Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 07:39

Le grand silence

 

Auteur : Loup DURAND
Genre : Roman thriller écologique
Éditions : Pocket
Année : 1996

Nombre de pages : 361
ISBN : 978-2266066822

 

Quatrième de couverture :

 

Saorge, qui vit seul dans le silence du Grand Nord canadien non loin d'une étrange clinique cernée de barbelés, n'est pas un jeune homme comme les autres. Depuis l'enfance, il peut lire dans le cerveau des animaux, deviner leurs instincts et prévoir leurs mouvements. On connaît mal l'étendue de sa clairvoyance surnaturelle qui lui permet aussi de déchiffrer à distance les pensées humaines les plus secrètes de l'animal humain.
Fasciné par l'usage qu'il pourrait faire de ce pouvoir, un milliardaire fou de science et d'ambition lance à ses trousses un commando chargé de le kidnapper.
Menée par le crime et la mégalomanie, une traque implacable s'engage qui conduira Saorge jusqu'aux confins des terres arctiques, avec le seul secours du harfang, l'oiseau-roi, le grand rapace qui partage ses peurs et le guide à travers de mortels dangers.

 

Mes impressions :

 

Qui n'a jamais rêvé de pouvoir lire dans les pensées des autres ??? Mais si cela était possible, les inconvénients seraient nombreux et capter la moindre des ondes pourrait perturber l'être humain qui est doté de ce don et c'est le thème de ce roman.

Les premières pages nous parlent de Saorge et de son enfance, mélange de souvenirs du passé face au présent.
Les souvenirs évoquent la naissance de Saorge, de sa maladie décrite comme des crises d'épilepsie qui sont en fait la conséquence d'une hypersensibilité à l'écoute des pensées des autres....puis survient la mort de sa maman et le désir de certains médecins, psychiatres, et autres de percer le secret des facultés qui se cachent derrière ce jeune homme solitaire, taciturne, isolé.
Saorge vit au Québec dans une cabane sur la rive droite du Lac St Jean, aux abords de la clinique (du médecin Henri Gatineau qui l'a aidé et compris dès le début)....mais suffisant loin pour ne pas entendre les pensées des autres.

Comment Saorge peut-il lire dans le cerveau des animaux et à quel degré ? et qu'en est-il face à celles des hommes ?....Si l'homme est un animal pourvu de sentiments alors il n'y a qu'un pas ! Saorge saurait lire les pensées humaines. Mais encore faut-il le prouver ? Si cela s'avère vrai  comment cela se traduit-il ? Est-ce qu'il en souffre ?

Tant qu'il est seul loin des autres, les pensées ne vont pas jusqu'à lui...trois cercles de distances sont nécessaires pour se tenir loin des sentiments et pensées humaines....mais dès qu'il se trouve en présence de plusieurs personnes leurs pensées mêlées le rendent malade et s'apparente à des crises d'épilepsie....Mais ce jeune homme désire gérer cette capacité car il souhaite rejoindre la civilisation, le monde, voir d'autres pays, s'insérer dans la vie ordinaire, vivre normalement avec des gens, il espère rejoindre New York et l'Europe et pour cela il devra apprendre à supporter le choc de plusieurs flux mentaux.
L'opération « Anneau rouge » menée par une équipe d’hommes et de femmes peu scrupuleux a pour but de le capturer afin d’infirmer ou de confirmer la faculté de ce jeune homme de 25 ans. Même si Saorge est protégé par des personnages plutôt gentils et un Harfang il devra faire preuve de courage pour affronter un scientifique milliardaire qui souhaite l'étudier et espérer faire fortune. Judith aura la lourde mission d’infirmer ou de confirmer le talent de Saorge en infiltrant sa demeure mais l'inattendu survint  : elle tombe amoureuse de lui.
Dans ce roman il est souvent question du comportement animal. Ce roman est aussi un hommage à la nature et au Nord canadien. Les paysages précisément décrits nous plongent dans le froid blanc du Canada.
Vous l'aurez compris il y a des rebondissements dans ce thriller écologique qui nous fait voyager avec Saorge vers le grand Nord pour trouver le silence, mais également de l'amour qui parce que Saorge a ce don sera vécu difficilement par lui. Sa rencontre avec deux femmes qui vont compter pour lui pendant sa fuite vont l'aider à comprendre qui il est vraiment. Mais laquelle des deux saura être la moins intéressée ?
Il fera pendant sa vie des rencontres qui seront sincères et elles l'aideront à supporter sa différence.
Ce livre est également un témoignage, enfin moi je le ressens ainsi. Surtout ne pas se laisser entrainer dans des situations qui vont à l'encontre de nos aspirations et convictions.

Saorge est attachant parce qu'il doute, il a un caractère fait de détermination et il semble vulnérable malgré la force qu'il dégage.

Ce roman est stratégique de part et d'autres des deux clans. Jusqu'à la fin nous nous demandons lequel des deux va « gagner » . Un livre hors du commun et original que j'ai pris plaisir à lire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Antoni 03/09/2012 11:01

Celui-ci, je l'ai lu, sur les conseils d'un bon ami. J'ai apprécié mais cela ne demeurera pas mon livre de chevet. Et puis, je ne sais pas si tu le sais mais derrière le pseudonyme de Loup Durand
se cache Paul-Loup Sulitzer, assez connu pour signer (ou non) ses écrits !!! En définitive, peu importe qui a écrit ce livre, son auteur, quel qu'il soit, s'en est très bien sorti. Bonne journée,
l'amie et à bientôt...

Mélusine 05/09/2012 09:08



Non je ne savais pas ! tu m'apprends quelque chose . Comme toi le sujet restera en mémoire mais le contenu peu...



Lystig 04/08/2012 09:48

un livre original... allez, un de plus sur ma LAL !

Mélusine 05/08/2012 10:26



Elle s'allonge, elle s'allonge...



Philippe D 03/08/2012 12:52

Un sujet original. Lire dans les pensées des autres, ça doit être horrible!
Je ne savais pas qu'il existait des thrillers écologiques.
Je retiens celui-ci.
Bon après-midi.

Mélusine 05/08/2012 10:25



Oui comme toi j'ai été étonnée par le genre du roman et comme tu dis, en le lisant on comprend touts les inconvénients qu'il y a à lire les pensées des autres....