Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 08:07

Et si c'était niais

 

Auteur : Pascal FIORETTO

Genre : Roman (policier) /Pastiches

Éditions : Chiflet § Cie

Date : 2007
Nombre de pages : 211

ISBN : 978-2351640319

 

Quatrième de couverture :

 

Printemps 2007. Alors que la rentrée littéraire approche, Christine Anxiot n'a toujours pas remis son manuscrit annuel. Son éditeur déclenche une enquête sur l'inexplicable disparition, mais les enlèvements d'écrivains continuent. Dans les milieux feutrés de l'édition s'engage alors une impitoyable chasse à l'homme de lettres... Pour réaliser ce polar plein de rebondissements, les plus grands noms de la littérature française se sont passé la plume en rédigeant chacun un chapitre : Denis-Henri Lévy, Barbés Vertigo / Christine Anxiot. Pourquoi moi ? / Fred Wargas, Tais-toi si tu veux parler / Marc Levis, Et si c'était niais ? / Mélanie Notlong, hygiène du tube (et tout le tremblement) / Pascal Servan, Ils ont touché à mes glaïeuls (Journal, tome. XXII) / Bernard Werbeux, Des fourmis et des anges / Jean d'Ormissemon (de la française Académie), C'était rudement bath' / Jean-Christophe Rangé, Les limbes pourpres du concile des loups / Frédéric Beisbéger, 64 % (Soixante-quatre pour cent)/ Anna Galvauda. Quelqu'un m'attend, c'est tout.

 

Mes impressions :

 

Ce livre est composé de pastiches qui nous amusent bien.
Si l'auteur veut se moquer gentiment des travers, des tics d'écriture de la personnalité et des mœurs littéraires des auteurs qu'il parodie, je dois dire qu'il y est parvenu à merveille ! Mais quel travail de documentation il a dû faire, car tous les personnages cités sont vraiment très bien interprétés et caricaturés. Même si les lecteurs n'ont jamais lu leurs livres, l'exercice de style de Fioretto nous les fait découvrir pour notre plus grand plaisir !

Il fallait oser, et Fioretto l'a fait.
Les subtilités, les jeux de mots, les imitations sont légion; il a même repris des scènes des romans cités et les a transformées afin de construire une intrigue policière bien ficelée doublée d'une enquête désopilante. Même si elle n'est pas probable, nous rions et passons un excellent moment ! Les personnages évoluent dans une ambiance de suffisance et de nombrilisme. Je me suis beaucoup amusée et je me dis que ce livre a dû faire la promotion des auteurs cités ou bien à définitivement refroidi les éventuels lecteurs !
Vraiment du grand art !
Dans chaque chapitre l'auteur se moque allégrement des penchants d'un auteur connu !

Que se soit l'arrogance, l'orgueil, une bienveillance mielleuse, les désillusions, les névroses, le sentimentalisme poussé, l'érudition, la culture, et mêmes les références scientifiques tout y est drôlement bien représenté et paraphrasé !

À lire pour le plaisir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti (histoires-de-livres) 21/12/2010 13:23


J'aime bien les jeux de mots sur les auteurs/oeuvres. Ca me donne envie de le lire pour avoir un regard un peu plus critique et humoristique :)


Mélusine 21/12/2010 17:14



Oui c'est vrai que ce livre est quand même très humouristique et il dévoile les"tics" des auteurs.



Philippe D 18/12/2010 21:28


J'attendais de lire ton avis pour le comparer avec le mien. Je sais que ce livre a rencontré un certain succès et pourtant je dois dire que je n'ai pas du tout, mais pas du tout, accroché! Je ne
sais même pas si je suis allé jusqu'au bout. J'ai trouvé ça nul, archi nul ! Comme quoi tous les goûts sont dans la nature!
Bon dimanche.


Mélusine 19/12/2010 08:07



Peut-être que tu n'as pas aimé qu'il ironise sur les grands auteurs ?
Moi j'ai trouvé qu'il avait fourni un gros travail de documentation ! du grand art aussi car il fallait réussir un tel pari, celui de concevoir un roman qui parle ouvertement des travers des
écrivains les plus connus [avec humour].



Dona Swann 18/12/2010 18:11


http://aufildesimages.canalblog.com/archives/2010/12/17/19900900.html
;o))


Dona Swann 17/12/2010 21:07


Il va falloir que je retourne lire la nouvelle dédiée à Musso, car je viens de finir mon premier roman d'icelui.
J'aime beaucoup ta note de lecture, tout est parfaitement souligné et explicité. Bisous.


Mélusine 18/12/2010 15:37



Alors as-tu aimé ?



Antoni 17/12/2010 16:33


J'ai déjà entendu parler de ce livre. Et si c'était niais : c'est presque dommage que la 4ème de couv' dévoile tout car le jeu de mots était plutôt pas mal !!!
A bientôt l'amie.
Bonne soirée et à très vite.


Mélusine 18/12/2010 15:38



Oui comme tu dis le titre parle à lui tout seul et dénote un certain humour