Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 20:28

Expiation

 

Auteur : Patricia MACDONALD
Genre : Thriller/Suspense
Éditions : Albin Michel

Date : 1996
Nombre de pages : 313

ISBN : 978-2226-087133

 

Quatrième de couverture :

 

Le meurtre dont elle a été injustement accusée, la mort de son amant, les douze années de tourments qu'elle vient de subir en prison : Maggie Fraser est bien décidée à tout oublier. Avec la liberté, une nouvelle vie peut commencer. Journaliste dans une petite ville perdue de la côte de Nouvelle-Angleterre, elle pense enfin trouver la paix.
Mais le cauchemar la rattrape.
Hostilité des habitants, suspicion de ses collègues, tout se ligue contre elle pour réveiller l'angoisse et la peur. Bientôt son existence se transforme en un véritable enfer. Quelqu'un, dans l'ombre, a décidé de la persécuter. Quelqu'un dont la folie est mortelle, et qui connaît tout de son passé.
Après
Une femme sous surveillance, Patricia MacDonald nous fait vivre dans la peau d'une femme en proie à une machination diabolique. Expiation: un thriller d'une intensité inouïe. Terreur, démence et violence... avec Patricia MacDonald, vivez le suspense jusqu'au bout de l'effroi.

 

Mes impressions :

 

Maggie sort de prison avoir y avoir passé 12 années pour un meurtre qu'elle n'a pas commis. Elle reste cependant sensible et éprouvée par son passé qu'elle veut taire sur l'île où elle se rend afin de reconstruire un avenir.
Pendant son incarcération elle rentre en contact avec un reporter et noue une correspondance épistolaire, qui lui permettra de trouver un emploi au journal à sa sortie de prison mais son passé la rattrapera très vite.

Maggie est une jeune femme énigmatique, angoissée, empreinte de son passé, elle transmet ses inquiétudes aux lecteurs sous la plume de P. Macdonald qui prend son temps pour poser l'intrigue, le suspense est total et prenant.
L'intrigue nous met en contact de l'identité du meurtrier dès la première moitié du livre mais l'atmosphère reste pesante. Ce qui déroute les lecteurs est la mise en scène des agissements de ce personnage maléfique que rien n'arrête.
Maggie est attirée d'emblée par Jess, qui travaille au journal. Ils se lient dès la première semaine mais elle refuse de lui parler de ses années passées de souffrance; elle veut rester anonyme. Mais l'est-elle vraiment ?
Se retrouve t-elle vraiment par hasard dans cette ville dans laquelle elle veut prendre un nouveau départ ?Les habitants de l'île voient la nouvelle arrivée d'un très mauvais œil !
Evy et Grace, deux employées du journal restent méfiantes et la jalousent. D'ailleurs Emmett, le journaliste qui l'a engagée, a semble t-il quitté l'île pour des raisons professionnelles et devrait bientôt rentrer mais son retour se fait de moins en moins probable.

 

Bien que le coupable soit connu à mi-roman, le suspense de la machination, la mise en scène, le scénario et l'intrigue superbement bien ficelée, rendent le roman très intéressant. Les protagonistes ont tous une place de taille avec chacun leur passé, leurs blessures psychologiques.
Patricia MACDONALD, nous amène dans des suppositions qui s'avèrent fausses ! Et les lecteurs sont ainsi tenus en haleine, du début jusqu'à la fin.
Le passé de Maggie et les motifs de son accusation pour meurtre nous sont dévoilés au fur et à mesure. Ce qui fait permet aux lecteurs de saisir l'ampleur et le pourquoi de sa fragilité.
De la moitié du livre jusqu'à la fin l'écriture s'attache à nous rendre la lecture angoissante.
Les tenants et les aboutissants sont vraiment imaginatifs, ce qui fait que cette histoire pourrait être agréablement portée à l'écran; Les lecteurs, sont imprégnés par cette histoire pleine de rebondissements et efficaces et ce jusqu'à la dernière ligne.
Ce livre est passionnant et l'histoire semble vraisemblable.
Je reste donc convaincue que Patricia Macdonald est un grand auteur.

 

Sur cette page, d'autres romans de cette auteur y sont présentés.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> Cela doit être vraiment un suspense haletant : la situation de danger diffus et de mystère entretient une inquiétude très "lectogénique" (je crois que je viens d'inventer le mot, ne t'inquiète<br /> pas).<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oui un suspense qui ne lâche pas le lecteur, jusqu'à la fin !!! <br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> J'ai lu 12 Patricia MacDonald et celui-ci est mon préféré.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonjour Philippe,<br /> <br /> C'est vrai qu'il est bien :-)<br /> Me reste dans ma LAL "Un coupable trop parfait" et j'espère passer un bon moment avec ce livre...À suivre donc ...<br /> <br /> <br /> <br />