Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 10:27

J'ai épousé un inconnu

 

Auteur : Patricia MACDONALD

Genre : Policier/thriller/Suspense
Éditions : Albin Michel
Date : 2006

Nombre de pages : 367

ISBN : 978-2286022341

 

Quatrième de couverture :

 

Jeunes mariés. Bientôt un enfant. Le bonheur parfait. Pour leur lune de miel, Emma et David ont choisi une simple cabane en forêt. Mais l'escapade amoureuse vire à la tragédie : attaquée par un homme masqué armé d'une hache, Emma est secourue par un chasseur. C'est lui qui sera tué par le criminel. Pour la police, aucun doute : David est le suspect numéro l. Et les preuves s'accumulent : son étrange refus de coopérer, son absence inexpliquée au moment des faits, le témoignage d'une voisine, la fortune de la jeune femme dont il hériterait... Le doute s'immisce alors dans l'esprit d'Emma, ravageur. Connaît-elle vraiment l'homme qu'elle a épousé ? Patricia MacDonald a l'art d'écrire des romans qu'on ne lâcherait à aucun prix. Dans ce nouveau suspense psychologique particulièrement déroutant, elle entraîne son lecteur dans un cauchemardesque écheveau de possibilités funestes sans rien dévoiler jusqu'à la dernière page.

 

Mes impressions :

 

Emma et David se marient seulement six mois après leur première rencontre. David semble amoureux et Emma se sent aimée et attirante, elle est enceinte de deux mois; oui mais voilà … ils passent leur lune de miel dans une cabane relativement désaffectée et retirée appartenant à l'oncle de David et le beau rêve devient un réel cauchemar.
Alors que David est allé se promener non loin de là, Emma se fait agresser sauvagement avec une hache. Un voisin tentera de l'aider mais il y perdra sa vie en essayant de lui porter secours. Les heures passent et les agressions ne s'arrêtent pas là, la convalescence est lente et douloureuse...De plus depuis quelques semaines, Emma qui travaille comme psychologue dans un centre pour adolescents à problème reçoit des menaces par lettres anonymes.
Après l'agression à la cabane David sera le principal suspect. Et Emma influencée par les insinuations de ses proches et des inspecteurs chargés de l'enquête commence à douter de lui, d'autant plus qu'elle s'aperçoit qu'il lui a menti à plusieurs reprises...
La somme d'argent que possèdent Emma est semblerait-il le principal mobile de ces tentatives d'assassinat.

Les fausses pistes se succèdent, les révélations inattendues de certains personnages compliquent l'enquête et l'intrigue semble indémêlable...Quel est ce personnage qui veut du mal à Emma et pourquoi ? Des possibilités tragiques se tissent mais qu'en est-il exactement, est-ce que son mari est lié aux meurtres ou pas ?

 

J'ai vraiment aimé cette lecture qui ne m'a laissée aucun répit !

Dès le début tous les personnages sont bien décrits, l'ambiance est tantôt feutrée, tantôt fort inquiétante. La construction de l'intrigue est méticuleuse et elle ne laisse rien ou hasard ou presque.

Emma est bouleversée et amoureuse, alors partagée entre faire confiance en son mari ou bien se protéger, elle ne sait plus que faire...
Les adolescents qu'elle suit dans le centre, sont proches de nous et de la jeunesse actuelle, ils sont bien représentés et nous embarquent dans leur univers sensible.

David m'a apparu détestable à bien des égards, de même que Rory le nouvel compagnon de la mère d'Emma.
Burke l'ami d'enfance de David et patron d'Emma, m'a paru effacé, dépassé et emprunt à des troubles personnels.
Jusqu'à la fin je n'ai pas pu lever le voile sur le meurtrier. Ma première idée étant fausse, je me suis laissée embarquée dans cette histoire maîtrisée et cette enquête bien ficelée.
Le doute s'immisce dans les nuits d'Emma comme elles s'immiscent chez les lecteurs. Elle se sentira de moins en moins en sécurité et les lecteurs se perdent dans les dédales des inquisitions.
La fin me semble imparfaite comme l'est la vie. Elle me laisse sur ma faim car Emma prend une décision qui me chagrine, ce qui me fait penser que je me suis attachée à ce personnage tantôt naïf mais intelligent, qui par amour, fait des concessions et octroie les circonstances atténuantes à celui qu'elle aime.
Cependant le suspense est implacable. Le rythme est soutenu, je ne me suis pas ennuyée une seule minute.
J'ai trouvé les personnages crédibles; même si un des derniers rebondissements me paraît trop invraisemblable cette imperfection est vite oubliée grâce à l'écriture parfaite et au dénouement surprenant.
Patricia Macdonald est fidèle à la trame de ses enquêtes et même si elle ne se renouvelle pas, moi j'adhère vraiment  parce qu'elle met de la vie dans ses personnages et leur psychologie nous les rend intimes.

Si mes impressions vous incitent à vouloir découvrir cette auteure, vous aimerez peut-être :
Un étranger dans la maison 

Une mère sous influence 

Petite sœur  

Expiation

La fille sans visage 

Rapt de nuit 

Un coupable trop parfait 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Antoni 11/08/2011 08:06


Salut Mélusine, tu as l'air d'apprécier Patricia McDonald, j'ai vu que tu avais déjà plusieurs lectures à ton actif. Je vais essayer de me garder son nom dans ma petite tête.
Bonne journée.
Amitiés.


Mélusine 13/08/2011 06:47



Bonjour Antoni,

C'est vrai que j'affectionne ses écrits !
Et les tiens avancent ???
Bonne journée



Philippe D 10/08/2011 15:08


J'ai lu celui-ci il y a 4 ans. Je ne me souviens plus de l'histoire mais je sais que j'avais bien aimé. Je ne crois pas avoir été déçu par cette auteure.
Je pars demain jusqu'au 21. A+


Mélusine 13/08/2011 06:46



Bonjour Philippe !
Oui je me souviens que tu aies dit que tu aimais cette auteure...En effet j'apprécie aussi.
Bonnes vacances alors et raméne du soleil plein tes valises