Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 09:44


La vie d'une autre


Auteur : Frédérique DEGHELT
Genre : Roman
Éditions : Babel

Date : 2008
Nombre de pages : 341
ISBN : 978-2742-775804


Quatrième de couverture :


Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre, nuit d'amour et le lendemain... Elle se retrouve douze ans plus tard, mariée, des enfants et plus un seul souvenir de ces années perdues. Cauchemar, angoisse... Elle doit assumer sa grande famille et accepter que l'homme qu'elle a rencontré la veille vit avec elle depuis douze ans et ne se doute pas du trou de mémoire dans lequel elle a été précipitée. Pour fuir le monde médical et ses questions, elle choisit de ne rien dire et devient secrètement l'enquêtrice de la vie d'une autre. Ou plutôt de sa propre vie. C'est avec une énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a composé ce roman plein de suspense sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves des jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.

 

Mes impressions :


Marie, passe une nuit avec Pablo qu’elle a rencontré le soir même mais quand elle se réveille, elle se retrouve 12 ans plus tard, marié avec lui et avec trois enfants…
D’abord le désarroi, l’inquiétude, puis elle va se faire peu à peu à cette amnésie en questionnant les personnes qu’elle rencontre au fur et à mesure de ses journées passées en famille, ou lorsque ses connaissances viennent lui rendre visite, alors elle glane les informations, elle les interroge délicatement pour ne pas qu'ils se rendent compte qu'elle est dans l'oubli mais finalement se confiera à ses amis les plus intimes…Elle note ainsi au long cours, sur un carnet ce qu’elle apprend sur elle et sur sa vie.
Le puzzle se reconstruit peu à peu mais elle préfère taire à son mari et à ses enfants ce qu’il se passe pour elle…tout en essayant de comprendre et espérer se réveiller de ce mauvais rêve.
Qui est-t-elle ? que s’est t-il passé pour que 12 ans de sa vie se soient effacés de sa mémoire…Qui sont réellement ses amies proches et ses relations, pourquoi avait-elle quitté son métier dans quel but ? Son amnésie vient-elle d'un choc traumatique ?
Elle essaie de trouver le pourquoi et le comment de cette absence de mémoire. Elle découvre son mari se sent bien à ses côtés, tout en se posant des tas de questions sur leurs réels sentiments respectifs. De même elle se réapproprie ses enfants et aime passer du temps avec eux; elle découvrira qu'elles étaient ses occupations favorites comme le théâtre...Et puis elle trouvera le carnet de bord, qu'elle écrivait du temps des souvenirs passés... et elle finira par comprendre et pourra enfin mettre des mots sur la probable cause de son amnésie...
Petit à petit au fil des pages, nous apprenons à la connaitre ; nous avançons avec elle dans les méandres de son esprit; ce qui est là intéressant, c’est la construction du roman seulement en trois chapitres, le premier fait cas de son oubli, dans le second, elle essaie de comprendre et enfin dans le troisième tout devient limpide ; dommage qu’il manque un peu d’émotions et de sentiments. Le style n'est qu'une lente mélancolie.
La fin s'accélère, se précipite et ça devient un peu plus intéressant mais nous sommes à la fin du roman dommage...

J’ai trouvé le livre un peu ennuyeux, l’histoire est sans grand intérêt, il y a peu de rebondissements, les soucis de cette femme ne nous émeuvent pas vraiment, elle-même n’arrive pas à savoir ce qu'elle veut, ses indécisions lassent un peu, elle ne fait que très peu passer ses angoisses; je trouve Marie un peu trop optimiste alors que je suppose que cela doit quand même être une situation dans la réel très déstabilisante.
Un livre un peu décevant et assez terne. Trop limpide.


Partager cet article

Repost 0

commentaires