Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 09:41

La passerelle

 

Auteur‭ ‬:‭ ‬Lorrie MOORE
Genre‭ ‬:‭ ‬roman
Editions‭ ‬:‭ ‬Les éditions de l’olivier
Date‭ ‬:‭ ‬2010
Nombre de pages‭ ‬: 400
ISBN‭ : ‬978-2757822791

Quatrième de couverture :

Tassie Keltjin est une vraie " country girl ". Élevée dans une ferme du Midwest, elle sait à peine ce qu'est un taxi et n'a jamais franchi les portes d'un restaurant chinois. Lorsqu'elle s'installe en ville pour ses études, elle plonge avec euphorie dans ce tourbillon de nouveautés : le campus, les cinémas, les longues discussions entre amis... Elle a vingt ans et tout à découvrir. Pour arrondir ses fins de mois, elle trouve un emploi de baby-sitter dans une famille atypique. Sarah dirige un restaurant à la mode; Ed a les cheveux longs, bien qu'il frôle la cinquantaine. Ils ont adopté une petite fille métisse, Mary-Emma. Rapidement, le tableau idyllique se décompose. Le couple est de plus en plus étrange et la couleur de peau de l'enfant confronte chaque jour Tassie au racisme ordinaire. Avec une vivacité d'esprit proche de Grace Paley, Lorrie Moore dresse le portrait d'une jeune femme et de ses grandes espérances. Mais derrière l'ironie qui vise juste, c'est aussi un livre bouleversant sur la fragilité des apparences et sur une Amérique en plein désenchantement.

Mes impressions‭ ‬:

Tassie originaire de Perryville monte à Paris pour ses études et pour pouvoir se les payer, elle cherche du travail en tant que baby sitter.‭ ‬Là elle fait la connaissance de Sarah.‭ E‬lle tient un restaurant et ensemble avec son mari vont adopter une petite fille.‭
Avant de prendre son poste Tassie retourne pour quelques jours chez ses parents pour les fêtes de Noël.‭ ‬Elle retrouve son frère désoeuvré,‭ ‬il ne sait pas encore quel sera son avenir professionnel mais envisage d’intégrer l’armée.‭
Ce séjour signe le retour à ses origines, il est fait de souvenirs,‭ ‬de rappels d’un autre temps,‭ ‬de simplicité
Quand elle rentre de ce séjour elle prend son poste.‭ ‬La petite fille adoptée est métisse. Quelques temps plus tard alors qu’elle la promène elle va assister à une scène raciste en son encontre. Elle sera horrifiée et elle va en parler à Sarah.‭ ‬Cette dernière décide de créer un groupe de soutien.
Cette confrontation au racisme lui fera prendre consience de la gravité d’être de couleur dans ce monde souvent injuste et intolérant.
Durant son travail elle se rend compte que les blancs ont un regard particulier sur les gens de couleur:
“Les noirs sont utilisés pour se divertir et pour parfaire l’éducation des enfants blancs”.
Les relations avec ses employeurs sont étranges; elle estime qu’ils ont une part de mystère mais ne critique jamais leur façon d’être et de faire. Elle se montre ouverte et compréhensive.
Sarah un jour se confie à Tassy,‭ ‬elle lui parle du drame qui s’est déroulé  chez eux,‭ ‬chez Edward et Sarah il y a quelques années.‭ ‬Ce drame nous coupe le souffle.Ils les a bouleversés pour toujours. Leur vie intime et de famille vont être remis en cause....Ce drame remet en question et donne des doutes sur la légitimité de l’adoption d’Emma.....

L’auteur s’est parfaitement mise dans la peau de cette jeune fille. Justesse et émotion.
En quittant son midwest West natal elle laisse pour un temps son père fermier et Lutherien, une mère juive et un frère secret.
Quand elle retourne chez sa famille pour l’été et les vacances elle aide son père au travail à la ferme... le ton est grinçant; elle présente son passé avec piquant mais chaleur.
Le ton change quand elle réintègre le milieu parisien; elle a d’autres responsabilités tout aussi importantes. Et vit d’une façon différente dans cette grande ville.
Tassie est une personne un peu naïve,  avec une grande intelligence émotionnelle ; elle possède un sens aigu de ce qui l’entoure et de la vie. Elle a le sens du détail qui prend de la place dans son esprit. Elle est une jeune femme simple qui essaie de se raccrocher à des choses élémentaires pour continuer de vivre....Elle possède également une acuité psychologique qui lui permet d’être au plus juste dans les descriptions qu’elle aime faire avec humour et tendresse. Avec ses mots le style du livre est accessible et très plaisant.
Lorrie Moore nous offre là un tableau de confiance et ordairne mais peu à peu le couple que forme Edward et Sarah devient inquiétant et surtout peu banal.
Le décor, une Amérique au début du 21ème siècle est très bien décrite. Les dialogues entre Tassie et son petit ami de l’époque qui finira par la quitter sont profonds. Ils parlent ensemble de politique, d’attentats....
Même s’il ne se passe pas grand chose dans ce roman, la simplicité bizarrerie des personnages et/ou des situations nous offrent un roman intime parfois réaliste, fantaisiste et une fois terminé nous découvrons qu’il inssufle des idées politico-économico-sociétale.....à y bien regarder de près elles seront révélatrices d’une Amérique non détachée des réalités raciales ....
La description de la mort du frère de Tassie dans des circonstances douloureuses pourrait la faire sombrer dans une culpabilité certaine mais elle va s’aider de la vision qu’elle a du monde pour relativiser.
Un beau roman qui se lit facilement et qui nous interroge....sur la vie et sur ce qui nous entoure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 13/11/2012 16:11

Tu me tentes. Pourquoi pas, si il croise ma route.

Mélusine 16/11/2012 09:42







titoulematou 11/11/2012 19:45

j'avoue que j'avais été déçue par ce livre ... je n'avais vraiment pas aimé ...

Mélusine 12/11/2012 07:46



Ah ??? ! . Heureusement qu'en matière de lecture, il y en a pour tous les goûts.



Dona Swann 11/11/2012 10:18

Je trouve moi aussi cette couverture réussie.
Et le thème du livre a l'air traité d'une façon intéressante, profonde. Merci de cette note de lecture !

Mélusine 12/11/2012 07:45



Je partage



Philippe D 10/11/2012 21:54

Tu as souvent des lectures qu'on ne retrouve pas ailleurs. je ne connais pas du tout.
Bon dimanche.

Mélusine 11/11/2012 08:55



Ah ! Je ne sais que répondre. Je pioche dans la bibliothèque municipale. et dans les vides greniers....on ne trouve
pas des livres neufs et récents mais moi cela ne me dérange pas.



100drine 10/11/2012 18:33

J'AIME BIEN LA COUVERTURE alors c'est déjà un bon début pour que je lise le résumé et que s'il me plait je note le livre ....

Mélusine 11/11/2012 08:54



. j'espère que tu vas le trouver aussi bien que moi...