Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 17:09

Le théorème de Cupidon

 

Auteur : Agnès ABÉCASSIS

Éditions : Le livre de poche
Genre : Chick lit, roman comédie
Année : 2012
Nombre de pages : 281

ISBN : 979-2253162216

 

Quatrième de couverture :

 

Définition du théorème de Cupidon :
Deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l'une pour l'autre.  

Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais fuit les histoires d'amour.
Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu'à conclure.
Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas. …Enfin, c'est ce qu'ils croient.  

Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie-romantique à deux voix, l'une féminine, l'autre qui a mué.  

 

Mes impressions :

 

Précédemment avec « Toubib or not toubib »,  j'avais passé un excellent moment.

Avec cette nouvelle lecture, je me suis aussi bien amusée. !

Au premier abord, c'est la couverture qui a attiré mon œil, très colorée, mignonne et suggestive sur la romance du contenu.

Je sortais de quelques lectures assez difficiles alors je me suis laissée tenter.
Et dès la début j'ai adoré !
L'entrée en matière est fulgurante, comme l'est à chaque page l'humour grinçant.
Les personnages nous sont présentés dans les premières pages et nous sommes agréablement surpris de voir à quel point ils sont actuels et peuvent nous ressembler. Il ne nous faut parfois d'un rien qu'un pour s'identifier à eux...ou presque !

Philéas est le père d'un petit garçon et est séparé de la mère de l'enfant.
Adélaïde est maman de deux filles et est célibataire.
Âgée de 38 ans, elle travaille dans une agence de castings ; son patron est le père de Kelly laquelle y exerce également.
D'ailleurs Kelly prendra sûrement la suite de son père après sa retraite: « 
Il ne fait aucun doute qu'une fois son père parti, c'est elle qui va reprendre les rênes de l'agence. Et devenir ma boss.
Et c'est quoi, la définition d'une bosse déjà ?
Ah oui c'est une enflure qu'on a sur le dos ».
Kelly envisage même de faire une soirée pour que son père annonce la nouvelle à ses employés.
Si Adélaïde n'est pas très sexy, Kelly est son contraire.
L'une ne sait pas se mettre en valeur vestimentairement parlant, elle a quelques kilos en trop et n'a jamais été trop chanceuse dans la vie....alors que l'autre est très à la mode et très fine doublé d'un avenir professionnel assuré.
Philéas lui fait partie aussi du monde du cinéma. Il réalise des films.

Avouez que leur prénom respectif est assez original et assez vieillot. Ils ont déjà un point en commun.

Et voilà que tous les deux sans se connaître vraiment se rapprochent chaque jour davantage, sans le savoir. Et c'est bien cette construction originale qui m'a plu.
D'abord il s'agit d'un roman a 4 mains. Tour à tour ils parlent de leur vie, de leur métier, de leur ami(e)s, de leurs envies... et de leur désir de rencontrer, la femme ou l'homme qui agrémenterait leur quotidien.
Tous les deux se sont déjà rencontrés plusieurs fois durant leur vie mais ils ne le sauront probablement jamais...C'était écrit ...alors est-ce que leur destin va finalement jouer en leur faveur ? À suivre.

L'histoire met donc en scène ces deux héros et de leurs familles monoparentales. Le sujet et les contextes sont donc très modernes. Se rajoutent à cela des scènes de speed-dating, de sorties au restaurant, de bobos des enfants...
Le naturel des deux protagonistes fait vraiment plaisir à lire. On rit à chaque page.
Ils sont vrais, sincères et nous émeuvent même.
Philéas remarque que le temps passe et qu'il a une incidence sur son physique « 
Qui donc amis en route ce système pileux détraqué qui ne les fait plus du tout pousser aux bons endroits ? Je m'autodétériore le sex-appeal, moi maintenant ? Quoi mon patrimoine génétique a décidé que passé un certain stade de perfection, il fallait laisser leur chance aux autres hommes de mon espèce, histoire de diversifier le génome de cette ville ? Arf ! Arf ! »


J'ai beaucoup aimé les noms choisis pour nommer les personnalités présents dans le livre, ils rappellent par des jeux de mots, les vrais comme Agélina Moshe, Calista Garnier, Jack Nicoletta, René Giscardophy etc etc.
J'ai aussi beaucoup aimé la scène lorsque Adélaïde est cachée dans le dressing de Keelly pour fuir un homme trop collant à l'ultime soirée et la conversation qu'elle a avec Philéas qui lui est derrière la porte. Ils ne s'étaient jamais rencontrés physiquement et cet échange est plus que loufoque. Jeux de mots, cynisme, vérités, tout y est. Les situations cocasses tout au long du roman nous font sourire et même parfois rire.Les répliques parfois acerbes sur des tiers fusent mais le ton est à l'humour et au naturel.

Bien sûr comme les comédies, tout se termine bien et on referme le livre revigoré !

On peut dire que l' humour français de cette auteure rivalise avec celui des anglo-saxonnes.
Cette comédie romantique est à ne pas manquer pour ceux et celles qui veulent se détendre sans attendre Un pur moment de plaisir.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Antoni 16/04/2012 08:10

Je ne connais pas Agnès Abécassis (je n'ai jamais lu, du moins !) mais si c'est si amusant, je ne peux qu'adhérer. Merci pour cet article. J'aime bien découvrir des auteurs qui me sont inconnus et
avec ton blog, je suis régulièrement servi !!!
Amitiés.

Mélusine 16/04/2012 16:28



Merci Antoni, ça fait plaisir



Antoni 17/03/2012 16:40

A lire lorsque l'on sort d'une série de lectures sombres, comme ce fut mon cas il n'y a pas si longtemps !
Et vive l'humour français...!

Mélusine 18/03/2012 10:23



Voilà ! tu vas entrainer tes zygomatiques



Laeti (histoires-de-livres) 09/03/2012 10:11

Voilà que tu me donnes encore envie. Surtout que je vais avoir besoin de lectures très distrayantes et sans prise de tête pour la semaine prochaine....

Mélusine 09/03/2012 11:34



Oui et je suis sans nul doute certaine que tu vas bien rire avec cette comédie.



Alex-Mot-à-Mots 07/03/2012 10:41

Rien à voir avec le ton très sérieux des romans d'Eliette.

Mélusine 08/03/2012 17:28



Je ne connais pas Eliette....



Dona Swann 06/03/2012 13:21

Ça a l'air très amusant, même si les thèmes sont effectivement rebattus, soit dans la littérature, soit au cinéma (anglosaxon, comme tu le soulignes, mais même français). Mais, tu lis tellement que
si ce roman a retenu ton attention, c'est qu'il doit vraiment avoir quelque chose de particulier ! ;o)

Mélusine 07/03/2012 10:40



Oui ça l'est
J'ai vraiment passé un bon moment. Tu as raison de dire que le thème est largement exploité mais de temps en temps ça fait du bien de rire. Et puis on s'attache à Adélaïde, parce qu'elle est un
personnage simple et naturel. Tout ce que j'aime !