Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 20:29

La chute du sac en plastique

Auteur : Julien BOUISSOUX
Genre : Roman
Éditions : Pocket « Nouvelles voix »
Nombre de pages : 208
ISBN : 978-2266-141185

Quatrième de couverture :

Du temps plein les poches et l'inspiration en berne, Tristan Poque regarde sa vie s'effriter le sourire aux lèvres. Armé d'une douce folie et d'un solide sens de la dérision, il promène son regard désœuvré sur la ville, les gens, le vaste monde et l'immeuble d'en face. Mais à mesure que l'été s'installe, Sophie s'éloigne, Paris se vide et son compte en banque aussi. Alors, pour tromper l'ennemi et combler son estomac, le jeune auteur de La Pulpe se jette à l'eau. D'obscurs trafics de paillassons en subites passions pour l'ethnologie ou la botanique, de jobs improbables en aventures féminines incertaines, la vie de Tristan Poque épouse la trajectoire aléatoire, douce et légère, d'un sac en plastique qu'on aurait lâché dans le vide, du haut du sixième étage, un soir d'automne.

Mes impressions :

L’histoire réaliste est bien actuelle d’un jeune homme, écrivain en panne d’inspiration. Il est, seul ou presque, sans élan, sans bonheur. Le peu d’ambition qu’il possède sont avortées parfois dans ses pensées négatives. Il se contente de vivre et de remarquer les petites choses de la vie, parfois il s’arrête sur des détails.

L’idée principale du livre est pour moi l’impression que rien ne dure. Tous les sentiments de Tristan sont fugaces, parfois fragiles, il a des regrets, parfois des remords, parfois il agit avec impartialité, et parfois sans moralité. Le lecteur peut trouver la vie de Tristan triste avec ses activités futiles et sa pseudo solitude, mais lui comment la ressent-il ?

Ce livre m’a troublée, de part son contenu et l’interprétation que l’on peut en faire.
Tristan, vit en douceur, mais à la fois, il souffre, sans vraiment l’avouer. En apparence, il est nonchalant mais constant, quelquefois cynique et souvent esseulé malgré les quelques rencontres, qu’il fait, Sophie, Claire…

Il se nourrit, d’instants qui ne durent pas, se laisse vivre. Il prend la vie comme elle est, simplement et comme elle vient, au jour le jour. Il m’a émue et touchée.
Il se dégage une sorte de tranquillité de ses écrits.
L’écriture et la lecture, sont limpides, facile, le lecteur ne s’ennuie pas une seule seconde.

Un livre reposant et qui nous fait aussi nous interroger sur notre propre vie.
Je le recommande.
Sur cette page ICI, vous trouverez d'autres romans de cet auteur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires