Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 11:38

Plus fort que la haine

Auteur :
Paul GUENARD
Genre : Roman-Récit
Éditions : J’ai lu

Date : 2009
Nombre de pages : 222
ISBN : 978-2290-301531

 

Quatrième de couverture :

Tim est une " mauvaise graine ". Abandonné par sa mère et battu à mort par son père, il devient à 5 ans un enfant de l'Assistance. De familles d'accueil en maisons de correction, de brutalités en humiliations, il apprend la violence et la haine. Pourtant, son immense soif de liberté et d'amour l'entraînera dans les rues de Paris, au hasard des rencontres, à la recherche d'une humanité perdue et d'un accès au bonheur... Poignant témoignage d'une enfance dévastée, cet ouvrage est aussi un magnifique éloge de l'amour, du pardon et de la vie.

Mes impressions :

Ce roman est plus que le récit d’une vie, il est un livre sur la résilience, et le pardon.
Il témoigne de la lente remontée vers la lumière d’un homme, qui fût une enfant meurtri rué de coup par son père alcoolique et abandonné par sa mère. Il connaîtra les maisons de correction,  les foyers, les centres, sera accueilli dans des familles sans cœur, il connaîtra la rue, les prostituées, se prostituera lui-même, vivra de vols,  dans un monde de violence, de rejet, de tristesse…
Tim nous narre, de façon presque brutale, ses haines, ses espoirs, la déchéance et sa lente remontée.
Le bilan de ce livre serait à mon avis : tout est amour. Sans amour, il est impossible de se reconstruite et de pardonner le mal que l’on nous a fait subir.
Sa vie est jalonnée de rencontres, souvent peu recommandables mais parce qu’il va croiser la vie de , bonnes personnes, au bon moment, des gens qui lui feront confiance, il va pouvoir se relever, avancer et finalement construire….pour enfin se réconcilier avec lui même puis concilier avec les autres.
Sa haine et sa solitude vont se transformer petit à petit en amour, amour des autres et partage.
A coup de poings, à coup de force, d’espérance, il apprendra à pardonner et à donner….

C’est un récit poignant parfois dur et parfois émouvant, livré avec des mots vrais, des émotions et des sentiments vrais, il ne cache rien et raconte ses périodes les plus sombres, comme les plus lumineuses.
Le style est agréable, tout en confidences et dons de l’auteur. Il n’a pas occulté son passé, non il a tout gardé en mémoire, ce que je trouve fort, c’est d’avoir eu la force de nous livré tout cela avec des mots simples, naturel, confessions intimes, qui sont un message d’espoir pour tous et pour les plus malheureux, en manque d’amour et de liens filiaux.
Je pense que ce livre pourra servir à d’autres à se reconstruire, et pour l’auteur à se réparer.
Il y a des livres qui nous apprennent et ce livre en fait partie.

Je le recommande

Partager cet article

Repost 0

commentaires