Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 19:30

Les coeurs fêlés

 

Auteur : Gayle FORMAN

Genre : Littérature jeunesse

Éditions : Pocket

Date : 2011

Nombre de pages : 222

ISBN : 978-2266208062

 

Quatrième de couverture :

 

N'avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n'êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?
Pour Brit, seize ans, ce cauchemar devient réalité le jour où son père la conduit de force à Red Rock, centre qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer, elle se raccroche à des amies qui vont l'empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l'aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister.

Mes impressions :

 

Brit va faire la connaissance de filles qui comme elle, sont à Red Rock ; par la force des choses elle vont devenir amies et donc leur permettre de ne pas sombrer.
Les humiliations et les brimades sont monnaies courantes dans ce centre. L'équipe médicale n'est en fait pas qualifier mais prétend l'être et donc va se servir de l'autorité qu'elle suggère pour briser des personnes qui sont en fait victimes des préjugés de leurs parents ; chacune va apprendre la vie à ses dépends.

Je dois dire que le titre est particulièrement bien choisi et explicite. Ses sœurs de cœurs partagent une expérience douloureuse qui va les faire grandir.
Il y a Brit qui ne s'entend pas avec sa belle mère, mais aussi Martha qui a un problème de poids, Babe aux mœurs légères, Virginia au passé lourd de conséquences, Cassie homosexuelle, elles sont liées mais chacune comprendra que finalement dans la vie chacun est seul face à soi même.
Ayant vécu un enfermement, je peux dire que l'auteur excelle dans la description des sentiments que les pensionnaires évoquent ou font ressentir aux lecteurs.
Il y a la frustration ne pas être comprise, de lutter, peine perdue, contre l'adversité ; pour finir avec la haine et l'incompréhension.

Brit ne comprend pas la dureté de l'équipe « médicale » et de son père qui a décidé de la placer ; parce qu'elle n'est en fait pas justifié. Elle comprend plus tard que cette justification est à rechercher dans le comportement et les sentiments de ce père dont la première épouse, la mère de Brit est schizophrène.
Brit et ses amies, se sentent et sont lésées. Elles sont empruntent de ce sentiment de non retour jusqu'à ce que Brit ait une idée pour les faire sortir de là et rende public les mauvais traitements subis dans cet établissement.
Nous sentons bien ce sentiment de soumission, d'oppression qui les font souffrir. Malgré cela Brit est déterminée ; avec la rage et l'énergie du désespoir elle va se faire entendre alors que la motivation de l'équipe médicale à gérer un tel centre est quand même douteuse et vénale.
Il y a donc la description de ce que vivent ses adolescentes mais en même temps, nous en apprenons plus sur leurs passés respectifs et plus sur la vie de Brit qui est la plus attachante, car l'héroïne.
La rencontre avec Jed musicien du groupe qu'elle a intégré avant son entrée dans le centre va l'aider à ne pas « s'éteindre ».
Ce qui est primordial dans ce roman sont l'amitié, le soutien, l'amour et le besoin du désir d'appartenance.
Le style reste très agréable et ce qui permet une lecture rapide.La couverture est très belle ! Je regrette seulement que les « échappées » des amies qui passent outre les règles soient si facilement réalisables.
J'ai donc vraiment beaucoup aimé et je remercie Laeti 
 pour m'avoir envoyé ce livre et vous trouverez sa propre note de lecture ICI.  

De cet auteur j'ai lu « Si je reste » , et j'avais beaucoup aimé même si j'avais trouvé que tout n'avait pas été assez approfondi.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti (histoires-de-livres) 17/05/2011 13:55


Je suis ravie de voir qu'il t'a plu! :)


Mélusine 17/05/2011 17:16



Oui c'est le cas ! je te remercie encore d'ailleurs.



Dona Swann 15/05/2011 11:31


Coucou,
Le thème de ce roman m'a fait irrésistiblement penser à un roman intitulé "Rages" de Crutcher. La seule différence est que c'est le personnel soignant qui va faire prendre conscience au héros et à
ses amis que lorsqu'une personne, en l'occurrence un adulte, prétend vous faire du mal pour votre bien, ce n'est pas vous qui avez un problème : c'est l'autre.


Mélusine 15/05/2011 15:22



Tiens je note le livre que tu cites car il m'intéresserait beaucoup. Merci à toi. Et je suis tout à fait d'accord avec la maxime énoncée...



les-voyages-de-gridelle 12/05/2011 09:10


merci du partage, j'ai très envie de le lire!


Mélusine 14/05/2011 11:00



Je suis contente que mon avis te donne envie de le lire . Tu risques de ne pas être déçue



Audreyzaz 10/05/2011 10:22


Je l'ai lu il y a un tout petit peu plus d'un an, ce livre a été un véritable coup de coeur, j'en garde un excellent souvenir.


Mélusine 11/05/2011 08:41



Ravie de voir que nous avons les mêmes impressions !



Philippe D 08/05/2011 19:58


Je n'avais pas encore saisi qu'il s'agit d'une femme.


Mélusine 11/05/2011 08:41



Mais cela ne change rien