Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 14:51

Le médecin malgré lui

 

Auteur : MOLIERE

Genre : Théâtre classique

Éditions : Classiques Larousse
Date : 1990
Nombre de pages : 142

ISBN : 978-2038-713114

 

Résumé :

 

Martine a décidé de se venger de Sganarelle, son vaurien de mari ! Les circonstances vont lui offrir une occasion bien tentante : le faire passer pour un médecin - malgré lui ! La vengeance de Martine s'accomplira-t-elle ? Comment Sganarelle réussira-t-il à se tirer de cette situation ? -

 

Mes impressions :

 

Voici une pièce que j'avais étudiée durant ma scolarité et je l'ai relue plusieurs fois.
La médecine est un sujet de prédilection de Molière et il en fait souvent une comédie ou une farce.
Il tourne en dérision des sujets graves.
J'adore les répliques du premier acte, entre Sganarelle et Martine qui se plaint d'être battue par son mari. Sganarelle boit de trop, bât sa femme et elle décide de se venger en faisant croire qu'il est médecin mais que par trop de modestie et de fantaisie, il l'avoue seulement s'il reçoit des coups de bâtons.
Ainsi il va par la force des choses admettre qu'il est médecin et va prendre part à l'intrigue amoureuse entre Léandre et Lucinde. Cette dernière se voit promise à un homme qu'elle n'aime pas. Elle est devenue muette par opposition à son père Géronte têtu et peu sympathique et qui possède un manque d'esprit critique évident.

La fin retentit sur un coup de théâtre avec un renversement de situation concernant les deux amoureux et Sganarelle finit par pardonner ainsi les coups de bâtons.
Dans cette pièce il y a de nombreux jeux de mots, sans oublier l'utilisation du patois, un jeu de double et la supercherie prend une grande ampleur. La gestuelle de Sganarelle donne le ton de la pièce et de la farce.
Une pièce de théâtre que je ne me lasse pas de lire ! La voir jouer doit être vraiment agréable.

 

"Le tartuffe" est présentée ICI.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti (histoires-de-livres) 11/11/2010 14:00


Cette pièce faisait partie du programme de CM2 à mon époque... (J'ai 30 ans). Même si j'aimais déjà beaucoup les livres à cette époque, il est clair que quand on est petit on ne peut pas comprendre
tous les jeux de mots...


Mélusine 11/11/2010 16:26



Tout à fait ! C'est pour cela que j'ai décidé de relire des classiques !



Dona Swann 03/11/2010 16:02


Pas de lecteur VHS ? Tu en seras quitte pour venir boire un thé chez moi, avec ta fille, et nous regarderons ça ensemble.


Dona Swann 03/11/2010 11:18


Elle est désormais très difficile pour les petits 6ème : le vocabulaire est vraiment trop riche. Pourtant, quel dommage de s'en priver !
Ma thèse est qu'on apprécie infiniment plus les classiques à notre âge (leurs subtilités de registre et de psychologie ne peuvent plus nous échapper) mais qu'on ne pourra jamais être capable de les
apprécier sans s'être frottés jeunes à leurs difficultés... Cercle vicieux !
Si tu veux en voir une version VHS, je peux de la prêter.


Mélusine 03/11/2010 11:49



Oui il est vrai que le vocabulaire patois peut surprendre....
Et c'est vrai que nous apprécions plus les classiques à notre âge et avec nos expériences .
Je n'ai pas de lecteur VHS mais je te remercie de ta proposition !



Antoni 28/10/2010 16:49


Quel souvenir !!! J'avais adoré. Moi aussi, je l'avais étudié à l'école et je crois même qu'il s'agissait de la même édition. J'en aurais presque une petite larme !!!!!!!!!!
Merci l'amie pour cette douce évocation.
Amitiés.


Mélusine 29/10/2010 08:28



Je suis contente que tu partages le même avis . Cette pièce m'a marquée !