Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 07:36

Notre-corps-ne-ment-jamais.jpg

 

 

Auteur : Alice MILLIER
Genre : Développement personnel
Éditions : Le club
Année : 2004

Nombre de pages : 216

ISBN : 978-2286015039

 

Quatrième de couverture :

 

Quand nous tombons malades, quand nous faisons l'expérience de la dépression, de la toxicomanie, de l'anorexie … c'est que nous sommes traversés par un conflit intérieur entre ce que nous ressentons et ce que nous voudrions ressentir. D'un côté, il y a notre corps, qui garde intacte la mémoire de notre histoire, et tout particulièrement des mauvais traitements que nos parents ont pu nous infliger ; de l'autre, il y a notre esprit et notre volonté conditionnés par la morale et l'éducation traditionnelles à aimer et honorer, quoi qu'il arrive, ces mêmes parents.
Ce livre nous montre, à travers de nombreux exemples - notamment les vies d'écrivains célèbres - les conséquences parfois dramatiques de ce conflit, mais aussi, qu'il existe, aujourd'hui, des raisons d'espérer.
Non, nous ne sommes pas obligés d'être les "bons" enfants de nos parents s'ils nous ont fait du mal et s'ils continuent de pratiquer le chantage affectif.
Oui, c'est notre responsabilité que d'être attentifs aux signaux d'alerte que nous envoie notre corps.
Oui, au terme de ce chemin exigeant par lequel nous acceptons de relire l'histoire de nos rapports avec nos parents, il y a l'espoir de naître à une authentique liberté intérieure.


Mes impressions :

Comment faire pour se libérer des souffrances du passé qui entravent notre présent et notre futur. Alice Miller psychanalyste Allemande a une solution : ne pas faire de déni.

L’enfant doit arrêter d’attendre l’amour qu’il n’a pas reçu de ses parents étant petit.

Dans un premier temps ce livre étudie les répercussions sur notre corps de nos émotions refoulées. Cependant la morale et/ou la religion nous poussent à nier leur existence. Les enfants maltraités ( entendons par là ceux qui par manque d’amour et de communication affective dans leur enfance de la part de leur parents et/ou ayant vécus des évènements familiaux qui ont eu raison de leur intégrité) ont souvent un mélange de peur et un sentiment de devoir envers leur parent : mélange de crainte et de respect. Mais l'enfant qui a été «maltraité» pourra se libérer de ces maux seulement lorsqu’il aura pu établir une authentique communication avec les autres et parvenir à se réconcilier avec lui même. Il est nécessaire alors bien que non suffisant de se rendre compte combien le corps parle, ne ment jamais ; Il somatisera ou fera se développer des conduites à risque telles que abus de médicaments, drogues, alcool. Si les personnes en souffrances ne se libèrent pas de l’emprise néfaste de leur passé, il rejaillira et se perpétuera sur leurs enfants et la lignée familiale.

Il y a une différence entre ce que nous savons et ce que nous ressentons et ce que la morale nous pousse à ressentir. Si la personne est écoutée accompagnée par une personne témoin lucide et/ou secourable elle pourra venir à bout de sa dépression, de ses dépendances et de ses souffrances morales.

En des termes plus simples un enfant qui a été maltraité ne devra pas s’interdire de détester ses parents pour espérer aller mieux et évitera de leur pardonner car le pardon ne libère pas de la haine. L’enfant qui a souffert d’une attitude néfaste doit pouvoir le dire pour se libérer de cette emprise et voir ses symptômes régresser, ou de guérir de sa dépression et de découvrir la joie de vivre.

Le corps cherche tout au long de sa vie l’amour et la communication émotionnelle qu’il n’a pas reçu étant enfant. Notre corps est le gardien de notre âme, de notre vérité. Le corps n’oublie pas et envoie des signaux

L’enfance est le siège de non-dits de « mal amour » pour certains enfants et les blessures invisibles, psychologiques amèneront à des conduites suicidaires.

L’auteur dans un premier temps aux travers de biographies de personnages plus ou moins célèbres documente leurs troubles de comportements.

Dans une seconde partie, elle va étudier des récits de thérapie qui nous amènerons à comprendre les tenants et les aboutissants des maux physiques. Dans une troisième partie elle va parler d’un cas d’anorexie mentale en s’aidant de lettres et du carnet intime écrit par une patiente malade.

J’ai été sensible aux passages sur l’anorexie et ils m’ont permise de comprendre où cette maladie prend sa source et comment essayer de la dominer pour ne pas qu'elle nous domine.

Cet ouvrage n’est pas un traité de vulgarisation mais il permet au contraire de s’appuyer sur certains symptômes pour en connaitre les causes.

Ce livre écrit dans un langage clair pose la première pierre d’une connaissance de nos comportements néfastes et dévoile la source de ceux ci : la «maltraitance» dans l’enfance.

Je le recommande à ceux qui subissent leur vie, qui sont en souffrance en raison d’une enfance malheureuse. Même s’il ne soigne pas, aucun livre quel qu'il soit a cette capacité, il donne néanmoins des pistes de réponses à certains des maux nés dans l’enfance et nous permet de nous interroger. Un livre qui offre aux lecteurs une première prise de conscience pour espérer aller mieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

seo optimization 09/10/2014 10:01

The books written by Alice Miller always discuss about the freedom of women. She was a leading women activist in France. To concentrate more on books, she stopped some works and started writing books. She got various awards and recognitions for it.

Loumina18 09/10/2014 12:58

She's a great woman !

Dona Swann 02/09/2012 15:30

Voilà une note de lecture qui incite vraiment à se pencher sur ce livre.

Mélusine 05/09/2012 09:05



Oui je te le conseille d'ailleurs.



Alex-Mot-à-Mots 21/08/2012 09:30

Voilà un livre qui a l'air passionnant. Je note.

Mélusine 23/08/2012 07:16



Il l'est oui et il est également accessible.



Philippe D 18/08/2012 07:47

Un sujet qui m'intéresse même si je n'ai pas subi de "dommages" pendant mon enfance (à part peut-être ceux causés par une institutrice trrrrrrrrrrèèèèèèèèèès méchante) mais je connais plusieurs
personnes dont la vie adulte est perturbée par ces souvenirs d'enfance.
Quand je vois comme certains enfants sont traités voire maltraités, je me demande vraiment ce qu'ils deviendront adultes. Les psys vont avoir du pain sur la planche!

Mélusine 18/08/2012 08:33



Je suis tout à fait d'accord avec toi. Il y a des lacunes dans ce domaine et les psys parfois sont contre l'idée que tout vient des parents et certains encore pensent que la dépression par
exemple est d'origine génétique....or cela n'est pas prouvé.