Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 19:57

 

L'homme que l'on prenait pour un autre

 

Auteur : Joël EGLOFF
Genre : Roman Français
Éditions : Pocket
Date : 2009

Nombre de pages : 153
ISBN : 978-2266-184311

 

Quatrième de couverture :

 

Avec un visage très commun, on court toujours le risque d'être confondu avec quelqu'un d'autre. En général, la méprise apparaît rapidement et chacun s'excuse, penaud, de son erreur. Mais ce n'est pas le cas de cet homme qui finit par se laisser aller, résigné, à être ceux pour qui on le prend. Il est cependant très compliqué, voire épuisant, de vivre plusieurs existences à la fois... surtout quand ce ne sont pas les siennes !

 

Mes impressions :

 

J'ai trouvé étrange ce petit roman de 153 pages dans lequel le personnage, introverti, un peu à l'écart, atteint de troubles obsessionnels compulsifs de la pensée mais tendre et affectueux, va visiter sa grand-tante tous les 15 jours dans un hospice. Il lui apporte un peu d'affection et d'attention. Il fait la connaissance d'un ancien ami qui n'est pas très recommandable et l'aventure qu'il aura avec sa voisine du dessous, aura raison du temps qui passe et des habitudes.

En même temps cet homme endosse des identités pour mieux perdre la sienne.

Il est personne et tout le monde en même temps et c'est ce contraste qui est intéressant.
Il est le narrateur et raconte sa vie, morne et solitaire, avec précision. Le sens du détail ne lui échappe pas. Cela crée des situations parfois grotesques et loufoques mais il nous embarque dans son existence et nous nous sentons proches de lui. Alors peut-être que ce Monsieur personne précisément est le Monsieur tout le monde que nous côtoyons chaque jour. Son véritable nom n'est jamais cité afin sûrement de le laisser prendre la place des autres auxquels ils ressemblent.
J'ai noté que si au début il réfute, l'idée d'être quelqu'un d'autre, à la fin il ne dément pas les croyances et fait comme s'il était la personne avec laquelle on le confond. Il joue le rôle qu'on lui attribue.
Il a une façon spéciale de décortiquer tout ce qui lui arrive. Il se triture l'esprit, lui même il dit qu'il dépense tellement d'énergie à imaginer les causes de ce qu'il lui arrive, que son cerveau pourrait faire tourner une turbine. Le lecteur, parfois en aurait presque mal à la tête....
J'ai aimé la description de ces visites à sa grand-tante; Derrière son désarroi se cache un homme profondément humain.

Joël Egloff se sert de la poésie et du comique de situations pour donner l'impression d'angoisse constante.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 25/11/2010 20:02


Je t'ai taguée aujourd'hui (voir mon blog). Tu participes si tu veux, aucune obligation.


Yv 25/11/2010 19:53


Eglof est un des auteurs que j'aime beaucoup. Avec un air de ne pas y toucher, il va au fond des choses et donne à réfléchir. Pas mal du tout !


Mélusine 25/11/2010 20:03



Pour ma part, je l'ai découvert avec ce roman et c'est vrai qu'il est intéressant !



Dona Swann 23/11/2010 22:57


Quelle idée originale ! Ça a l'air vraiment très intéressant, à te lire. Il m'est déjà arrivé, par lassitude, de ne pas détromper les gens à mon sujet (pas sur une question aussi cruciale que mon
identité, au demeurant !). Je comprends que, poussé vers l'absurde, on puisse en arriver là.


Mélusine 24/11/2010 07:15



Oui l'idée est originale, c'est ce qui m'a décidé à lire ce livre ! et d'ailleurs tout le livre est loufoque...



Laeti (histoires-de-livres) 23/11/2010 13:00


ça a l'air pas mal! Mais, comme tu dis, on doit parfois avoir mal à la tête de tous ses raisonnements. Merci pour cette découverte. ;)


Mélusine 24/11/2010 07:16



Oui c'est vrai que ce Monsieur pense énormément ! Par ce procédé il comble sa vie ou combat les angoisses (en se rassurant).



Philippe D 22/11/2010 21:31


Encore un bouquin qui m'est tout à fait inconnu. Le sujet me plait mais je ne le lirai probablement pas. Trop de livres m'attendent!
Passe une bonne nuit.