Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 16:28

Jonathan Livingston Le goéland

 

Auteur : Richard BACH
Genre : Philosophie/Développement personnel

Éditions : J'ai lu
Date : 1970
Nombre de pages : 125
ISBN : 978-2277215622

 

Quatrième de couverture :

 

Jonathan Livingston est décidément un goéland singulier. Oisillon, déjà sa passion est de voler toujours plus haut, plus vite – pour le plaisir.
C'est en vain que ses parents l'exhortent à se conduire comme tout bon goéland qui se respecte et que ne vole que pour se nourrir.
Et c'est en vain que Jonathan leur réplique qu'il a d'autres raisons de vivre : apprendre, progresser, être libre.
Chassé du clan, Jonathan poursuivra, solitaire, sont entrainement et sa quête, jusqu'au jour où il rencontrera des amis...

« Exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être », tel est le message de Jonathan et de Richard Bach

 

Mes impressions :

Jonathan le goéland ne se sent pas comme ses semblables, lui ne songe qu'à apprendre à voler alors que les goélands du clan passent leur temps à chasser pour se nourrir.

Certains se résignent alors que d'autres acceptent d'être différents, persévèrent dans leur quête de liberté.
Jonathan fait partie de ces derniers, il souhaite être libre et donc utilise ses ailes pour voler et non seulement pour se nourrir.

Il poursuit son chemin dans sa soif d'apprendre.
Il est à l'image du « vilain petit canard » qui par amour de la vie veut voler sa liberté.

 

Dans la seconde partie du livre, Jonathan se heurte à ses semblables qui l'exilent et l'excluent du clan.

Il continue sa quête et cherche à se perfectionner dans l'apprentissage du vol et un jour il rencontre 2 goélands-étoiles qui vont lui enseigner cet art de voler à la perfection; Mais il va se confronter à ses propres limites et à ses propres barrières, celles de la pensée...
A force de courage et de persévérance, il va connaître le dépassement de soi et la perfection pour atteindre le paradis, qui n'est autre que la liberté que nous avons en chacun de nous. Livingston rencontrera Chiang un ancien qui lui enseignera cette liberté, SA liberté; auprès de lui il va s'enrichir.
Est-ce vraiment à cet endroit là de nous que réside le bonheur ?

Dans la troisième partie, il ne veut pas en rester là, il souhaite retourner voir les membres du clan ceux la même qui l'ont banni pour leur montrer que la vie s'est aussi voler; c'est se dépasser, transformer ses faiblesses en force.
Il veut leur enseigner ce qu'il a appris !

 Il rencontrera d'autres jeunes goélands fougueux, comme il l'était lui même. Prêts à tout pour apprendre à voler.
Il fait la connaissance ainsi du jeune Fletcher, qui comme lui, choisit la liberté d'être et de penser.


Ce livre est à lui seul une parabole de la vie et une jolie métaphore de l'apprentissage du bonheur, du dépassement de soi; il est un livre poétique où il est question du don de soi, d'enseignement, de bonté et de sagesse.
Le but dans la vie est aussi de s'enrichir auprès des autres et de transmettre son savoir.


Ce livre s'adresse à chacun d'entre nous car chacun à un moment donné de notre vie nous nous sommes sentis différents des autres; nous avons ressentis notre incapacité à faire comme tous les autres, tout en désirant devenir soi-même.

Jonathan n'a qu'une idée en tête : apprendre à voler et parce qu'il dépassera ses propres limites et ses propres barrières, il deviendra celui qu'il a toujours été au fond de lui. Mais il ne s'arrêtera pas en si bon chemin, car il transmettra son savoir à d'autres goélands qui comme lui ont compris qu'il était bon d'être empli de liberté et de joie de vivre.

Le message de ce livre est celui de rester soi-même malgré tout; de briser les chaines, les barrières qui nous empêchent d'être heureux et accomplis.
En se donnant les moyens d'êtres libres, nous nous donnons les moyens d'être ce que nous sommes; des êtres libres et égaux.
En chacun de nous persiste une force, un don, à nous de l'exploiter pour nous rendre meilleur, remplit de bonté et de sagesse.
Très vite lu, ce livre est à mettre entre toutes les mains, le style est très agréable et très fluide.

 

Il m'a été difficile de classer ce livre et à mon avis il trouve aussi sa place dans la rubrique « Développement personnel ».


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian Défi 01/08/2010 22:57


J'ai lu ce livre il y a de nombreuses années et il m'a incité à changer ma façon de vivre pour plus de perfectionnisme. Je vous recommande de lire aussi "Illusions", du même auteur et "Un pont sur
l'infini". A chercher en livres de poche ou en occasions. Vous ne le regretterez pas, en termes de philosophie et aventures...


Mélusine 02/08/2010 07:36



Bonjour,
J'ai lu il y a bien longtemps les deux livres que vous citez et j'en garde un excellent souvenir. Je vous conseillerai aussi "Le messie récalcitrant", un livre qui parle au plus profond d'entre
nous...
À bientôt.



Dona Swann 07/05/2010 18:38


Le petit roman connu de tous auquel je n'ai pas consacré l'heure qu'il méritait... Typique !
Merci de la piqûre de rappel


Mélusine 07/05/2010 19:38



Une piqûre qui a l'avantage de ne pas faire de mal et qui au contraire n'amène que du bonheur !
Oui comme tu dis ce livre est un inconditionnel à mettre dans toutes les bibliothèques....



ANTONI 07/05/2010 10:50


Ah, je n'avais pas vu qu'il ne faisait que 125 pages. C'est bien parfois de lire des romans un peu plus courts...

A bientôt.


ANTONI 06/05/2010 09:14


Quand je pense que je n'ai jamais lu ce livre. Merci pour le conseil.
Bonne journée à toi.
Amitiés.


Mélusine 06/05/2010 16:32



Bonjour Antoni,

Il n'est pas trop tard
Il est vrai que ce petit livre se lit en 1 heure et on en resssort différent.
A bientôt



Nefertiti 04/05/2010 21:42


Bienvenue dans la communauté Salon Lecture bonne soirée