Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 08:41

Le jour avant le bonheur

 

Auteur : Erri de LUCCA

Éditions : Folio
Genre : Roman
Année : 2011
Nombre de pages : 150

ISBN : 978-2070445615

 

Quatrième de couverture :

 

Nous sommes à Naples, dans l'immédiat après-guerre. Un jeune orphelin, qui deviendra plus tard le narrateur de ce livre, vit sous la protection du concierge, don Gaetano. Ce dernier est un homme généreux et très attaché au bien-être du petit garçon, puis de l'adolescent. Il passe du temps avec lui, pour parler des années de guerre et de la libération de la ville par les Napolitains ou pour lui apprendre à jouer aux cartes. Il lui montre comment se rendre utile en effectuant de menus travaux et, d'une certaine façon, il l'initie à la sexualité en l'envoyant un soir chez une veuve habitant dans leur immeuble. Mais don Gaetano possède un autre don : il lit dans les pensées des gens, et il sait par conséquent que son jeune protégé reste hanté par l'image d'une jeune fille entraperçue un jour derrière une vitre, par hasard, lors d'une partie de football dans la cour de l'immeuble. Quand la jeune fille revient des années plus tard, le narrateur aura plus que jamais besoin de l'aide de don Gaetano... Dans la veine de Montedidio, ce nouveau livre du romancier italien s'impose comme un très grand roman de formation et d'initiation.

 

Mes impressions :

 

Ce livre raconte l'histoire émouvante d'un petit orphelin qui grandit à Naples auprès de son « tuteur » dans les années d'après guerre encore marquées par les souvenirs du conflit mondial.
Troublant que sont son parcours et sa rencontre avec une petite fille qui se qualifie de « folle », en réalité atteinte d'autisme.

Les journées du jeune garçon sont rythmées par les cours d'école [il aime apprendre] et par les coups de pieds dans un ballon avec ses camarades. La rue est leur terrain de jeu, elle se situe près du commerce de Don Gaetano qui l'élève ; et quand le ballon s'égare sur le balcon de l'appartement où vit Anna, il profite de la situation et va le récupérer. Il est conquit pas cette petite fille qui le regarde sans vraiment le voir. Elle ne sort pas de son appartement mais il sent combien elle est fragile.
Après la disparition de ses parents, il a été donc recueilli par Don Gaetano, concierge de l'immeuble. C'est auprès de lui qu'il va apprendre la vie à travers la ville « 
La ville aussi est une école » et les faits historiques, notamment avec des souvenirs de Guerre, les derniers jours de l'occupation Allemande, la libération de Naples et les Américains.

Cet homme a un don, celui de lire dans les pensées des autres. « Mais les pensées sont comme des éternuements, elles s'échappent à l'improviste et moi je les entends ». « En Argentine, j'ai oublié. Toute chose nouvelle que j'apprenais en effaçait une de ma vie antérieure. J'ai commencé à entendre les pensées des gens. Au début, je les prenais pour des voix, je pensais que la solitude me tapait sur la tête. Puis j'ai su que c'étaient les pensées des autres ».
Les mois passent et un jour la petite fille disparaît, elle manque au jeune garçon plus que ses propres parents...

« À dix-sept ans, je ne connaissais pas de fille … /..... Elle était celle qui m'était destinée, mais le destin peut s'égarer en route, ce n'est pas une chose certaine qui doit forcément arriver. Le destin est une rareté. Un jour, j'avais regardé en haut, au troisième étage, et elle n'était plus là ».».

Quand elle reviendra fiancée à un homme de la Camora, elle sera différente mais non moins attirante. Elle explique son éloignement avec des mots qui chantent, des mots émouvants, troublants sous la plume de l'auteur. Ses pensées et ses émotions douloureuses m'ont touchée.

Néanmoins avec le retour d'Anna c'est le mystère qui arrive...


Erri de Luca écrit là un roman délicatement poétique, j'ai envie de dire qu'il a écrit un roman sur les séparations. Simple mais touchant. Il joue avec les mots ce qui donne un style riche pour une histoire sombre parfois.
Ce livre décrit donc la rencontre entre un concierge protecteur orphelin lui même et un jeune garçon qui deviendra adulte. « 
Sans vous offenser, je crois que je vous ressemble. Non par héritage, mais par imitation, je fais ce que vous m'apprenez et ainsi je me rapproche ».

Il raconte aussi la période d'après guerre et la lente métamorphose de ce garçon qui va apprendre à devenir un homme. Il devra pour cela se séparer de lui même et parfois des autres ou de leurs souvenirs.
Ce roman initiatique nous rappelle combien le vie est précieuse et comment elle peut vite basculer. Elle est riche de la complexité des êtres humains.
La vie est faite de choix et est chargée d'histoires. Elle est révélatrice d'une époque.
Si vous aimez lire des sujets qui relate la Guerre et les conséquences, et des histoires douloureuses de parcours singuliers ce livre vous plaira sans nul doute, parce qu'il est rempli d'étrangeté. La douleur y est décrite mais pas seulement Il est aussi le témoin d'amitiés, d'amour et d'initiation à la vie.


Partager cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 13/03/2012

Il a tout d'un grand roman.

Géraldine 15/03/2012

"La douleur des parcours singuliers"... Alors oui, je pense que ce livre peut me plaire. je note son titre en tout cas.

Dona Swann 17/03/2012

J'ai rendez-vous avec cet auteur depuis longtemps et ta note de lecture accroît mon impatience !

Laeti (histoires-de-livres) 21/03/2012

"Poétique et simple" voilà ces deux mots me donnent envie à eux seuls!

powered sem 05/03/2014

I think that this book really worth our time and money. Erri LUCCA is a new author to me. I have not read any of his works till now. Hope this one will be a good start. Thank you for sharing.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog