Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 20:20

La nostalgie de l'Ange

 

Auteur : Alice SEBOLD
Genre : Roman étranger

Éditions : Nils éditions

Date : 2003

Nombre de pages : 350
ISBN : 978-2738220400

 

Quatrième de couverture :


Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie. Assassinée à l'âge de quatorze ans, le 6 décembre 1973. « Mon prof préféré était celui de sciences naturelles, Mr. Botte, qui aimait faire danser les grenouilles et les écrevisses à disséquer dans leur bocal paraffiné, comme pour leur rendre vie. Ce n'est pas Mr. Botte qui m'a tuée, au fait. Et ne vous imaginez pas que tous ceux que vous allez croiser ici sont suspects. C'est bien ça le problème. On n'est jamais sûr de rien... C'est un voisin qui m'a tuée. »


Mes impressions :


J'ai lu ce roman après avoir vu le film avec l'excellente prestation de la jeune fille Saoirse RONAN.
Je dois dire que le film est fidèle au livre et j'ai retrouvé ce côté intense, magique, surnaturel et à la fois doux et douloureux.
Susie est au Ciel, et pourtant elle voit ce qui se passe sur terre... Elle va regarder vivre ceux d'en bas, du haut de son paradis, elle donne du souffle à ses amis et à sa famille.
Ce roman est vraiment incroyable, avec une construction magistrale.
Avec pudeur et justesse nous voyons comment une famille est bouleversée par le viol et l'assassinat de Susie, 14 ans. Mais le corps ne sera jamais retrouvé, alors peut-on faire le deuil de cette sœur fille etenfant…Le meurtrier est connu dès le début de l'histoire, mais il ne sera jamais appréhendé.
Susie est la narratrice. De son Paradis, elle raconte aux lecteurs comment elle perçoit ses proches. Avec sa sensibilité particulière qu'octroie le privilège d'être au ciel, elle voit sa famille se disloquer, se disperser, elle sent combien son absence pèse. Chacun des membres, sa grand-mère maternelle Grand-Maman Lynn, Buckley son jeune frère, Lindsey sa sœur, Jack son père, Abigail sa mère, essaient de continuer à vivre et de faire face malgré l'absence si difficile. Sa mère fuit, son père se renferme sur lui même et sur ses souvenirs, son frère se tourne vers son père et sa sœur vers Samuel son amoureux après avoir bravé le mystérieux Mr Harvey..
J'ai adoré ce roman parce qu'il est vrai, sincère. Il m'a donné la chair de poule et fait monter les larmes aux yeux en repensant au film. Les mots choisis sont là pour bien transmettre les émotions, pour décrire avec profondeur toute l'ampleur de ce drame sans tomber dans le mélo. Une famille se décompose et va devoir recomposer pour survivre.
Les personnages sont très attachants, parce chacun est emprunt d'une souffrance qu'il essaie de cacher aux autres mais la douleur est transparente, chacun vit dans son monde, à part, silencieux, solitaire. Ils survivent comme ils peuvent.
De là haut, Susie, se remémore son enfance, d'où le titre du roman. Elle n'a pas eu le temps de grandir mais elle va mûrir au fil des années qui passent. Elle prend sur elle la douleur de ses proches et c'est ce qui la fait grandir.
La dynamique de la famille est bouleversée et bouleversante, il n'est pas facile de dire après un tel drame que la vie continue...et pourtant...La fin est vraiment superbe.

Morceau choisi, qui parle de la mère « Le nom de Georges Harvey la réduisait au silence. Elle n'avait jamais su quoi dire à son sujet. Pour elle, faire dépendre son propre sort de la capture et du châtiment de cet homme, c'était comme de choisir à rester à côté de l'ennemi plutôt que d'apprendre à vivre dans un monde où je n'étais plus ».

À ne pas manquer !
À lire absolument et je recommande le film aussi qui a conservé le titre du roman.
Vous trouverez sa bande annonce ICI



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fransoaz 17/04/2011 20:18


J'ai lu ce livre il y a quelque temps; un souvenir de lecture forte et déboussolante.


Mélusine 20/04/2011 17:30



Merci de ton passage dans mon humble demeure...
En effet, c'est une lecture forte...et déstabilisante.



Dona Swann 25/03/2011 08:42


Ton enthousiasme éveille l'intérêt. L'écriture semble adaptée à la douleur évidente du sujet.


Mélusine 25/03/2011 19:48



Oui tu as tout compris....La douleur évidente est touchante.



Philippe D 25/03/2011 05:53


Au secours! J'ai encore allongé ma liste de livres à acheter! Mais tu en parles si bien...
Tu es "dans les anges" ces temps-ci!
Bon vendredi.


Mélusine 25/03/2011 07:41



Oui je suis dans les Anges, faut dire que j'aime beaucoup !
Bon vendredi et surtout bon week-end sous le soleil.



Mala vida 20/03/2011 22:42


j 'ai vu le film Lovely bones et c est vrai que Saoirse Ronan interprète son rôle magistralement. Bcp de potentiel et de maturité chez cette actrice !
je n'ai pas lu le livre et j ai du mal à lire un livre après avoir vu un film alors que voir une adaptation d un livre ne me gêne pas. va savoir pourquoi. merci pour ce résumé et cet avis :)


Mélusine 22/03/2011 07:48



Je suis contente de voir que tu as le même avis que moi sur le film.
Je suis comme toi, j'ai du mal à lire un livre après avoir vu l'adaptation cinématographique, pour pour celui-ci paradoxalement j'ai aimé m'y replonger parce que le thème est fort.
Je pense que finalement la lecture du livre vient compléter mon interprétation.



Audreyzaz 18/03/2011 20:13


Je l'ai lu il y a déjà quelques temps. Ce n'est pas que je n'ai pas aimé, mais disons que pour moi cette lecture a été très dure pour diverses raisons.


Mélusine 19/03/2011 07:36



Oui c'est un thème grave et en effet c'est une lecture très difficile.