Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:33

Un homme à distance

 

Auteur : Katherine PANCOL
Genre : Roman
Éditions : Le livre de poche
Année : 2004

Nombre de pages : 153

ISBN : 978-2253066941

 

Quatrième de couverture :

 

Ceci est l'histoire de Kay Bartholdi, un roman par lettres comme au au XVIII siècle. Un inconnu écrit à Kay , libraire à Fécamp, pour commander des livres. Au fil des lettres, le ton devient moins officiel, plus inquisiteur, plus tendre aussi. Kay et Jonathan parlent de leurs lectures, certes, mais entament un vrai dialogue amoureux. Ils se font des scènes, des confidences, s'engagent dans une relation que Kay, hantée par le souvenir d'une déchirure ancienne, s'efforce de repousser... Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es et comment tu aimes... semble dire ce nouveau roman de Katherine Pancol.


Mes impressions :


J'aime beaucoup le style de Katherine Pancol et ses histoires qui sortent de l’ordinaire.
Ici il s'agit de Kay, jeune femme libraire à Fécamp, meurtrie par un amour passé. Un jour, elle entre dans le restaurant de son amie. Elle pose sur la table une grosse liasse de lettres en lui disant : « Tu en fais ce que tu veux, je ne veux plus les garder ».
Ses lettres sont l'ensemble d'une correspondance épistolaire avec un inconnu prénommé Jonathan.

La retranscription de cette correspondance forme l'ensemble du roman...Nous la découvrons. Si au début le ton est strictement professionnel entre eux d'eux, [Jonathan, lui demande de lui envoyer des livres et se nourrit de ses conseils littéraires], très vite les échanges vont devenir un peu plus personnels, confidentiels, plus amicaux, plus intimes. Ils vont parler livres, auteurs mais aussi se disputer, être jaloux, se jauger, se piéger, les conversations glissent sur leur vie respective et ils finissent par s'attacher peu à peu en donnant l'impression de tomber amoureux... ceci jusqu'à la révélation à laquelle je ne m'attendais pas et qui crée la surprise et mettra un terme certes douloureux à leur relation.
Les réflexions souvent poétiques de Kay sur le sentiment d'amour donne de la profondeur au roman.
Leurs lettres parlent de la vie, des habitudes, elles sont des réflexions parfois profondes sur les choses, les hommes, sur les sentiments, les émotions, les perceptions.

Jonathan est un homme mystérieux, Kay est une personne entière qui se pose des questions sur le sens de l'existence et des rencontres. En raison de son expérience amoureuse destructrice passée elle s'est renfermée sur elle même et à tout engagement amoureux- Est-ce que Jonathan sera celui qui l'aidera à s'ouvrir aux autres de nouveau ?.

Lui traverse la France, il écrit des guides. Avec lui nous découvrons le charme des régions et des villes qu'il traverse. Tout au long du livre on se demande ce qui a bien pu se passer pour qu'elle se sépare brutalement et de façon inconditionnelle de ces courriers ….lorsque nous le comprenons, nous sommes déçus comme l'est Kay parce que nous aurions aimé que cette belle histoire se concrétise par une rencontre.
Un joli livre épistolaire qui nous émeut. Kay est attachante, profonde. Jonathan est une personne qui ne nous laisse pas indifférent surtout à la fin ; il nous apparaît comme une personne charismatique et énigmatique.

Ils se servent de la littérature comme prétexte pour parler de leur sentiments et pour une lectrice « avertie » comme je le suis, ce livre ne pouvait que me plaire. Il est bourré de références littéraires enthousiastes.
Un roman très vite lu et qui est rempli de sensibilité. Je reconnais là bien le style de cette auteure qui nous livre des messages à travers ses écrits.

Extraits : « On peut être tant de personnes à la fois...On peut se racheter aussi croyez-vous ?

Au début du livre il y a cette phrase : « Et tu découvriras ce qui reste de cet homme après sa mort, dans les mémoires et les paroles d'autrui ». Ce qui es panache pour les uns et arrogance pour les autres, ce qui est amour fou, exigence est folie, billevesées pour certains. Que laisserons-nous de nous en guise d'épitaphe ? ».
« 
Un amour commence à exister quand chacun offre à l'autre le fond de ses pensées, les secrets les plus verrouillés. Sinon ce n'est pas de l'amour, c'est de l'échange de peaux, de désirs immédiats, et l'on se retrouve, détroussé comme après le passage d'un cambrioleur ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

snoring mouth piece 19/11/2013 12:07

Un Homme a Distance is one of the most celebrated novels of Katherine Pancol. The standard of writing used in this book is of high standard and it is valued most for it's literary value. Make sure to read this book at least once!

Mélusine 21/11/2013 08:39

Katherine Pancol is a great autheur. I really like her serie "Les yeux jaunes des crocodiles", "La valse lente des tortues" and "Les écureuils de central park sont tristes le lundi"
The story of life.....

Laeti (histoires-de-livres) 26/09/2012 16:01

J'espère que je le lirai prochainement. Si tu as aimé, je vais aimer aussi.... :)

Mélusine 29/09/2012 10:35



Oui je pense



Alex-Mot-à-Mots 13/08/2012 09:40

Un roman idéal pour l'été.

Mélusine 13/08/2012 09:57



Voilà !



mes-passions-mes-coups-de-gueule 11/08/2012 10:35

J'accroche pas avec Pancol.

j'ai lu sa trilogie mais sans plus !!!!

Mélusine 13/08/2012 09:57



On ne peut pas tout aimer. Ce que j'aime chez elle c'est que ses personnages peuvent nous ressembler. On peut s'identifier facilement.



Dona Swann 09/08/2012 12:18

"Auteur pour femmes" ?! (*;ù!§µ#$,=:%??_%?&!) Qu'est-ce alors qu'un "roman pour homme" ?

Ceci dit, je ne connais pas Katherine Pancol. Je n'ai pas de préjugé défavorable, mais j'ai de si bons échos que je vais peut-être me risquer dans la lecture d'un de ses romans... quand j'aurai
rattrapé mon retard de pàl.

Mélusine 11/08/2012 10:23



Oui tu devrais tenter sa trilogie qui est remarquable.