Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 19:53

Un coupable trop parfait

 

Auteur : Patricia MACDONALD
Genre : Suspense

Éditions : Albin Michel

Date : 2002

Nombre de pages : 405

ISBN : 978-2226134042

 

Quatrième de couverture :

 

La disparition brutale du mari de Keely n'était plus qu'un mauvais souvenir. L'enquête avait conclu au suicide. Depuis, elle avait refait sa vie et menait une existence paisible.

Mais un nouveau drame vient faire voler en éclats ce bonheur si fragile : Dylan, son fils de 14 ans, est soupçonné du meurtre de son beau-père.

Malgré un faisceau de présomptions accablant et les conclusions hâtives de la justice, Keely refuse de croire à la culpabilité de Dylan. Pour prouver son innocence, elle est prête à combattre de toutes ses forces. Quitte à revisiter un passé qu'elle croyait connaître et à y découvrir des secrets qu'elle n'aurait jamais dû percer.

 

Mes impressions :

 

Dès les premières pages j'ai été touchée par l'histoire de cette femme Keely mais aussi de cette famille à qui rien n'est épargné et qui se noie dans les doutes, les interrogations, les décès brutaux...est-ce que les circonstances sont t-elles fortuites ?
Une fois de plus l'écriture de Patricia Macdonald m'a envoutée parce qu'elle décrit parfaitement les émotions et sentiments de ses personnages dans un style clair, accessible; elle « vit » les histoires de ces derniers, avec leur âme; je pense qu'elle doit être emprunte d'une grande sensibilité pour parvenir à les mettre en situation et en se mettre dans leur peau avec une telle justesse.
À chaque fois, je m'imprègne de l'atmosphère ; je m'y immerge complètement.

Keely après le suicide de son premier mari avec qui elle a eu un garçon Dylan, refait sa vie avec Mark ; avec qui cette fois-ci elle aura une fille. Lorsque cette dernière a un an, Mark se noie dans leur piscine familiale alors qu'il ne savait pas nager....
Est-ce que Dylan qui aimait son père mais n'était pas très proche de son beau père, a une quelconque responsabilité ? Se sentait-il rejeté d'une obscure façon ?
C'est ce que va tenter de percevoir Maureen Chase procureur qui était l'ex fiancé de Mark ; lequel l'avait quittée pour se marier avec Keely.
Des personnages complexes gravitent autour de Keely : Ingrid ex belle-mère et grand mère paternelle de Dylan mais aussi Lucas et Betsy parents de Mark.
Les personnages ont tous traversé des épreuves difficiles et P. Macdonald nous fait nous attacher à certains d'entre eux parce qu'elle ne les blâme pas. Elle parvient à nous faire aimer ou détester un même personnage dans son évolution personnelle.
Dylan est un adolescent difficile et renfermé et il devient de plus en plus périlleux pour sa mère de le cerner.
Qu'en est-il vraiment ?
Keely va devoir se battre pour tenter d’éclaircir les réels motifs et circonstances des deux décès et va devoir ainsi affronter ses propres craintes...
Ce qui m'a intéressée dans ce roman c'est aussi la capacité de la justice à revenir sur une situation et surtout a rouvrir une affaire alors qu'elle était classée.
Le procureur peut alors revoir ou refuser de rouvrir un dossier...

Finalement ici Maureen Chase prendra seule la décision. Ce qui m'interpelle car alors cela montre que la justice peut ne pas être pleinement et correctement rendue lors d'un procès et que certaines décisions ne sont pas toujours totalement satisfaisantes dans une premier instance et que des zones d'ombres perdurent, que ce soit du côté des victimes ou des prévenus. La justice est loin d'être une science exacte et P. Macdonald s'emploie à le démontrer.
Cette auteure a une grande capacité narrative et imaginative, ce qui fait que le lecteur reste concentré, captivé et les personnages en général tortueux et tourmentés sont complexes ; ce qui donne une intrigue bien ficelée  avec des rebondissements, des retours en arrière. Le puzzle se met doucement en place, se démonte et se reconstruit ! Bref du grand art. La fin alors était inattendue, et se termine avec brio ! Du pur suspense !

J'ai personnellement adoré ! J'aime vraiment le style et tant pis si l'auteur ne se renouvelle pas souvent ! Je suis attirée par ce genre de roman où les personnages donnent une réelle profondeur à l'intrigue et à l'enquête.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti (histoires-de-livres) 23/07/2011 10:08


Je n'ai jamais lu cette auteure, mais tu me donnes envie! J'ai encore beaucoup de livres à lire avant de la découvrir. (Dont ceux que tu m'as très gentiment envoyés)
Bon week end! :)


Mélusine 25/07/2011 18:21



Je t'en prie; c'est normal que nous nous faisons passer les livres ! nous avons la passion de la lecture en commun et la blogosphère a un gros avantage



Philippe D 21/07/2011 21:03


J'aime beaucoup cette auteure mais je n'ai plus rien lu d'elle depuis 4 ans. Celui-ci, je ne l'ai pas lu. Il faudra que je l'achète un de ces jours ... quand j'aurai fait baisser ma PAL un peu.
Bonne soirée.


Mélusine 25/07/2011 18:20



Rappelle-moi le et je pourrais t'en faire profiter en te l'envoyant. Pour l'instant je l'ai prêté.
Bonne soirée