Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 17:41

Les rescapés du coeur

 

Auteur : Nicholas SPARKS

Genre : Roman
Éditions : Robert Laffont
Date : 2000

Nombre de pages : 281

ISBN : 978-2221094068

 

Quatrième de couverture :

 

Denise vit seule avec son fils Kyle, un enfant à la sensibilité exacerbée qui souffre de graves problèmes de communication. Sans amertume ni regrets, elle lui consacre sa vie et lui sacrifie ses rêves.
Jusqu’au jour où Denise rencontre Taylor…
Entre elle et ce pompier bénévole, qui l’a sauvée après un accident de voiture, commence une belle histoire d’amour. D’autant plus belle que Taylor s’attache au jeune Kyle, qui le considère très vite comme un père.
Mais soudain tout se complique : sans explication, Taylor refuse de s’engager, s’enferme dans le silence… Quels démons le hantent qu’il ne parvient pas à les affronter ? Décidée à découvrir son secret, Denise veut croire qu’elle peut lui apprendre à aimer.

 

Mes impressions :

 

Philippe D a évoqué ce livre grâce à un commentaire qu'il avait laissé sur mon article « Une bouteille à la mer »

J'ai apprécié "Les rescapés du coeur" même si par certains côtés il est dans la catégorie que je qualifierai à l'eau de rose.

C'est une belle histoire d'amour qui met en scène trois personnages qui sont ou ont été blessés par la vie et qui malgré leurs écorchures finiront par espérer.
Le
happy end est certes très romancé mais pourquoi pas ? Cela a l'avantage de faire rêver et surtout de se rendre compte que les histoires d'amour ne finissent pas toujours mal en général.
Je trouve que ce roman est réaliste et nous pouvons nous identifier aux personnages car au moins une fois dans notre vie il nous est arrivé de vivre une fin de relation amoureuse douloureuse ou de fuir ses responsabilités.
L'auteur ne fait pas dans le pathos; il parle des difficultés liées à l'handicap d'un enfant, ici notamment avec Kyle âgé de 5 ans, le fils de Denise mais aussi d'une profession qui peut amener à séparer deux êtres.
Ici, trois personnes doivent apprendre à se connaître et à se reconnaître.
Il est question aussi d'une belle histoire d'amour filial dans laquelle la mère s'oublie en se sacrifiant afin que son fils ne soit pas désociabilisé. Elle met de côté son bien être pour penser entièrement pendant des années à celui de son fils.
Plusieurs scènes nous font réfléchir sur la place du handicap dans un foyer, sur l'éducation dans les familles monoparentales, de même sur ce que nous sommes prêts à laisser derrière nous par amour.
Le combat de cette mère nous la rend attachante.
Dans ce roman un véritable hommage est rendu aux soldats du feu; leur pénible tâche est décrite précisément et nous pouvons mesurer son ampleur et les risques qu'elle occasionne.
Ainsi ce livre nous rappelle que la vie nous place parfois face à nous-même, que parfois des choix s'imposent. Il est important de faire les bons; ou même les plus judicieux pour être heureux.
Un livre qui est très bien écrit. L'écriture est fluide et les descriptions suffisamment précises pour s'imaginer les actions et les voir défiler devant nos yeux.
Une belle histoire d'amour que je conseille pour vous mettre du baume au cœur.

 

"Une bouteille à la mer" du même auteur est présenté ICI.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dona Swann 23/02/2011 19:05


Cette histoire me fait penser au film "Marius et Jeannette"... Le pompier et Marius ont-ils la même problématique ?


Mélusine 24/02/2011 10:52



Je me souviens vaguement de ce film et oui je pense que leur problématique pourrait s'apparenter aux héros du livre cité sauf que leurs soucis est plus d'ordre psychologique que social.



Philippe D 17/02/2011 19:39


Mon préféré de cet auteur, c'est "A tout jamais". Peut-être te l'ai-je déjà dit?
Les histoires d'amour même à l'eau de rose, ça détend parfois.
Bonne fin de semaine.


Mélusine 18/02/2011 08:02



Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Oui tu m'avais parlé de "À tout jamais", dans mon précédent article mais n'étant pas disponible à la bibliothèque j'ai choisi de prendre "Les recapés du coeur".
Bon week-end