Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 18:15

Le tartuffe

 

Auteur : MOLIÈRE
Genre : Théâtre classique

Éditions : Larousse Classique

Date : 1971
Nombre de pages : 168
Numéro de série : 4892


Résumé de la pièce :

Tartuffe, faux dévot professionnel, a assis son emprise sur les esprits d’Orgon et de sa mère Madame Pernelle. Directeur de leurs consciences prompt à leur donner des leçons qu’il est le dernier à suivre, il se voit promettre par son protecteur la main de sa fille, Marianne, pourtant amoureuse de Valère. Cela n’empêche pas Tartuffe de convoiter en même temps la jeune épouse d’Orgon, Elvire. Celle-ci ourdit un stratagème qui démasque Tartuffe et fait enfin ouvrir les yeux d’Orgon sur sa vraie nature. Le faux dévot, pris au piège, tente de dessaisir son ancien protecteur de ses biens, et court cherche raison auprès du roi. Malheureusement pour lui, ce dernier ne tombe pas dans le piège, et plutôt que de déshériter Orgon qui l’a jadis servi, fait arrêter Tartuffe...


Mes impressions :


Le premier acte de cette pièce permet d'exposer la situation et de prévaloir quelles fonctions vont occuper les personnages.

La première scène sert de présentations des personnages en particulier.
Le thème de celle-ci est l'hypocrisie d'une homme face à Orgon, la personne qui lui confère toute sa sympathie amicale le croyant bon, généreux et dévoué religieusement.
Ainsi Tartuffe trouve grâce aux yeux d'Orgon; il lui attribue des qualités qu'il n'a pas, telles la loyauté, la générosité et la religiosité.

C'est pourquoi Orgon décide de marier sa fille Marianne à Tartuffe alors que celle-ci était promise à Valère.
Aucun des membres de sa famille n'arrive à lui faire entendre raison quant à la perfidie de Tartuffe, qui convoite aussi Elmire, la femme d'Orgon.

Dorine la servante de Marianne qui comprend la situation et qui ne souhaite que le bonheur de sa maîtresse, en appelle à la conscience d'Alvère pour déjouer le complot du mariage qui unirait Tartuffe à Marianne.
Mais tout ne se passe pas comme prévu; Valère ayant appris précédemment la nouvelle, fait ses adieux à Mariane en tant qu’honnête homme blessé, en espérant que celle-ci lui prouvera l'amour qu'elle a envers lui en rejetant l'idée de mariage avec Tatuffe... Un quiproquo va les désunir : Marianne pense ainsi qu'il n'est pas amoureux d'elle puisqu'il semble accepter aisément le choix d'Orgon.... Finalement Dorine parvient à les réconcilier.


Par la suite Tartuffe déclare sa flamme à Elmire qui le repousse mais sans méchanceté et dit qu'elle ne dira rien sur cette folie  à condition que Tartuffe refuse de se marier avec Marianne.

Damis le fils d'Orgon caché dans un coin de la pièce entend tout de la conversation et décide de prévenir Orgon; il dénonce ainsi Tartuffe à son père. Celui-ci est fort étonné. Elmire corrobore les dires de son fils et elle met en place un complot pour faire entendre à son mari la flamme de Tartuffe. Elle lui demande donc de se cacher sous la table et appelle Tartuffe à la rejoindre. Orgon entend les propos amoureux de Tartuffe envers sa femme... Orgon saisit alors son erreur d'avoir fait confiance à Tartuffe, mais tarde à sortir de dessous la table alors que Tartuffe est prêt a abuser d'Elmire ! Elmire tousse pour avertir son mari et il y a la le comique de situation !
Tartuffe ne semble pas embêté le moins du monde d'avoir été découvert, il se dit maître de la maison !
Orgon semble comprendre de quoi il s'agit et l'explique confusément.... Il semble très préoccupé.

Orgon parle dune certaine cassette et part vérifier si elle est « toujours en haut »....

On apprend qu'Orgon avait chez lui une cassette contenant des papiers sur un de ses amis, Argas en lutte contre l'autorité royale. Orgon par amitié avait aidé cette personne et en avait parlé à Tartuffe. Ce dernier l'a persuadé de lui donner la cassette pour que, en cas d'enquête, Orgon puisse jurer qu'il n'a pas de cassette chez lui sans pécher.

Mme Pernelle la mère d'Orgon ne porte pas crédit aux accusations d'Orgon contre Tartuffe.


Monsieur Loyal huissier entre en scène. Il annonce à la famille qu'ils doivent quitter les lieux dès le lendemain matin car cette maison ne leur appartiendra plus.
Valère leur donne 1000 louis pour qu'ils partent loin d'ici, car il sait qu'Orgon va être fait prisonnier.
Tartuffe arrive à ce moment là accompagné d'un exempt. Tartuffe souhaite enfoncer le clou.
Seulement l'exempt était là pour résoudre une enquête. Le roi ayant entendu parler des faits d'un homme malhonnête, se doute que cette personne décrite par le roi et Tartuffe, sont un seul et même individu. L'hypocrite va donc être emprisonné. Fin de la pièce. Tout finit pour le mieux.
Tel est pris qui croyait prendre.

Cette pièce montre les faits et gestes d'un hypocrite dans une famille bourgeoise.
Orgon ayant assuré sa fortune matérielle s'inquiète de son avenir spirituel; Tartuffe par son hypocrise parfaite et méticuleusement menée, parvient à piéger Orgon.
Mais la situation se renverse; il y a des quiproquos, des scènes qui démasquent le coupable, des rebondissements, des coups de théâtre; ainsi cette pièce raconte la chute de l'imposteur.
Tout au long de la pièce les lecteurs ou spectateurs passent par des moments d'inquiétude mais aussi d'espoir; Qui triomphera ?
Ici Tartuffe montre le décalage entre la bourgeoisie et la vie sociale.
Nous y rencontrons donc des scènes comiques sur fond dramatique.

Cette pièce est agréable et reste un grand classique qui montre par la même un contexte familial, historique et religieux de l'époque.


A noter que cette collection comporte un lexique, des notes explicatives, des jugements, un questionnaire et des sujets de devoirs. Un bon outil pédagogique.

"Le médecin malgré lui" est présentée ICI.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 10/05/2011 09:49


J'adore Molière et encore plus sa pièce "Tartuffe", c'est très frais et drôle ! Que demander de plus ?

Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur cette pièce sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)

Bonne continuation !!


Mélusine 11/05/2011 08:41



Oui tu as tout à fait raison, drôle et frais !
Merci de ton passage.



Nefertiti 19/05/2010 21:48


Je me souviens de l'avoir étudié en cours de français, j'avais bien aimé, un bon souvenir, bonne soirée bonne lecture


Dona Swann 17/05/2010 22:26


Bravo pour cette étude vraiment très complète... mais qu'est-ce que tu en as pensé ?
As-tu réussi à te représenter les scènes ? Avais-tu déjà vu la pièce ?


Mélusine 18/05/2010 06:25



Bonjour Dona Swann,

Je l'ai lue du temps de mes études au lycée et il est vrai que la relecture en étant adulte donne des émotions différentes. Comme je dis elle est agréable, car il est vrai que l'on peut
s'imaginer le comique des situations; Ce qui m'a attiré c'est le côté hypocrite de Tartuffe et de comment il s'enfonce dans une situation que lui même a créé.
Cependant, je ne trouve pas que cette pièce est la meilleure de Molière...

Bien à toi.