Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 08:08

Le passage

 

Auteur : Justin CRONIN
Genre : Roman science fiction
ditions : Robert Laffont
Année : 2011
Nombre de pages : 980
ISBN : 9782221111130

Résumé :

A son père, écrivain, qui lui demandait quel livre elle aimerait lire, la jeune Iris Cronin répondit : " L'histoire d'une fille qui sauve le monde. " Ainsi germa dans l'esprit de Justin Cronin l'intrigue du Passage, la fascinante épopée qui a créé l'événement l'été dernier dans les pays anglo-saxons. À mille lieues des histoires de vampires pour adolescents, Justin Cronin, sortant du cadre purement littéraire de ses romans précédents, nous présente des monstres à glacer les sangs, et la description merveilleusement angoissante d'une Amérique post-apocalyptique. Années 2010. Dans le Tennessee, Amy, une enfant abandonnée de six ans est recueillie dans un couvent... Dans la jungle bolivienne, l'armée américaine recherche les membres d'une expédition atteints d'un mystérieux virus... Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de contribuer à une expérience scientifique gouvernementale. Lui et les autres condamnés à la peine capitale participant au projet mutent et développent une force physique extraordinaire. Les deux agents du FBI sont alors chargés d'enlever une enfant, Amy. Peu après que le virus a été inoculé à cette dernière, les mutants attaquent le centre de recherches. Près d'un siècle plus tard. Une communauté a survécu à l'apocalypse causée par l'attaque des viruls, ainsi qu'ont été baptisés les mutants. Une adolescente la rejoint bientôt. Une puce électronique implantée sous sa peau révèle qu'il s'agit d'Amy, âgée désormais de plus de cent ans mais qui en paraît à peine quatorze... L'aventure ne fait que commencer.

Mes impressions :

Je me suis arrêtée à la page 750 avec regret !
Le scénario est original, le style différent pour chaque partie, il y en a 11 , surprend agréablement. Chacune d'entre elles décrit une étape de l'histoire. Personnellement j'ai adoré les trois premières mais je trouve que le thème s'essouffle parce qu'il y a trop de longueurs. Au fur et à mesure de la lecture, il se passe de moins en moins de choses et pourtant, je trouve que l'intrigue est originale !


Première partie :
Amy Harper Bellafonte est née dans l'Iowa.
Jeannette sa mère a 19 ans lorsque sa fille vient au monde.
Bill Reynolds son père vend du matériel agricole. Jeannette et lui se sont rencontrés dans le restaurant où Jeannette est serveuse. Lui est marié et père de famille; il vit dans la Nébraska.
Quand Amy a quatre ans son père revient. Il a quitté sa femme pour retrouver Jeanette. Il a changé, il boit beaucoup et est violent. Elle finit par l'héberger mais après une énième dispute virulente elle lui demande de quitter son domicile..
Jeannette par trop de pauvreté en arrive à user de son corps pour avoir un salaire. Un soir parce qu'un homme l'importunera de trop, elle le tuera. Avec Amy elles devront s'enfuir.
Elles s'arrêtent dans un couvent et Jeannette se débrouille pour abandonner sa fille.
Paul est biochimiste ; Jonas (Joe) son ami Professeur d'université Harvard en Bolivie. La femme de Jonas, liz est décédée d'un cancer. Avec sa femme Rochelle, Paul aura un enfant Alex.En raison de la présence et de la découverte d'un virus, les autorités vont procéder à l'évacuation du site de fouille ou se trouve Jonas
L'Est du texas : Anthony Llyod Carter condamné à mort par voie laétale purge sa peine à Terrell (département justice criminelle). Il est accusé d'avoir tué une mère et ses deux enfants.
L'agent spécial du FBI Brad Wolgast divorcé de Lila et Doyle son coéquipier, se rendent au Texas pour réaliser une mission dont ils ne connaissent pas encore la finalité, leur rôle est de proposer un marché à Carter : être libéré rapidement à condition d'accepter de tester des médicaments.
Pourquoi cela ? Qu'en est-il ? Tout arrive suite à la mise en place du projet Noé (militaire et gouvernemental) : Le colonel Sykes missionne Wolgast pour négocier auprès de personnes seules, sans famille et ayant toute un passé meurtrier ou singulier à accepter d'être des contributeurs d'expérience médicale gouvernementale.
Il y a 10 ans, le CDC centre de prévention et de contrôle des maladies, découvrent 4 patients atteints de symptômes communs, nausées, fièvre etc....Ils sont atteints d'un hantavirus. Les 4 (dont Jonas)  faisaient partie d'une expédition dans la jungle.
Tous les 4 étaient atteints d'un cancer en phase terminale. Ils sont allés dans la jungle pour réaliser leur derrière volonté avec une organisation d'aide aux malades.
Mais une interaction entre ce qu'ils ont mangé ou bu a permis à leur système immunitaire de les guérir et même de les rajeunir.
Sykes a besoin de cobayes pour découvrir les zones d'ombre, c'est là que Wolgast est entré en jeu. Pourquoi l'armée est-elle intéressée : si on trouvait une solution pour ne jamais être malade ou guérir vite, les combats feraient moins de victimes dans les armées, les militaires seraient toujours en bonne santé et l'anti-terrorisme serait éradiqué !
Comment le gouvernement va-t-il procéder pour ces expériences ? Les condamnés sont amenés dans un bâtiment où on leur inoculera un virus puis seront surveillés par des civils employés au titre du programme fédéral
Le virus permettra aux cobayes de stopper leur vieillissement physique mais cérébralement ils deviendront aussi différents !
Non seulement ce virus restaure toutes les fonctions vitales mais guérit et rajeunit l'organisme. Qu'advient-il pour les enfants ?.
Lacey, la soeur qui a recueilli au couvent la petite Amy a des prémonitions de fin du monde et d'apocalypse.
Wolgast Brad et Doyle Phil doivent récupérer Amy pour cette recherche mais alors que Soeur Lacey l'a amenée au zoo il se passe des choses étranges avec les animaux, Amy les regarde dans les yeux et les animaux deviennent agités.
Lorsque les deux agents arrivent au couvent, tout ne se passe pas comme prévu. Lacey se sacrifie pour sauver Wolgast et Amy des griffes de ceux qui souhaitent les retrouver. Wolgast et Doyle "enlèvent " Amy. Ils deviennent alors des fugitifs pour la police et tentent de rejoindre le complexe où sont étudiés les cobayes avec cette petite fille étrange, assise à l'arrière de la voiture. Wolgast qui a perdu sa fille très jeune, s'attache à Amy et ne comprend pas pourquoi les autorités veulent se servir d'une si jeune enfant pour leur expérience. Il ne pourra se résoudre à le faire ne connaissant pas tous les tenants et les aboutissants.
Des questions se heurtent à sa conscience : est-ce qu'inoculer ce  virus, permet de garder l'éternité ou bien de créer des monstres qui tueraient des rebelles dans les guerres, quelle est son véritable but ?
On comprend peu à peu l'ampleur d'une telle expérience et ses conséquences. Quelles sont les motivations à l'élaboration de ce virus pour le centre d'études et d'observations ?
"Ils" ont créé des créatures monstrueuses, asoiffées de sang, telles des vampires. Etait-ce la finalité ou les savants ont-ils été dépassés par les évènements ?
Les deux premières parties installent le décor minutieusement et définissent l'intrigue.
Tout semble dans un premier temps confus puis les pièces du puzzle se mettent peu à peu en place. Les lecteurs entrent dans une histoire passionnante. Sincèrement j'ai été happée par l'histoire, par le style qui confronte des hommes, avec leurs émotions, leurs sentiments. La psychologie des uns et des autres est largement exploitée ce qui va rendre ce roman profond et inquiétant.
La relation qui met en scène Amy et un agent du FBI m'a émue.

Deuxième partie :
Nous nous retrouvons à la fin des temps qui est le nôtre et on assiste à la naissance de l'ère nouvelle.
Wolgast et Amy roulent vers le camp de loisirs pour adolescents de Beara Mountain, souvenir d'enfance de Wolgast. Ils vont s'y cacher.
Dans le Colorado 3 semaines plus tard, c'est le chaos
Une épidémie dévastatrice perturbe le monde. S'agit-il d'une action faite par des extrémistes anti-américains ? ou bien des êtres devenus monstrueux et tuent leurs semblables ?
Le président de l'Amérique essayera d'éradiquer le virus responsable et mettra tout en oeuvre pour protéger la population.
Le monde va de plus en plus mal, les populations sont décimées peu à peu.  Wolgast se tient informé des évènements de loin, en trouvant et en lisant des journaux trouvés dans un magasin désertés par les propriétaires décédés. Les saisons passent Amy et Wolgast vivent tous les deux, isolés dans une cabane mais un jour Wolgast ne survivra pas à une énième épreuve
Les deux personnages principaux vont disparaitre de façon radicale et sanglante.
Le suspense et le rythme de ces deux parties, m'ont tenue en haleine et m'ont rendue curieuse de la suite.

Troisième partie :  
Nous entrons en connaissance de Consignes d'évacuation zone de quarantaine de l'est de Philadelphie
Un millénaire plus tard le monde est dévasté.
Philadelphie est sans doute la seule ville dans laquelle il y a encore des habitants.
Des espèces de vampires humains, ceux qui ont attrapé le virus par simple contact d'une personne infectée sont malades et tuent les autres afin de prendre possession du monde.
Ida, presque 8 ans, Monroe Jaxon III son père et Anita, sa mère sont évacués en Californie par train. Ida va rencontrer son cousin Térence.
A ce moment du livre je trouve que les personnages sont trop nombreux,  leurs histoires se mêlent, le puzzle reste compliqué, ce qui fait que j'ai eu du mal à suivre. L'auteur brouille les pistes.

Quatrième partie :
Les viruls ont envahi le monde, seule une partie de Californie leur tient tête. Les survivants de ce fléau créent une colonie, et établissent une charte de loi unique.  Le nouveau monde doit s'organiser  : une ville dans la ville avec ses propres règles ! Les survivants sont partagés par famille
Aucun des enfants ne devra savoir ce qui se passe en dehors des murs de la colonie. .
Quand ils sont plus grands et quand ils peuvent participer à la vie interne, ils sont confiés à des personnes qui les guident ils leur sont confiées des missions et sont divisés en équipes comme marcheuses, gardes, etc etc...
Que sait-on de ce virus que la population ignore : il enlève l'âme de ceux qui sont en contact avec lui. Les mi-hommes-vampires craignent la lumière et ne sortent que lorsque le soleil se couche.
L'électricité ou plutôt la lumière tient à distance les vampires mais qu'adviendra-t-il lorsque les piles, les accus seront déchargées ? que les éoliennes ne fonctionneront plus, Peut-on envisager un monde sans électricité rempli de vampires , sans lumière autre que celle du jour ?

Cette partie est trop longue. On n'avance pas beaucoup dans l'intrigue bien qu'elle reste attrayante.
Ces longueurs sont aussi sans intérêt.
Le nombre de personnages s'agrandit considérablement.
A la fin de cette partie, Amy réapparaît, ce qui crée un certain soulagment, j'attendais vivement ce moment. Les autres se demandent qui elle est  ? comment a t-elle survécu aux viruls et ses semblables où sont-ils ?
Elle est la seule d'apparence humaine et a le désir de rencontrer d'autres personnes parce qu'elle souffre de solitude
Elle entend des voix, elle parle avec les viruls, dans sa tête, mais souhaite retrouver Théo, Caleb, Alicia, Peter (principaux personnages) qu'elle a rencontré lors d'une attaque de viruls.
Amy leur dicte des actes en entrant dans leur esprit à distance ou pas. Elle communique avec eux par la pensée. Elle entretient une relation particulière avec Peter
"La fille n'était pas une source mais un canal un chemin qui permettait comme à un certain ressenti. le ressenti des âmes perdues, d'entrer dans l'esprit des individus les plus susceptibles
pour d'autres communions avec les morts bien-aimés
Amy apparaît dans les rêves de chacun, ils perdent peu à peu leur âme. Y-a-t-il un autre monde ? un monde sans viruls ? est-ce que le sanctuaire avait été construit dans le but de créer un nouveau monde, ils se posent tous des questions.
Ils trouvent dans le cou d'Amy un moniteur corporel conçu pour envoyer des données à une unité centrale.
Il découvre qu'Amy à 100 ans, comment est-ce possible ? Partagé entre le doute et le besoin de savoir, une équipe décide de découvrir dans quel monde ils vivent et souhaitent retrouver le passé.
Michael comprend qu'il y a 93 ans à Telluride (Colorado) quelqu'un a mis une puce équipée d'une pile nucléaire dans le cou d'une gamine de 5 ans. A la fois pour tester le virus et à la fois pour ne pas vieillir, vivre longtemps en bonne santé, sans maladie.
Deux équipes de survivants vont partir à la recherche d'autres humains car ils savent maintenant qu'ils ne sont pas les seuls au monde.
Ils partent à la recherche du passé. Amy les protégera tout le long du périple. Cette petite fille mystérieuse les intrigue mais ils comprennent qu'elle joue un rôle important dans ce monde et qu'elle pourra les aider à le sauver. Ils décident d'aller dans la ville de Telluride en Californie. Le chemin est fait d'embûches. Ils parviendront dans un endroit curieux peuplés par des habitants qui n'inspire pas confiance.....

Il y a vraiment trop de personnages il m'a été impossible de me laisser emporter par la suite de l'histoire et c'est dommage, j'en suis sortie déçue. Néanmoins l'auteur conserve le thème du début et l'amplifie, mais trop de longueurs auraient pu être évitées même si elles complètent et densifient le scénario sans doute efficacement pour certains lecteurs.

Même si j'ai abandonné ma lecture à la septième partie qui en compte 11, plus une postface, je dois dire que l'intrigue est particulièrement bien menée. Il y a des passages fort émouvants surtout quand Amy et Wolgast s'attachent l'un à l'autre sans oublier des scènes sanglantes, de l'action et de l'aventure !
L'amitié, l'amour sont présents mais je n'ai pu aller au bout parce que je commençais à m'ennuyer. L'histoire n'avançait pas assez vite à mon goût. Pourtant j'ai envie de connaître la suite, c'est paradoxal je sais mais bon c'est ainsi et peut-être qu'un jour lorsque je serai en meilleure disposition je le finirai. En sachant qu'il y a 3 tomes déjà et un quatrième en cours !
Ce que je redoutais le plus est la foule de personnages qui rendent la lecture difficile et non fluide. Ce qui est un indice important pour moi d'appréciation.
Néanmoins ceux et celles qui aiment les histoires scientifiques, étonnante et qui ne sont pas effrayées par la quantité de personnages importante aimeront sans doute plus que ce que je l'ai aimé !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nath 14/10/2013 15:22

Je viens de commencer à lire la suite, qui s'intitule "Les Douze" et j'en suis déjà à la 343e page. Le problème est que j'ai lu "Le Passage" il y a un bon moment déjà et je suis totalement perdue...
Tu as mis le doigt sur un "défaut" de l'intrigue: trop de personnages! Et surtout le fait que dans la première partie, on s'attache très vite à des persos et là...on passe direct, sans autre à la deuxième partie où les persos que l'on connait n'existent plus. On a pas de points de repère, à part beaucoup de persos du premier tome donc là, je suis un peu perdue.
Ton résumé m'a beaucoup aidée mais je pense que je vais devoir relire le premier tome.
C'est d'ailleurs mon conseil: pour bien comprendre "Les Douze", il faut relire "Le Passage" avant ou alors se faire des fiches de lecture.
Encore merci pour cet excellent résumé. Et vivement le film (oui, apparemment Hollywood veut en faire un blockbuster).
Bonne continuation!

Mélusine 11/11/2013 17:45

Oui je ferai ça :-) Tu as raison, c'est pratique quand on aime un roman mais que le fil conducteur est difficile à suivre.
Bonne lecture et n'hésite pas à venir me dire ce que tu as pensé de cette suite.
Perso j'ai encore en mémoire le premier tome.

Nath 11/11/2013 13:03

Oui, il y a beaucoup TROP de personnages dans la suite (Les Douze). Donc je me suis remise à lire le Passage et j'ai fait des fiches de lecture, super pratique, je te conseille d'en faire autant, on s'y retrouve mieux...
Bonne lecture!!!

Mélusine 14/10/2013 17:09

Merci de ton commentaire qui me fait énormément plaisir; cela fait du bien de s'entendre dire que nos chroniques, peuvent aider et être appréciées. :-)
Je ne savais pas qu'il y aurait un film mais j'irai sans doute le voir; ni d'ailleurs qu'il y aurait une suite ! je vais tenter de trouver ce deuxième roman. Est-ce qu'il y a beaucoup de personnages dans cette suite ?
@ bientôt et bon courage pour le reste !

Alex-Mot-à-Mots 21/02/2013 10:29

Moi qui ne suis pas fan de SF, j'avais bien aimé, mais sans plus. Je ne compte pas lire la suite, d'ailleurs.

Mélusine 22/02/2013 17:05



Oui si tu ne lis pas la suite, c'est que quelque chose t'a dérangée. Bon si tu n'est pas fand e SF je comprends



Philippe D 19/02/2013 18:01

Je passe. De toute façon, c'est beaucoup trop long!
Passe une bonne soirée.

Mélusine 22/02/2013 17:04



Oui long comme tu dis.
Bonne fin de journée et bon week-end !