Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 09:21

Les-neiges-du-Kilimandjaro-copie-1.jpg


Auteur : Ernest HEMINGWAY

Genre : Nouvelles
Éditions : Folio

Nombre de pages : 190

ISBN : 978-2070-361519

 

Quatrième de couverture :

 

« ... ils commencèrent à prendre de l'altitude en direction de l'Est, semblait-il ; après quoi, cela s'obscurcit et ils se trouvèrent en pleine tempête, la pluie tellement drue qu'on eût cru voler à travers une cascade, et puis ils en sortirent et Compie tourna la tête et sourit en montrant quelque chose du doigt et là, devant eux, tout ce qu'il pouvait voir, vaste comme le monde, immense, haut et incroyablement blanc dans le soleil, c'était le sommet carré du Kilimandjaro. Et alors il comprit que c'était là qu'il allait. »

 

Mes impressions :

 

Ces 11 nouvelles singulières écrites en 1936 nous transportent en Afrique, mais aussi à travers le monde; les histoires sont presque sans antécédents, et nous se terminent dans le suspens.
L'auteur vit à travers ses personnages, il se et nous les racontent à travers des mots choisis, des mots qui nous transportent. Ces nouvelles sont des moments de vie choisis, simple mais à la fois riches de leur contenu.
La première «  Les neiges du Kilimandjaro », nous raconte, l'attente d'un couple, celle d'une camionnette qui devrait emporter le mari pour le soigner de sa gangrène.
Les pensées sont parfois dures, les mots parfois sans chaleur, il parle à sa femme de ses sentiments comme il les pense même s'il se rend compte que ces paroles la font souffrir. Il est question de désamour, d'aveu....
Cette nouvelle entremêle pensées et souvenirs d'Hemingway et de ses périples...et surtout la description de l'ascension de cette montagne attirante.

A travers ces textes il nous parle de passions, chasse, pêche, la corrida avec «  La capitale du monde », mais aussi des femmes qu'il a aimé ou dont il s'est servies....

 

Le style d'Hemingway est simple mais à la fois expressif. Les phrases sont courtes, explicites, il va à l'essentiel; sous cet apparence se cache un auteur avec des textes aboutis, les lecteurs imaginent, se délectent. Je dirais même que parfois j'ai eu l'impression qu'il n'y avait ni début, ni fin. Comme je disais, des récits de vie choisis; qui se posent là et que le lecteur déguste.

 

Dans « L'heure triomphale de Francis Macomber » , les personnages sont originaux,Hemingway nous révèle ici, la psychologie humaine en utilisant comme support la chasse...

Dans « C'est aujourd'hui vendredi » nous y rencontrons des légionnaires romains deviser tranquillement dans une taverne juive le vendredi saint, le jour de la crucifixion du Christ.

Toutes les nouvelles de ce livre nous invitent aux voyages, à l'imagination et à la découverte des autres et de leurs passions.

Un livre qui nous apporte un dépaysement indéniable. A lire et à relire pour la magie qu'il nous apporte.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

DF 01/07/2010 14:37


Oh... je vais le garder sous le coude, celui-là! Il y a un an ou deux, j'ai lu avec un certain bonheur le livre "Mort dans l'après-midi", du même auteur. Ce sera l'occasion de découvrir autre chose
encore... Merci pour le tuyau!