Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 16:52

La cascade aux loups

 

Auteur : Antonin MALROUX
Genre : Roman
Éditions : Calmann Lévy
Année : 2012
Nombre de pages : 311
ISBN : 9782286092405

Quatrième de couverture :

Dans un hameau d’Auvergne dans les années vingt, Emma aide aux travaux de la ferme auprès de ses parents. Elle tombe amoureuse d’un vacancier qui l’emmène à Paris pour la présenter à sa famille, dit-il.
Emma ne réapparaît que deux années plus tard pour confier son enfant, Denis, à ses parents. Puis elle repart et ne donne bientôt plus aucune nouvelle.
Denis grandit chez ses grands-parents qui l’élèvent comme leur fils. Au début, pour le réconforter, on lui répète que sa maman viendra le récupérer mais le temps passe et Denis ne sait plus, ou ne veut plus savoir, qui est l’inconnue sur la photographie. Peut-être, même, refuse-t-il désormais qu’elle revienne…

Mes impressions :

Ce livre fait écho en moi.
Emma 19 ans vit à la ferme avec ses parents dans la campagne Auvergnate au village Coste Soleil, commune de Braillac. Ils sont agriculteurs et le travail ne manque pas au quotidien.
Elle s'éprend de Ludovic Moisson, un Parisien venu passer des vacances dans la région....Marie Thérèse sa mère voit d'un mauvais oeil cette liaison et l'avenir ne lui donnera pas tort....Un Parisien ne reprendra pas la ferme.
La tradition veut que les paysans se marient entre eux pour assurer la relève mais parfois certains sont contre ce choix de vie, alors ils partent vers Paris, vers ce qu'ils pensent être la vraie vie.Et c'est ce qui arrivera à Emma qui partira avec Ludovic...folle d'amour.
Les mois passent Emma ne revient pas, elle écrit quelques courriers à ses parents, mais ne leur parle jamais de sa vie. Elle leur annoncera malgré tout la naissance de Denis quelques mois plus tard.
Dans le village on parle...le regard des autres blesse les parents d'Emma. L'ironie des réflexions leur fait de la peine mais ils n'auront de cesse d'attendre et espérer le retour d'Emma.
Trois ans après son départ,  elle revient en 1927confier à ses parents le petit Denis son fils. Elle ne raconte pas sa vie et ne parle pas du père de Denis. Elle repart mais pour où ? L'Amérique ? Paris ?
Les parents ne supportent plus l'absence de leur fille ; les années et les saisons se succèdent. Si Marie-Thérèse pense que sa fille ne reviendra pas, son père espére la revoir au plus profond de lui.

Au rythme des saisons, l'auteur fait le récit de la vie de Denis abandonné par sa mère quand il avait 2 ans et confié à ses grands-parents. Il attendra chaque jour de son existence le retour de celle-ci dont le visage s'est effacé peu à peu de sa mémoire.
L'auteur nous émeut avec ce portrait pudique et bouleversant d’un enfant aux prises avec la blessure inguérissable de l’abandon.
Quand Denis a une dizaine d'années son grand-père l'amène à la cascade aux loups, un endroit sublime, merveilleux....Le grand-père est allé sur Paris pour tenter de comprendre...Il entend des révélations sur Emma de la part de quelques personnes qu'elle a cotoyées mais n'ose les croire; c'est si difficile pour un père d'admettre la vérité.
Denis apprend la vie au contact de ses grands-parents, de ses camarades de classe plus ou moins sympathiques...il n'oublie pourtant pas sa mère, il nourrit l'espoir qu'elle l'aime et qu'elle reviendra le chercher.
Pour apaiser sa peine, Denis se prend au jeu de la ventriloquie, ce qui va l'aider, cela devient une passion qui amusera son entourage et les gens du village.
Il grandit, puis la guerre éclate. En 1943 elle ne les a pas touchés directement mais ils en ressentent les blessures....
Denis devient différent, avec la maturité; il est empreint de tristesse et de mal de vivre. Il est souvent de mauvaise humeur comme un adolescent mais un adolescent meurtri dans son coeur....On se doute que son passé le rattrape et conditionnera son présent et son futur....
Plus tard il rencontrera Juliette, une jeune femme douce et gentille.....ils se marieront et auront des enfants....

Cette lecture facile occasionne le dépaysement avec la description de la campagne verdoyante et des fermes auvergnate.
Ce roman est une histoire de terroir comme je les aime même si celle-ci n'a pas de grands rebondissements on se nourrit de la quiétude du village et de la beauté des paysages et de l'ambiance campagnarde.
On y trouve tous les thèmes qui font un bon roman :  l'amour, l'amitié, le travail aux champs, les secrets de famille, les joies, les peines.
Une histoire à la fois douce et violente parce que très difficile pour Denis et ses grands-parents.
La psychologie des personnages est dense; révélée de façon émouvante. Les gens de la campagne sont plutôt pudiques.Les personnages sont émouvants et attachants
L'auteur dans ce roman fait la part belle aux sentiments.
Il ne se passe pas grand-chose mais cette histoire de famille nous touche; cette famille qui ne sait pas comment gérer le départ d'Emma....vit avec cette blessure, ce manque.
Le style est simple, cependant maîtrisé, agréable qui impose. Les différents évènements sont plus ou moins expliqués de façon détaillés. L'auteur se concentre sur l'essentiel; sur le message qu'il veut faire passer... et on avance vite dans l'histoire. Il y a une sorte de décalage entre la longueur descriptive des sentiments, différente de celles des évènements qui s'y passent.
Ici les secrets de famille ne sont pas discutés mais les personnages avec pudeur en supportent les conséquences.

J'ai envie de dire que ce roman nous plonge directement en Auvergne au sein de cette famille où chacun se bât à sa façon et courageusement pour supporter l'absence....J'ai pu m'imprégner très facilement des émotions subtiles des personnages. Denis ne peut oublier celle qui lui a donné le jour et il ne se remettra jamais complètement de sa blessure d'abandon et pourtant il élèvera ses fils avec beaucoup d'amour ! on ne reproduit pas toujours ce que l'on a vécu soi-même....

Partager cet article
Repost0

commentaires

100drine 12/04/2013 19:00

J'aime bien ce genre de livre de temps en temps. Je note....

Mélusine 19/04/2013 17:38

:-)

Philippe D 09/04/2013 20:51

Je reviens d'Espagne où je suis parti à la recherche du printemps. Le soleil n'a toutefois pas été très généreux.
Voilà un livre que j'aimerais, j'en suis certain. J'aime les romans du terroir.
Bonne soirée.

Mélusine 19/04/2013 17:37

Comme toi j'aime les romans du terroir et je pense que oui il te plairait.

Alex-Mot-à-Mots 09/04/2013 09:13

Un sujet difficile. Mais qui apparement a été bien écrit.

Mélusine 19/04/2013 17:37

Oui tout à fait ! très bien écrit. je confirme.

Alex-Mot-à-Mots 08/04/2013 14:23

Un roman qui fait écho ? J'aime parfois en lire, mais à petite dose.

Mélusine 08/04/2013 18:09



Oui écho par rapport à l'histoire d'abandon du petit Denis.