Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 09:12

L'homme qui aimait ma femme

 

Auteur : Simonetta GREGGIO
Genre : Roman
Éditions  : Stock
Année   : 2012
Nombre de pages  : 300
ISBN : 978-2234064966

Quatrième de couverture :

Deux frères, Alexandre et Yann, aiment la même femme, Maria, rencontrée au milieu des années 1960 alors qu ils sont tous les trois étudiants. Pendant plus de quarante ans, elle sera le pivot de leur vie et la spectatrice intime de cette histoire d amour qui va se dérouler essentiellement à Paris, noyau politique, littéraire et artistique d une France en mutation.

Alexandre, l'aîné, deviendra professeur de lettres, Yann, le cadet, après un passage à l'École Normale Supérieure, sera avocat, Maria écrira des biographies. Le mouvement pacifiste et hippie va laisser place aux paillettes du premier néolibéralisme puis aux différentes crises économiques qui aboutiront à la récession des années 2000, Truffaut tournera Jules et Jim, Lacan endoctrinera des cohortes de jeunes psychanalystes, Althusser étranglera sa femme, Jankélévitch et Levinas croiseront Derrida, Deleuze, et même Lagarde et Michard. C est Allis, amie d Alexandre et témoin extérieur, qui nous raconte l histoire belle mais terrible de ces quarante années d amour et de trahison.

Mes impressions :

Alexandre est l'ainé de Yann. Yann travaille dur pour intégrer normale sup. Le second passe le temps à la fac...
Mais est-ce que Yann dévoile à son frère sa véritable nature ?
Tous les deux ont des caractères bien différents, si Alexandre enchaine les rencontres et les filles, Yann est plutôt introverti, sérieux sensible dans ses liaisons. Alexandre est égoïste et fuit les relations sérieuses.
Yann est amoureux de Maria mais voilà qu'Alexandre n' y est pas insensible non plus et Maria hésite entre les deux frères  .... dès lors un chassé-croisé amoureux et une relation triangulaire s'instaurent... Maria se décidera pour Alexandre...ensemble ils auront deux enfants mais lui va continuer ses infidélités, il ne peut s'en passer. Cela rend Maria malheureuse et Yann essaie de
Il faut savoir que ce roman débute au début des années 60, à l'heure de la révolution sexuelle et se termine au début du troisième millénaire.
Le style est assez étrange parce que l'auteure ne raconte pas vraiment une histoire, disons qu'elle donne des impressions, elle nous fait part d'un certain climat social, politique et culturel. Elle nous parle de deux frères qui aiment la même fille et qui malgré tout, ne se le disent pas ouvertement. L'arrivée d' Elisabeth la soeur de Maria, va peut-être changer les choses.... Puis viendra Manon...
L'auteure raconte tous les personnages pour revenir sans cesse au trio que forme Yann, Alexandre et Maria. Ce triangle amoureux est le fil conducteur du roman.
Tout ne se passe pas facilement, l'histoire a des rebondissements, des drames qui toucheront Yann plus particulièrement. On s'attache à lui, personnellement je l'ai trouvé authentique. Le temps passe et est témoin des infidélités, des trahisons, de jalousie...
Allis qui fait aussi partie de ce roman, en sera pour quelques pages la narratrice. Son rôle au sein du trio nous sera révélé au fur et à mesure.
L'auteur sait se mettre facilement dans la peau des uns et des autres. Elle passe de l'un à l'autre et j'ai l'impression qu'elle s'est amusée en jonglant avec cette relation particulière.
De trio on passe à un quatuor puis retour au trio.
Dans ce roman il y a beaucoup de maximes philosophes,  de références littéraires et artistiques de scènes cinématographiques, des paroles de réalisateurs, d'acteurs qui alourdissent le récit.  De plus cette narration est à plusieurs voix ce qui donne un résultat assez brouillon. Il n'est pas facile de se replacer dans le contexte avec tous les points de vue des personnages et de rester concentrer.La chronologie de l'histoire au début n'est pas non plus respectée. Il est difficile de ne pas décrocher, j'avoue avoir eu du mal, surtout lorsque les tirades philosophiques sont pesantes et presque sans intérêt mais je l'ai quand même fini pour connaitre le sort que l'auteur réservait à Yann qui m'a touchée dans sa différence.
Peu à peu au fil de la lecture, j'y ai trouvé de l'intérêt. Sans doute parce que finalement le temps évolue avec les personnages.
Le roman est dense, il se passe des évènements qui nous émeuvent et nous chamboulent ceci peut-être est la raison qui m'a poussée à terminer cette lecture !
Le style de l'auteur est certes agréable. Elle sait nous ménager de jolis moments de vie....dans un contexte politique, économique et social particulier.

De cette auteure, j'ai lu prédemment "Le col de l'ange" et j'avais beaucoup aimé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 22/12/2012 21:23

Le sujet me branchait bien, mais je crains l'aspect brouillon que tu évoques.

Mélusine 23/12/2012 08:40



Oui j'avoue que moi aussi ! cela m'a gênait.



Philippe D 18/12/2012 20:05

Pas besoin de lire le livre. L'homme qui aime ma femme, je le connais ... c'est moi !
Bonne soirée.

Mélusine 20/12/2012 10:00



Tout est dit !



marine 18/12/2012 17:33

Salut =)
J'aime beaucoup ton blog. Pour ma part j'ai fais une lecture vraiment intéressante, l'écrivain est Denis Lereffait et son roman s'intitule "la cabane aux orties".C'est un roman d'aventure mêlant
des intrigues policières sur un fond historique. L'histoire se déroule en 1804 sous le sacre de Napoléon.
L'auteur posséde une page facebook également qui est "Lereffait-écrivain", on peut communiquer avec et en apprendre plus sur la suite de son roman en cliquant j'aime sur sa page =)

Bisous.

Mélusine 20/12/2012 10:00



Merci pour le compliment
Je n'ai pas de compte FB je suis de la vieille école mais le titre du livre dont tu parles me dit quelque chose....Je vais voir cela de plus près.
A bientôt



Alex-Mot-à-Mots 18/12/2012 13:32

Je suis tentée....

Mélusine 20/12/2012 09:59