Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 09:47

La fille de papier

 

Auteur : Guillaume MUSSO

Genre : Roman contemporain
Éditions : XO éditions
Date : 2010

Nombre de pages : 378

ISBN : 978-2845-634572

 

Quatrième de couverture :

 

« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.
— D’où sortez-vous ?
— Je suis tombée.
— Tombée d’où ?
— Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel...

 

Mes impressions :

 

Tom Boyd, célèbre auteur des deux premiers tomes de la saga « La trilogie des Anges »  ne parvient pas à composer le troisième à cause de sa rupture avec Aurore; accablé par le chagrin et par les anxiolytiques, il ne peut s'acquitter de sa tâche et donc d'honorer son contrat malgré les nombreux fans qui lui envoient des Emails flatteurs...
Ses deux meilleurs amis, Milo est aussi son agent et Carole, travaillant comme détective au LAPD, essaient de le faire sortir de cette impasse. Tous les trois sont des amis de longue date, ayant chacun un passé très difficile, hors du commun ce qui les unis et les font s'entraider.
Mais alors que Tom est anéanti par sa peine sentimentale, Milo lui apprend qu'il est aussi pratiquement ruiné parce que ce dernier a fait des placements financiers un peu hasardeux; et que pour remonter la pente, Tom devra absolument terminer dans le temps imparti son troisième roman.

Un nuit alors que Marc a abusé des médicaments , il croit voir une apparition au milieu de son salon en la personne de Billie , personnage paumée et « légère » de sa saga. Nen croyant pas ses yeux, il essaie de chasser cette idée qu'il attribue à l'effet des médicaments et de la boisson, mais Billie affirme qu'elle est tombée d'une phrase inachevée de son livre lui même interrompu dans son impression à la page 266, en raison d'une faute de l'imprimerie...

Et puis tout se complique. Tom n'a pourtant plus d'inspiration pour continuer d'écrire alors que Billie veut retourner dans le monde irréel du livre de Tom. Obstinée, elle lui propose un marché, un genre de contrat farfelu qui consiste à se rendre au Mexique, là où se trouve Aurore en compagnie de son nouveau partenaire amoureux, dans le but de la rendre jalouse pour qu'elle puisse retomber dans les bras de Tom; et ce dernier si la mission est accomplie, devra poursuivre et terminer le dernier tome pour que Billie puisse réintégrer sa vie mais dans de meilleures conditions; c'est à dire qu'elle exige une suite dans laquelle elle ne sera pas un bouc émissaire, une fille désorientée et frivole, comme cela l'a été jusqu'à présent.....
Tom accepte sans grande conviction mais ainsi il échappe à l'internement abusif que Carole et Milo mettaient en place à son insu; les voilà donc tous les deux partis, sur la trace de l'avenir...

Quelques jours plus tard Carole et Milo, prennent connaissance de ce départ et se lancent à leur poursuite.
Le périple est à la fois fantaisiste et un brin survolté comme l'est Billie, cette jeune fille un peu paumée mais néanmoins sensible derrière sa carapace. Elle est tantôt provocante mais aussi très fragile....
Tom reste désespéré....
Sur fond de répliques endiablés, grinçantes, vive et parfois remplies d'humour nous assistons en simultanées aux deux escapades, celle qui unit Billie et Tom et celle qui unit Carole et Milo.

Le dernier quart du livre est plus tendre, les esprits s'apaisent, les liens se renforcent et laissent entrevoir des futurs prometteurs possibles...
Les confidences entres amis, font que le ton change et le passé des 3 amis ne nous est plus totalement inconnu, l'auteur nous le livre avec tempérance et harmonie.
Nous sommes plongés dans une histoire moins tumultueuse, plus douce et même parfois triste.
Nous saisissons la révolte de Carole; la décadence passée de Milo et les personnalités de Billie et de Tom sont révélées: ils deviennent plus attachants. Leur psychologie nous émeut; surtout lorsque nous ressentons les liens qui se tissent lorsque Billie tombe gravement malade.

Des autres protagonistes viennent compléter ce tableau; tous ont un lien avec le livre écrit par Tom et le second tome, dont les dernières pages n'ont pas étaient imprimées en raison d'une maladresse de l'imprimeur.

L'imaginaire et le réel se mêlent d'une façon à la fois drôle et magique mais aussi improbable mais est-ce vraiment de la pure fiction ?
Les personnages sont tous singuliers, ils sont écorchés par la vie, ils s'aiment, se déçoivent, se retrouvent...

Un livre qui sous l'effet fantastique nous délivre un message d'espoir : ne jamais désespérer de trouver l'âme sœur ou un amour sincère...
J'ai beaucoup aimé ce mélange de fiction est de réalité. Le pari était à mon sens risqué mais Musso s'en sort très bien.

J'ai aimé les citations en début de chaque chapitre très agréables pour les lecteurs ainsi que l'originalité du prologue, un condensé, résumé sous forme d'articles de presses au sujet de la vie tumultueuse d'Aurore Valencourt, la célèbre pianiste. Ses déboires amoureux et ses caprices de diva y sont notés; de même que sa relation avec Tom Boyd.

Nous lecteurs passons un très bon moment.
Personnellement le mélange des genres, m'a ravie. Derrière le côté léger et distrayant, se cache parfois des maximes profondes, remplies de bon sens comme celle-ci : «  Au fond, je crois que ça n'est rien d'autre que ça, l'amour : l'envie de vivre les choses à deux, en s'enrichissant des différences de l'autre »...mais aussi d'auteurs connus, comme par exemple celle de Voltaire qui disait en 1764 que « Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux mêmes la moitié »; ainsi Tom est persuadé qu'un roman n'est rien sans les lecteurs, car ce sont eux qui leur donnent de la teneur en raison des interprétations et ressentis différents et personnels au moment de la lecture.

 

Ce livre est une belle histoire d'amour, d'amitié, d'espérance, et de réussite personnelle ainsi que de revanche sur la vie; ceci sous forme de fiction et d'humour sans relâche.
La plume de Guillaume Musso comme à l'accoutumée est belle, fragile, sensible et elle nous porte par sa fluidité.
Le lecteur plonge facilement dans l'univers de l'auteur.

La fin est troublante et émouvante, originale comme le concept entier du roman.
Elle est idéale certes mais ne manque pas de piments et de rebondissements.
Elle est équivoque; elle nous livre un message, d'espoir.
L'amour nous tombe parfois dessus sans que l'on s'en rende compte immédiatement ou alors il est à côté de nous mais nous ne le saisissons pas.
L'amitié peut-être sincère et troublante; elle est nécessaire dans la résilience même si elle n'est pas suffisante elle nous apporte énormément. Elle est un équilibre comme l'est l'amour...

Un roman n'est rien sans ses lecteurs et chacun ne peut vivre sans les autres.

Ce livre est en lui même un message d'espoir comme je les aime. Bravo Guillaume !!!

 

"L'appel de l'ange" du même auteur est aussi présenté sur ce blog.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kamal 14/11/2013 16:29

slt .en fte jai un dvoir ki consiste a redige une lettre damour ou d reproche a un des persônage du livr . jai le livre mai jdoi l remetr pr demain.

DonaSwann 04/12/2010 22:25


"Parce que je t'aime".
Tout un programme...


Dona Swann 04/12/2010 19:19


Oui, absolument !
Si je te pose la question, c'est bien parce que l'idée qu'on puisse en quelque sorte excommunier un auteur pour des raisons qui confinent au snobisme me gêne beaucoup.
Donc j'en lirai un. Et puis un auteur qui aime l'idée que ses livres voyagent (une des BCeuses aixoises qui l'avait rencontré nous a dit cela), c'est tout sauf un auteur commercial, non ? ;oP


Mélusine 04/12/2010 20:26



Quel est le titre que tu possèdes ?
Tu me diras si tu as aimé, en temps voulu



Dona Swann 04/12/2010 18:09


As-tu lu d'autres romans de Guillaume Musso ? Cette note de lecture est élogieuse, et tant de lecteurs fans ne peuvent se tromper.
Je viens de trouver un livre de lui, et, avant de le libérer sans l'ouvrir (pratiquement) j'aimerais un encouragement...


Mélusine 04/12/2010 18:49



Oui je les ai tous lus et je n'ai pas honte de le dire
Bien sûr que ce n'est pas de la grande littérature mais sincèrement j'aime beaucoup !
Je me plonge très vite dans son univers et je passe un excellent moment qui plus est dépaysant !
Alors, est-ce que j'ai fini par te motiver ?
Bises



GeRo 02/05/2010 03:07


Je l'ai à lire également mais je n'ai pu m'empêcher de lire ton appréciation.
Très joli blog, j'aime beaucoup.


Mélusine 02/05/2010 07:40



Merci pour ton passage et ton compliment.
Tu sais mon gros defaut est que dans mes appréciations, je dévoile pas mal des "effets"  livres lus et donc ça peut gêner les lecteurs potentiels ! Je dois absolument faire un effort pour
améliorer ce besoin d'en dire autant sur le livre lu
Je suis sûre que tu passeras un excellent moment avec "La fille de papier", personnellement je trouve que le titre habille très bien l'histoire.
A bientôt