Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 09:03

Ruy Blas

 

 

Auteur : Victor HUGO
Genre : Classique Théâtre (Pièce de 1838)
Éditions : Classiques Larousse (texte intégral)
Date de l'édition : 1995
Nombre de pages : 264
ISBN : 978-2038-711851


Résumé


La reine d'Espagne exile don Salluste pour avoir séduit une de ses suivantes et refusé de l'épouser. Afin de se venger, celui-ci substitue son valet Ruy Blas à un grand seigneur et fait du laquais le Premier ministre. Le texte intégral annoté est accompagné d'un appareil pédagogique : une mise en perspective de l'oeuvre et une étude plus approfondie selon les orientations des programmes du lycée.

Peut-on aimer une reine quand on n'est qu'un valet ? L'amour peut-il triompher des différences sociales ? Hugo met en scène ce défi dans Ruy Blas en 1838 et inscrit l'histoire d'amour dans une machination. Le valet Ruy Blas s'introduit en effet auprès de la reine aimée, mais grâce à une imposture conduite par un maître vengeur. Passion impossible, violence, trahison et pardon final... Le drame romantique mène, jusqu'à leur paroxysme, les situations, le langage et l'émotion.

Cette collection comprend : un sommaire comportant le thème « Première approche » avec « Victor Hugo et sa légende », suivie de « Une vie dans l'histoire », « Petite histoire du drame Hugolien » et « Je m'appelle Ruy Blas »; puis à la fin de la pièce, il y a une documentation thématique avec « Index des principaux thèmes de Ruy Blas », « Les héros du drame romantique ». Suivis d'une annexe, avec des analyses sur l'Espagne sous la maison d'Autriche », « Le jeu de doubles de Ruy Blas », « Sources et rédactions du drame », « Mises en scènes et critiques », une bibliographie, discographie, filmographie etc...et enfin un dictionnaire pour commenter Ruy Blas

 

Mes impressions :

 

La pièce se joue sur plusieurs mois et commence avec Don Sallustre, grand Seigneur de la cour du roi Charles II d'Espagne, qui met en place une conspiration contre la Reine qui l'a humilié en voulant lui faire épouser sa suivante.
Ainsi avant de partir en exil Salluste, tente de monter une machination en utilisant son cousin. César est un noble ruiné et sa condition est contrastée.
César refuse alors Sallustre choisit Ruy Blas simple valet, comme objet de sa vengeance; il devra séduire la Reine puis devenir son amant. Ainsi Don Salluste, humiliera à son tour la Reine. Il fait signer à Ruy Blas un engagement qui lui confère obéissance, l'habille d'une épée de grand seigneur et le présente à la cour comme étant son cousin César...


La jeune Reine est délaissée par son mari qui va souvent à la chasse, elle est pourtant soumise à lui; alors elle rêve de la période d'avant son mariage, il y a un an, alors qu'elle vivait encore avec ses parents et sa jeune sœur en Allemagne.

 

Ruy Blas devenu César est depuis quelques temps, amoureux secrètement de la Reine et d'ailleurs il la courtise; celle-ci ne reste pas insensible à ses intentions; et il devient ainsi le favori.

 

La tirade acte III scène 2, me semble être très importante, elle montre combien Ruy Blas est attentionné à l'Espagne.

Nous sommes spectateurs de scènes politiques, relatives à l'argent et à la propriété lors de ce conseil de ministres. Ruy Blas est contre la stratégie des puissants.
Il parle de justice et intérêts du peuple. Son discours est moral, il compare la grandeur de l'Espagne qui s'est transformée en une Espagne de misère.

Il devient par la même la cible des courtisans et ils se rebellent contre lui car eux pillent les richesses de l'Espagne alors que Ruy Blas entend défendre les intérêts du peuple.
La Reine est donc témoin de ce que Ray Blus devient, c'est à dire un homme d'état. Elle lui demande alors de sauver l'Espagne et lui déclare son amour.

Le rêve de Salluste se voit briser et le héros Ruy Blas est déchiré par sa promesse écrite faite à Salluste.
Alors que va t-il devenir ? Va t-il choisir d'être le défenseur ou l'opprimé ?
Le dénouement se fait attendre de part la richesses des péripéties des deux derniers actes....


Dans l'acte III scène IV Ruy Blas et la Reine se déclarent leur amour respectif. Ruy Blas est le héros d'un amour insensé .

Il y a de nombreux coups de théâtre dans cette pièce et c'est ce qui fait en partie sa force. Le suspens est omniprésent.
Salluste a le pouvoir sur Ruy Blas, il lui montre sa supériorité, lui est Roi alors que Ruy Blas est simple Valet et donc il est à ses ordres.
Don Salluste, est ironique, sarcastique, tandis que Ruy Blas est humiliée dans la combine de Don Salluste.
Ce dernier est de plus méprisant, envers son peuple.
Nous ressentons bien le triangle amoureux, le Roi, la Reine et la favori.


Dans l'acte IV de la scène 2; réapparait le vrai Don César et donc il va y avoir un vrai imbroglio, un quiproquo qui est du reste très amusant...


Dans l'acte V, le Reine et Ruy Blas comprennent le terrible malentendu.


Le dénouement brutal se présente sous la forme d'un meurtre et d'un suicide : deux fins tragiques liées a un amour impossible.
Ruy Blas meurt dans le secret d'avoir trop aimé sa Reine et Victor Hugo présente ainsi le thème du romantisme qui lui est cher.

La pièce est agréable, je me suis laissée prendre au jeux du double, j'ai aimé la trilogie de ses rôles interposés des 3 principaux personnages, où se mêlent, drame, humour, passion, romantisme.

L'œuvre est complète, à la fois dans le jeu de théâtre et dans les faits historiques.

J'ai apprécié le dénouement parce qu'inattendu et rempli d'émotion et quelque peu surprenant. Il s'agit bel et bien d'un drame à la fois romantique, historique et social.
Hugo défend l'idée du libéralisme avec franchise et liberté du vocabulaire.

 

Cette collection de classique est particulièrement riche au niveau des annexes, ce qui permet une étude complète et surtout de situer l'intrigue, dans sa plus juste valeur et place historique.
Les notes en bas de pages sont nécessaires pour assimiler le vocabulaire de l'époque.

A lire !

D'autres livres de cet auteur sont présentés ICI.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anonymous 23/01/2014 09:33

Coucou:3

Anonymous 23/01/2014 09:33

Coucou :3