Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 09:17

Rien ne va plus

 

Auteur : Douglas KENNEDY

Genre : Roman

Date : 2002

Éditions : Pocket

Nombre de pages : 444

ISBN : 2-266-13399-3


Quatrième de couverture :


Cela fait plus de dix ans que David Armitage, aspirant scénariste à Hollywood, rame, attiré irrésistiblement par le mirage de la célébrité.

Dix ans de galères qui ont eu raison des rêves d'actrice de sa femme Lucy.

Dix longues années qui ont dégradé leur relation, seulement égayée par la présence de la petite Caitlin...

Mais, alors qu'il est sur le point de perdre tout espoir, le miracle se produit : un de ses scénarios est acheté par une chaîne de télévision.

Le succès immédiat de la série fait de lui un homme riche et envié.

Alors que sa nouvelle vie le comble, David, abusé par les promesses mirobolantes, va découvrir que la gloire est souvent éphémère...


Mes impressions :


Lucy et David se sont rencontrés à Manhattan.

David vient y séjourner dans l'espoir de devenir auteur dramatique, mais ses scénarios ne se vendent pas alors il se retrouve régisseur de Théâtre.

Lucy fait partie de la troupe dans laquelle l'agent de David tente vainement de produire sa pièce.

Quelques temps après Lucy décroche à Los Angeles un rôle dans un feuilleton pour la chaîne ABC; David décide de la suivre.

En raison des échecs professionnels répétés de David et du projet de Lucy qui tombe à l'eau, le couple va mal; il y a des soucis financiers et donc des dettes qui s'accumulent.

David persévère et continue d'écrire des scénarios sans grands intérêts mais toujours sous l'œil attentif et bienveillant d' Alison son agente et amie.

Lucy va de déception en déception dans ses essais pour accéder à la télévision.

Après 10 ans de galère qui a fragilisé leur couple, Lucy décroche un emploi comme télévendeuse à la télévision et elle devient une star de ce procédé de télémarketing alors que David trouve un petit emploi dans une librairie.

Leur fille Caitlin née...un nouveau bonheur pour eux 2.

Lucy est promue instructrice, quant à David il se consacre à élever sa fille.

Puis tout s'accélère, David, signe un contrat pour une série de télévision à la FRT, le succès est immédiat; il lui apporte beaucoup d'argent ainsi le ménage se porte mieux mais les fissures dans le couple ne se comblent pas.

David commet l'adultère avec Sally Birminghan, jeune directrice de programme à la Fox télévision...

Lucy le met à la porte et sa fille Caitlin par son attitude froide, lui rappelle ses torts.

L'excellente avocate de Lucy, fait signer à sa cliente une clause qui l'autorise pour des raisons professionnelles à amener sa fille loin de David et c'est ce qui se passe...

Elle part vivre et travailler à 1 heure d'avion de David....Sa fille lui manque et il se demande si ses différentes ferveurs et sa fulgurante ascension professionnelle; ainsi que la crise de la quarantaine ne lui seraient pas monter à la tête....et si quitter Lucy n'était pas qu'une grossière erreur.


Il rencontre alors Bobby Barra...un courtier très connu qui lui promet de lui faire gagner beaucoup d'argent. D'autres opportunités s'offrent à lui en la personne du renommé milliardaire Fleck; qui s'est approprié un essai littéraire des débuts de David et qui lui propose de le réaliser en le co-signant .D'abord surpris, David finit par accepter alors que le mentor et le boss de Sally vient d'avoir une crise cardiaque; elle mulitplie ses efforts pour récupérer la place de PDG à la Fox et ainsi prendre la suite de son patron.

Sans précédent et sans se soucier d'autre chose que de son ascension, David en veut toujours plus.

Fleck l'invite sur son bateau privé; il est traité comme un roi, à la perfection et dans le luxe le plus complet. Il fera ainsi la connaissance de Martha, la femme de Fleck alors que Lucy est emplie de rancœur envers David et que Sally donne l'impression de se détacher de lui peu à peu.

Les éloges affluent et tout se précipite pour David qui croule sous les récompenses, David est sous les feux de la rampe...Ainsi s'achève la première partie du Roman, haute en réussite professionnelle.

A contrario, dans la seconde partie du roman David va affronter sa décadence, avec l'apparition du journaliste, MacAmma, qui dans un article outrageux rend David responsable d'un plagiat; ce qui alerte toute l'équipe proche de David, mais qui malgré tout le soutiendra.

Elle l'aidera dans sa lutte pour défaire les fausses accusations envers les écrits de David.; Sally a sa façon l'encouragera aussi.

Mais MacAmma s'acharnera sur David, il le rend de nouveau responsable et coupable de nouveaux plagiats, Les doutes s'accroissent sur les fausses capacités de David et surtout sur son honnêteté... Alison, continue d'avoir foi en lui; elle l'aidera énormément à démonter cette machination.

Elle le fera aménager dans une maison en retrait appartement à l'un de ses amis le temps que la situation s'arrange et que David reprenne confiance.

Sally rompt avec lui et Lucy lui annonce que son avocat lui interdit de s'approcher d'elle et de sa fille. Pour David tout s'effondre, il est au plus mal.

Il revit sa vie de l'intérieur et sera confronté à ses affects: il aura des remords et des regrets vis à vis de Lucy.

L'auteur avec ce roman nous plonge dans un univers cinématographique, le monde des « affaires », du business, du luxe, de l'argent, des célébrités, des mondanités, mais aussi de manipulations, d'escroquerie, de malversation frauduleuse; le suspens y est total et efficace.

Ce roman est très bien écrit. Les suites s'enchainent à un rythme soutenu.

Dans la première partie tout paraît facile, paradisiaque, simple, trop beau pour être vrai, et dans la seconde partie tout s'effondre, elle est la représentation de la perte de David sur fond professionnel mais aussi pertes matérielle et affective....

L'amitié tiendra aussi une grande place, d'abord entre Alisson et David; la tolérance et le respect entre un agent et un écrivain sont entiers; puis avec ses autres connaissances.

J'ai trouvé très intéressantes les conversations téléphoniques que David a avec un psychiatre qu'Alison lui a recommandé, ce qui lui permettra de prendre conscience malgré tout de ses propres valeurs humaines ….


Ce roman est pour moi un livre qui nous parle de gloire, de réussite de sentiments mais aussi d'éphémère, et de pertes multiples; mais aussi d'amitié et de confiance retrouvée ainsi que de valeurs humaines..

La gloire ne dure pas, le bonheur se situe aussi et bien mieux dans les petites choses de la vie et leurs véracités.

Le personnage de David est attachant; son attitude et parfois son désespoir nous parle à nous même, à ce que nous sommes et ce que nous ressentons parfois. Nos drames font partie de nos histoires.

Les étapes de toute une vie ou presque y sont représentées.

Les dernières maximes et pensées des personnages, représentent ce qui constitue la vie et nous interrogent sur la vie et même notre vie : sommes-nous ce que nous faisons ?

Qui nous mènent là où nous en sommes ?

Les choix nous appartiennent-ils vraiment ? Sont-t-ils ceux qui nous guident vers notre « vouloir être » ?

Sommes nous actifs ou passifs de notre existence ?

Comme le dit l'auteur, « nous avons tous besoin d'une crise d'angoisse, d'attente, d'espoir, de peur, de se tromper, de soif de la vie que nous pensons vouloir et de la déception que nous inspire celle qui est la nôtre....D'un état de tension qui nous fasse croire à notre importance, à notre capacité à aller au-delà du trivial ». Le style est agréable, d'emblée nous avons une approche personnalisée et psychologique bien marquées des personnages.

Le livre est facile à lire grâce à la fluidité de la narration; la construction du roman est intéressante, l'auteur ne s'embarrasse pas du superflus et de détails. Tout est savamment construit avec de nombreux rebondissements imprévisibles et bien ficelés, qui permettent aux lecteurs de ne pas s'ennuyer. Le quotidien de David est saisissable, nous le partageons entièrement.


Un livre qui malgré son sujet très précis sur l'audiovisuel, le business, nous parle de nous, d'espoir, d'attente, d'amour, d'amitié, de désillusions et donc de tout ce qui fait la vie.

Il reflète ce qui fait nos forces et nos faiblesses.

La vie est faite de bon, de moins bon, de mauvais, d'espoir; de désespoir : le destin est-ce une affaire de mauvais choix ? Vivons et voyons après....

Ici David, gagne, se perd puis se retrouve.


Un très bon roman !

 

D'autres livres de cet auteur, sont présentés ICI.

Partager cet article

Repost 0

commentaires