Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 09:18

Quitter-le-monde.jpg

 

Auteur : Douglas KENNEDY
Genre : Roman
Éditions : Belfond
Date : 2009
Nombre de pages : 492
ISBN : 978-2714-442598

 

Quatrième de couverture :

 

Le soir de son treizième anniversaire, lors d'une énième dispute entre ses parents, Jane Howard annonce qu'elle ne se mariera jamais et n'aura jamais d'enfants.

Mais sommes-nous maître de notre destinée ?

Une quinzaine d'années plus tard, Jane est professeur à Boston et amoureuse de Theo, un homme brillant et excentrique qui lui donne une petite Emily. À sa grande surprise, Jane s'épanouit dans la maternité. Mais la tragédie frappe et Jane, dévastée, n'a plus qu'une idée en tête : quitter le monde.

Alors qu'elle a renoncé à la vie, c'est paradoxalement la disparition d'une jeune fille qui va lui donner la possibilité d'une rédemption. Lancée dans une quête obsessionnelle, persuadée qu'elle est plus à même de résoudre cette affaire que la police, Jane va se retrouver face au plus cruel des choix : rester dans l'ombre ou mettre en lumière une effroyable vérité...

 

Mes impressions :

 

Dans le prologue, Jane relate des faits de son passé pour introduire son passé proche et son présent.

Le soir de son 13ème anniversaire, elle assiste à la énième dispute entre ses parents.
Elle leur déclare alors qu'elle ne se mariera jamais et qu'elle n'aura jamais d'enfant...et cette phrase va la poursuivre toute sa vie restante.
Le lendemain son père quitte le foyer familial et sa mère la culpabilise en lui disant que si elle n'avait pas dit cela son père n'aurait pas fait voler en éclat leur mariage...


Pendant ses études universitaires littéraires, elle aura toujours en tête cette phrase qui a agit comme un détonateur et s'ensuivra des questions existentielles; est-ce que la vie est écrite par avance ou est-ce que les évènements qui nous arrivent sont indépendants de notre volonté mais aussi des phrases que nous disons ou des mots que nous énonçons ???.
Est-ce que la hasard existe ?Est-il le maître dans ce qui nous arrive ?
Est-ce que les mots prononcés à un moment donné de son existence, peuvent faire basculer le destin ?

Faut-il croire au destin ? Tout n’est-il pas au contraire qu’une question de choix ? Peut-on être maître de sa destinée ?

Ses histoires d'amour sont chaotiques, il y a d'abord Tom avec lequel elle vivra 2 ans; étudiants tous les deux dans 2 villes différentes, la distance kilométrique aura raison de leur amour.
Ensuite elle aura une liaison avec son professeur et écrivain David Henry avec lequel elle travaille sa thèse, or il est marié et tous les 2 savent que cela sera un obstacle, mais il resteront 4 années ensemble. Jusqu'à la mort brutale de David.

Dans la première partie elle nous décrit rapidement la période de ses études, elle était alors pleine de doutes. Puis elle nous relate plus en profondeur la relation avec son professeur puis la mort de celui qu'elle aimait.
Elle réussit son doctorat mais refuse le poste de maitre assistant dans la Wisconsin; parce qu'elle décide qu'elle gagnera de l'argent.
Dans le second chapitre elle travaille comme trader. Elle a de bons résultat et amasse beaucoup d'argent, seulement son passé la rattrape et elle sera contrainte de démissionner. Les circonstances auront joué en sa défaveur.
Dans la troisième partie, elle est poursuivie par le souvenir de David. Elle passe quelques jours au Canada et là elle comprend que l'argent n'est pas ce qui l'attire le plus. Ce n'est pas dans ses aspirations.
Elle reprend donc le cours de sa vie en tant que professeur et accepte un poste de remplacement dans un bureau à l'université de nouvelle Angleterre...Elle rencontrera Théo Morgan, passionné de cinéma. Elle aura un enfant puis elle vivra un drame insurmontable, elle glissera alors dans une profonde dépression jusqu'à vouloir quitter le monde...

Le personnage, s'adresse aux lecteurs, elle les met dans la confidence, ce qui rend la lecture agréable et nous rend sympathique cette jeune femme très morale qui essaie de se construire un avenir.
Au gré de ses rencontres elle poursuivra sa quête existentielle au sein d'une vie faite de doutes, de trahisons et d'abandons successifs.
Sa vie sera jalonnée de tristesse, de drames et de quelques moments de bonheur; elle sera tantôt désespérée, tantôt confiante mais elle restera quelque part toujours meurtrie.
La psychologie des personnages et surtout de Jane est fort développée; chacun amène sa pierre dans l'univers de notre anti-héros.
La fin laisse entrevoir plusieurs possibilités alors c'est au lecteur de la construite; il pourra tracer dans son mental la fin de la vie de Jane, personnage chaleureux et bouleversante de sincérité.

Ce roman dramatique, social est complet; il retrace la parcours de Jane en regroupant à la fois une mine de préceptes philosophiques. Il y a même dans les quatrième et cinquième parties, une enquête policière. Jane veut à tout prix que justice se fasse.

Ainsi L'auteur nous montre une Amérique aux plusieurs facettes. Les dollars y jouent un rôle aussi important.
L' écriture est fraîche facile et donc la lecture s'en trouve accessible, aisée et prenante; le vocabulaire est parfois assez recherché lorsqu'il s'agit de décrire les sentiments des personnages.
Même si parfois les clichés sont simplistes, les personnages parfois très intellectuels nous transportent; les citations de grands auteurs et les références à la fois littéraires et musicales se multiplient et peuvent parfois déranger tant elles nous questionnent personnellement.


Je suis restée accrochée à l'histoire de Jane. Il y a sans cesse des rebondissements, du suspense et je me suis attachée à elle et à son destin hors du commun.
Je recommande vivement ce livre qui nous émeut du début jusqu'à la fin sans tomber dans le pathétique.

 

J'ai lu d'autres livres de cet auteur, répertoriés sur cette page.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires