Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:37

Le roman de Sofia

 

Auteur : Henning MANKELL

Genre : Roman (littérature jeunesse)
Éditions : Flammarion [TRIBAL]
Date : 2011
Nombre de pages : 542

ISBN : 978-2081230408

Quatrième de couverture :

« Sofia se disait souvent que la vie est faire d'évènements imprévus, de situations inattendues qui viennent bousculer vos projets, même les plus minutieusement préparés. Cette constatation lui était venue pour la première fois où la grande catastrophe avait eu lieu. Impossible de savoir si le lendemain sera bon ou mauvais. Il faut se contenter d'espérer ».
Sofia, dont le destin a été bouleversé par la guerre qui ravage son pays, tente de redonner sens à sa vie. La force de l'amour et son courage vont lui permettre de faire face aux épreuves qui l'attendent. Elle puise dans les flammes qui dansent un message d'espoir.


Mes impressions :

 

Un réel coup de cœur pour moi ! Un livre que chacun d'entre nous devrait avoir lu au moins une fois.
La vie de cette petite fille devenue jeune femme qui par son courage et sa volonté va se révéler et se relever, après plusieurs drames.
Son destin est tragique, sa vie pénible, elle est faite de deuils et de chagrins mais aussi de joies, même si elles sont rares.

Elle nous parle de sa vie et de la vie en général. Notre existence est ce que nous en faisons, chaque acte aura une conséquence, heureuse ou malheureuse. Mais la vie est aussi faite d'évènements que nous ne contrôlons pas ; alors il faut apprendre à faire face. Le vécu de Sofia m'a fait penser à cette célèbre maxime « Sept fois à terre, huit fois debout ».

 

Ce roman est en fait composé de trois livres.
Le prologue nous situe les faits historiquement : La guerre civile du Mozambique fera de nombreux morts et affaiblira ce pays qui était avant celle là riche et plein de ressources.
Le premier livre nous explique l'histoire vraie de Sofia, petite fille, qui survit à l'explosion d'une mine antipersonnel. Néanmoins elle y perdra ses deux jambes. Les mines mutilent et elles permettent aux victimes alors de perdre aussi une partie de leur innocence. Plus tard Sofia aura des prothèses qui l'aideront à avoir une vie à peu près « normale ». Sa sœur Maria son aînée de 1 an mourra suite à ses blessures, peu de jours après l'explosion.
De mois en mois Sofia va se battre et reprendre confiance.
Elle nous parle aussi de ses nombreux frères et sœurs, elle nous raconte que certains ne vieilliront pas d'ailleurs, en raison du paludisme, de la malnutrition .... Son père est mort également ; Lydia sa mère femme volontaire et travailleuse essaie de leur donner tout ce dont elle peut pour que leur vie soit plus douce...

Sofia dans ce premier livre est jeune, âgée de 9 ans jusqu'à 12 ans et naïve comme toutes les petites filles de son âge mais son accident va la faire grandir, plus vite que les autres, elle va mûrir, elle comprend la vie peu à peu. Elle reste souvent le soir à regarder le feu et les flammes ; elle essaie d'y trouver des secrets et plus tard elle y puisera des réponses aux questions qu'elle se pose.
Elle ira à l'école, elle aime s'instruire. Bientôt elle saura lire et écrire. Elle apprend à coudre aussi et cela lui permet de travailler. Un vieil ami de son village lui donne une machine à coudre qui deviendra son outil de travail.
Sofia est forte et fragile à la fois.

Puis dans le second livre, c'est sa vie après l'accident et la maladie de Rosa sa sœur atteinte du sida qui sont largement racontés ; elle y parle aussi de ses premiers éveils au sentiment amoureux et à son entrée dans la vie d'adulte avec les désillusions.

Dans le troisième livre on la retrouve à 20 ans, mariée 2 enfants, bientôt une troisième va voir le jour mais sa vie n'est pas moins difficile.
Elle subira encore et encore des pertes de ses proches et aura encore une vie bien difficile dû au manque d'argent.
Ainsi nous voyons grandir Sofia ; à travers les années elle nous fait partager ses écrits, ceux qu'elle gardent précieusement dans des cahiers personnels. Elle y raconte ses attentes, ses espoirs, ses joies et ses peines. Elles se posent des questions...et n'a pas toutes les réponses.
Sofia devient une jeune femme aux fortes valeurs humaines qui reste toujours aimante face à ses enfants.
Avec les années elle perdra de son innocence et deviendra adulte, mais à quel prix !....

Personnage émouvant comme la plupart des personnages présentés ; malgré leur grande difficulté de vie nous les sentons proches de nous.


Un livre qui se lit très vite, qui est rempli d'émotions, de sentiments et qui ne laisse pas indifférent.
Il nous rappelle combien la vie est précieuse, combien elle peut être fragile . L'entourage, les amis, les autres nous aident à traverser les épreuves mais nous seront toujours seuls face à nous mêmes : Voilà ce que j'ai ressenti une fois le livre refermé.

Ceux qui entourent Sofia, les personnes qu'elle rencontre tout au long du livre ont leur importance, elles lui permettent d'envisager sa situation de façon globale et de l'appréhender, de s'interroger et donc de la vivre.

L'écriture est limpide, elle émeut, elle est directe, claire, franche. Mankell avec cette belle écriture naïve occasionne une lecture prenante. Cette histoire est écrite simplement mais est assez détaillée pour être captivante..Nous sommes à la fois si loin et si proche de Sofia que nous ne pouvons rester insensible.

Ce livre s'adresse à un public à partir de 13 ans et justement je trouve qu'il est aussi une belle leçon de vie, de courage et d'espoir. Il permettra aussi aux adultes de relativiser les petits maux quotidiens en les comparant à ce genre de destins humains.

 

Extrait : « Être adulte, c'est peut-être ce que je suis en train de vivre maintenant. Ce doit être accepter qu'il existe des questions qui n'ont pas de réponses claires. Que l'on décide soi-même des réponses à donner »

« Sofia se réveillait avec la sensation que la vie était, malgré tout, une aventure merveilleuse dont elle ne se lasserait jamais. Il lui arrivait d'éprouver une joie intense ».


Je suis toute émue et bouleversée par le destin de cette femme si jeune mais qui a déjà vécue tellement de souffrances, j'ai du mal à me défaire de cette histoire. Je souhaite la garder précieusement quelque part dans mon cœur ; j'espère que l'avenir de Sofia sera plus clément que son passé.…


Un livre que je recommande !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rosaee 15/10/2011 09:27


un petit tour ici où je lis ton commentaire , merci pour ton enthousiasme, c'est un livre que je lirai un jour car Mankell ne me déçoit pas .


Mélusine 16/10/2011 17:01



Je suis heureuse de te voir ici !
Je suis sûre que tu ne seras pas déçue par ce livre ...



ANTONI 14/10/2011 13:47


Même chose pour Henning Mankell ! J'ai un collègue de travail qui ne jure que par lui.
Je ne sais pas s'il y a une chronologie à respecter dans ses romans mais si celui-ci constitue un coup de coeur pour toi, je vais essayer de me le noter quelque part dans ma tête.


Mélusine 14/10/2011 17:50



À savoir que Mankell écrit plutôt des thrillers mais ici son roman jeunesse est une perle ; rempli de sensibilité.



Laeti (histoires-de-livres) 07/10/2011 15:54


Si c'est un coup de coeur pour toi, ça en sera très certainement aussi un pour moi! Donc je vais l'ajouter à ma liste d'achats prochains... Déjà très remplie!


Mélusine 07/10/2011 19:14



Oh oui un immense coup de coeur, je l'ai emprunté à la bibliothèque car il m'avait été conseillé par la responsable qui connait mes goûts



Géraldine 07/09/2011 11:58


Mankell est tellement un label de qualité qu'on ne peut que noter un nouveau titre. En plus, cette couverture est magnifique.


Mélusine 08/09/2011 07:22



Oui tu as raison, le regard de Sofia est pénétrant...



Yv 07/09/2011 09:44


J'aime vraiment beaucoup cet auteur et je n'ai pas encore lu celui-ci, mais je vais me le procurer absolument !


Mélusine 07/09/2011 10:05



Je suis sûre que tu ne seras pas déçu !
Bonne lecture alors.