Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 08:18

Un chant de Noël

 

Auteur : Charles DICKENS

Éditions : Maxi poche. Éditions de la Seine

Genre : conte

Année : 2005

Nombre de pages : 120

ISBN : 978-2743457471

 

Quatrième de couverture :

 

« Sottise, sottise, la plus grosse sottise du monde », répète hargneusement Ebenezer Scrooge à ceux qui lui souhaitent un joyeux Noël. Scrooge est vieux et solitaire, riche et avare ; il n'aime rien [Sauf l'argent], ni personne, et ne veut pas qu'on l'aime. Mais qui d'ailleurs, serait assez téméraire pour vouloir aimer un homme aussi désagréable ?. Pour lui, l'amour aussi, c'est une sottise ! Jusqu'à cette étrange nuit de Noël, alors que Londres se prépare et que le brouillard et le froid s'abattent sur la ville....

 

Mes impressions :

 

Durant la période des fêtes de fin d'année, un homme Bourgeois, méprisant Noël, acariâtre, égoïste, inhumain qui n'aime personne et que personne n'aime tant il est sans cœur et qui n'avait qu'un seul « ami » son associé Jacob Marley voit ressurgir le fantôme de ce dernier sous la forme d'un spectre qui parle. Marley lui propose d'avoir une meilleure conduite, une âme plus humble pour espérer aller au Paradis, ceci, dans le but de perpétrer le bien pour l'humanité. Il lui annonce qu'il est le messager de trois esprits et que durant le jour qui arrive il sera hanté par eux .
Les esprits lui font découvrir et (re)vivre les ombres de son passé, du présent et de son futur. Scrooge comprend alors qu'il n'est pas trop tard pour changer le cours des choses, de sa vie et de la vie des autres, celle de ceux qu'ils côtoient mais pas seulement. Il reconnaît ses erreurs et décide de changer son destin.

Scrooge d'abord effrayé prend alors conscience qu'il n'a été toute sa vie qu'un être abjecte et souhaitera alors s'acheter une conduite. Il fait le choix de se réveiller un autre c'est à dire de devenir plus serviable et plus aimant et plus proche des autres. Il sort de son égoïsme et de sa solitude. Ces rencontres vont l'aider à devenir plus humain et d’œuvrer pour le bien.

Le style recherché, donne au récit des images poétiques bien précises sans doute un trait commun aux contes de cette époque du 19ème siècle. Ici Dickens parle de la pauvreté et la décrit remarquablement. Les détails nous font sentir cette misère du peuple ; mais alors que pour certains la pauvreté est bien réelle, ils ne sont pas en manque d'amour et fêtent Noël comme il se doit. Il y a un décalage entre le riche qui est avare et les pauvres qui sont emplis d'une chaleur humaine et qui malgré tout sont riche de cœur et de partage.

L'argent ne fait pas le bonheur et le personnage de Scrooge va en être convaincu une fois que les trois esprits lui auront donné une leçon et fait entrevoir ce que devrait être une vie de don et de gentillesse. La sensibilité et la tendresse qui se dégagent de ce texte nous font chaud au cœur, surtout en cette période de Noël.
« J'honorerai Noël au fond de mon cœur, et je m'efforcerai d'en conserver le culte toute l'année. Je vivrai dans le passé, le présent et l'avenir ; les trois esprits ne me quitteront plus car je ne veux pas oublier leurs leçons »

La magie de Noël a opéré....

Ce conte s'impose en ces fêtes de fin d'année 2010.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Antoni 28/01/2012 13:35

C'est connu mais je ne l'ai jamais lu. Merci pour cette piqûre de rappel. Je vais me le noter pour cette année. A moins que je n'attende dix mois avant de le parcourir !!!!

Mélusine 30/01/2012 17:53



Oui c'est mieux, tu seras dans l'air du temps



Laeti (histoires-de-livres) 09/01/2012 10:04

J'ai vu le film il y a un petit moment, et à l'époque, je ne savais pas qu'il était adapté d'un conte de Dickens, mais j'aurais plaisir à le lire.
A propos d'univers à la "Dickens" j'ai lu pour Noel, le second conte de Romain Sardou, et j'ai été un peu déçue...

Laeti (histoires-de-livres) 09/01/2012 10:03

J'ai vu le film il y a un petit moment, et à l'époque, je ne savais pas qu'il était adapté d'un conte de Dickens, mais j'aurais plaisir à le lire.
A propos d'univers à la "Dickens" j'ai lu pour Noel, le second conte de Romain Sardou, et j'ai été un peu déçue...

Mélusine 09/01/2012 17:18



Je n'ai pas vu le film .... mais tu verras qu'il n'est pas mal du tout et puis j'aime bien lire un conte de Noël pendant la dite période.



Dona Swann 21/12/2011 11:49

J'adore ce conte !

Mélusine 21/12/2011 20:35



Yes ! Tu as du goût



Philippe D 18/12/2011 19:31

J'ai lu ça au moment de la sortie du film sans grande conviction et, finalement, j'ai bien aimé.
Je termine les contes de Noël de Romain Sardou.
Bonne semaine.

Mélusine 19/12/2011 19:40



Ah je n'étais pas au courant qu'un film était sorti...
Romain Sardou, j'aime bien aussi.
Bonne soirée