Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 10:29

La prison passionnelle

 

Auteur : Antoni LENORMAND
Genre : Roman
Éditions : Elzèvir
Date : 2008
Nombre de pages : 418
ISBN : 978-2916-497822


Quatrième de couverture :


Max est professeur dans une mission au cœur de la forêt africaine. Un jour, une Anglaise et son chauffeur s'y arrêtent par hasard, le temps de réparer leur voiture. Max noue alors un lien avec lady Fairclough qui séjournera là un moment. Parti pour la raccompagner dans la propriété familiale, il va faire la connaissance d'un animal fabuleux qui orientera fondamentalement son destin...
Ce roman africain est avant tout le portrait attachant d'un homme doux et bon, qui saura prendre les décisions radicales que ses rencontres lui suggéreront. Oscillant entre le récit de sa vie en Afrique et celui de son enfance en France, se dévoilent peu à peu les détails d'une personnalité singulière.


Mes impressions :


Max d'origine Auvergnate mais habitant en Normandie part vivre en Afrique pour rejoindre une communauté humanitaire. Il sera instituteur d'enfants dans la mission aux côtés du prêtre anglais Fistlake.
Là il côtoie des hommes, des femmes, des enfants africains et des européens comme lui missionnaires.
Lady Miss Fairclough, accompagnée de son chauffeur Trevos est sur le sol africain. Elle est une dame anglaise distinguée qui après 8 années d'études de droit vient rendre visite à son richissime père qui habite dans la région. Alors que leur voiture tombe en panne, ils trouvent l'hospitalité dans la mission le temps des réparations.
Max fait visiter les lieux à la jeune femme prénommée Natasha et lui dévoile la légende de Shamananga, qui veut que le lion, roi des animaux quitterait sa retraite pour rendre justice parmi les hommes.
Elle est effrayée par cette histoire.
Max et le prêtre sont d'excellents hôtes mais la voiture ne pouvant être réparée assez rapidement, décident que Max et 4 membres accompagneront l'expédition jusqu'à la demeure de Nigel Fairclough qui se trouvent à plusieurs heures de route.
La trajet est assez chaotique mais il permet aux personnages de se familiariser dans une ambiance agréable et amicale.
Arrivés sur place, ils sont très bien accueillis par le père et ce pendant trois jours.
L'heure du départ a sonné et tous les 5 regagnent la route vers la mission; pour Max ce retour se fait avec nostalgie. De son côté Natasha espère revoir bien vite ce français qui ne la laisse pas indifférente.
Sur le chemin du retour une panne insoupçonnée de la jeep prêté par Nigel, oblige Max a resté sur place en attendant d'être rapatrié le lendemain par ses amis qui eux sont retournés à la mission.
Il faut dire que Max, a plutôt insisté pour rester seul dans l'espoir de fouiller la forêt et d'en apprendre un peu plus sur elle. Il fait alors la connaissance de Shamananga, cet étrange lion doté d'étranges pouvoirs qui plus est, assez inattendus pour un félin...
La présence de Shamananga va le réconcilier avec son enfance et son passé. Tous deux possèdent cette fierté qui les caractérise. Max est à l'image du Lion roi des animaux.
Il va alors extérioriser son passé et va se guérir de sa vie; et s'aguerrir par la même.

La construction de l'intrigue est bien menée.
Les descriptions sont souvent détaillées et peuvent paraître longues à certains moments seulement elles ont l'avantage de faire s'imprégner les lecteurs de l'atmosphère et de l'ambiance Africaine mais elles permettent aussi de se dépayser par leur côté poétique.
D'emblée les lecteurs sont plongés dans cette culture particulière.
Le personnage français Max est bien sympathique dès le début, il fait preuve de charisme mêlé à de la générosité. Il se donne du mal pour apporter à ses élèves les ingrédients nécessaires à de bonnes études.
Quant à Lady Fairclough, au début du roman elle apparaît avec prestance et une certaine froideur, ce qui contraste avec la personnalité de Max. Elle a cette position d'enfant gâtée de part les conditions de son père qui a acquit une certaine notoriété, mais très vite elle va s’accommoder aux paysages et aux coutumes du pays.
La psychologie des deux personnages est fort développée; ce qui rajoute à la qualité du roman.
La lion perd un peu de sa superbe et nous le rend presque amical il est en ce sens moins mystérieux.

L'écriture est rigoureuse et parfois se fait limpide lorsque le genre enchanteur du conte se précise, les lecteurs se laissent porter.
Le mélange des genres en fait un roman complet: il y a du suspense, une intrigue policière mais aussi du fantastique, tout ceci avec une pointe d'humour.
La construction romanesque offre au lecteur, une dialectique philosophique. Max en sortira sensiblement transformé tout en restant lui même. Tout au long nous lisons de sages paroles qui incite à la réflexion profonde sur les relations humaines et animales.
La fin déroutante en font un roman insolite.
Un livre à lire et un auteur à découvrir si ce n'est pas déjà fait....

À noter que l'auteur tient un blog ICI


Partager cet article

Repost 0

commentaires

electricien paris 4 29/01/2015 17:22

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Sudisine 30/01/2015 09:15

Bonjour et merci pour votre gentil message. j'en profite pour vous dire que ce blog est transféré ici http://les-lectures-de-sudisine.revolublog.com/; bien à vous.

Lystig 09/07/2010 08:53


noté sur ma LAL


Mélusine 12/07/2010 20:45



Bonsoir Lystig,

Oui et je suis sûre que tu passeras un bon moment avec cette lecture. Je t'encourage à aller faire un tour sur le blog de l'écrivain..., si ce n'est pas déjà fait...
Bonne soirée



ANTONI 04/06/2010 12:40


Chère Mélusine, difficile de rêver plus bel article. Tu ne chercherais pas un boulot d'attachée de presse ???
Merci à toi. Ce livre était mon premier et tu as, à mon sens, détecté les petites imperfections de cette première tentative. J'espère pouvoir mener ma passion plus loin en publiant prochainement un
autre livre.
Encore merci, car c'est grâce à ce genre de témoignages que l'on prend confiance en ses capacités.
Bon après-midi à toi et bon week-end ensoleillé.
Amitiés.


Mélusine 04/06/2010 16:26



Antoni,

J'ai essayé de donner mes impressions, et ce de manière objective mais une chose est sûre c'est que je te souhaite que le second roman soit une révélation encore plus que le premier.
Je pense que tu t'y attelles et que le second sera encore plus réussi si tel es ton souhait  !
Bon courage en tout cas
Non non je ne cherche pas de job d'attachée de presse, mais j'aime écrire ...

A bientôt
Amitiés et bon week-end ensoleillé également !