Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 16:18

L'attrape-coeurs


Auteur : J.D. SALINGER
Genre : Roman

Date : 1945

Éditions : Pocket
Nombre de pages : 253
ISBN : 978-2266-125532

Quatrième de couverture :

 

Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J.D.Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d'oeuvre, "L'attrape-coeurs", roman de l'adolescence le plus lu du monde entier, est l'histoire d'une fugue, celle d'un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n'ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents.
Trois jours de vagabondage et d'aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d'incertitude et d'anxiété, à la recherche de soi-même et des autres.
L'histoire éternelle d'un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

 

Mes impressions :

 

Un adolescent de 17 ans nommé Holden est renvoyé de son prestigieux collège Pencey Prep dans lequel il étudiait en raison de ses mauvaises notes et de son manquement à la discipline mais le malaise est bien plus profond que cela; il est en mal de vivre et traverse cette crise très douloureusement.

Durant les 3 jours de fugue après sa mise à laporte du collège Pencey Prep, il nous fait partager ses états d'âmes tout en craignant de rentrer chez lui pour annoncer à ses parents, qu'il ne retournera pas au collège après les vacances de Noël.

Il est en proie à des doutes continuels et il nous les fait passer à travers les récits des rencontres qu'il fait durant son errance....

Il est à la dérive, il ne sait plus très bien ce qu'il veut, ni où il va.
Il voue un attachement profond à sa soeur Phoebe mais aussi à son frère Allie, décédé et à son grand frère DB écrivain parti vivre ailleurs faire carrière.
Dans un langage, à la fois fort et puéril, il se raconte.


Ce livre décrit aussi le monde déprimant dans lequel nous vivons.
Holden narre ce qu'il voit, les personnes qu'il rencontre et les rues telles qu'elles sont parfois sinistres. Les situations de vie difficiles de la vie au quotidien de certains nous laissent témoins et observateurs de notre propre monde actuel.

Ce roman reflète surtout le mal de vivre, la déprime et les effets de l'adolescence...et donc de ses questions métaphysiques, qui suis-je ? Où vais-je ? Que fais-je ?.

 

Le vocabulaire de notre héros est à l'image de ce passage difficile de l'adolescence mais je trouve que l'auteur aurait pu faire un effort, car quantité de « bicause », « la môme » etc...rende le récit pesant.
L'auteur écrit comme il parle, sans grande littérature, et c'est ce qui fait que j'ai eu du mal à terminer ce livre qui pourtant est cité comme un chef d'œuvre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélusine 02/04/2010 09:03


Bonjour et merci de tes commentaires :-)
Tu pourras ainsi rajouter tes impressions sur celui-ci une fois le livre fini ! ;-).


Cassandra 01/04/2010 16:13


Je suis en pleins dedans. J'adore ce livre!