Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 18:49

Chronique de San Francisco

 

Auteur : Armistead MAUPIN

Genre : Roman
Éditions : De l'olivier
Date : 2006
Nombre de pages : 873

ISBN : 978-2879295534

Quatrième de couverture :

« Au fil des années 80 et de six volumes, les Chroniques ont connu, aux États Unis, un succès croissant, critique autant que public : bien au delà de San Francisco et d'un lectorat gay, Maupin a peu à peu conquis une audience internationale qui, pas plus que ses personnages, ne se referme dans un quelconque ghetto. La qualité littéraire y est pour beaucoup : les saynètes qui constituent la trame du récit sont certes tissées de dialogues, mais la justesse parfaite du ton ne soit pas occulter l'écriture. Les chroniques nous promènent dans toute la société, du vernissage au rodéo gay, de la débutante à la punkette, du prête au policier – jusqu'à la Reine d'Angleterre « . Eric Fassin Le Monde.

 

Mes impressions :

 

C'est avec plaisir que j'ai repris cette saga, pour en lire et en découvrir la suite du Tome 1.
Dans le premier livre « Babycakes » nous retrouvons Connie l'amie de Cleveland qui a accueilli Mary Ann à son arrivée à San Francisco. Elle fera ici une brève apparition ; Mary Ann et Brian se sont finalement mariés et il a décidé de ne plus être un Don Juan mais y parviendra t-il pleinement ?
La carrière de Mary Ann dans le journalisme prend beaucoup de place dans leur vie de couple. Brian se sent parfois délaissé...Mais un petit être va faire irruption dans leur vie, il s'agit du bébé de Connie car cette dernière meurt quelques jours après la naissance de sa fille. Elle avait demandé dans une lettre à ce que Brian et Mary Ann l'adopte. Chose est faite. Le bonheur de Brian est total ; cette enfant est ce qu'il souhaitait le plus dans sa vie ; devenir homme au foyer lui convient parfaitement. Mary Ann acceptera le bébé plus par compassion que par réel désir.
Mona est partie à Seattle et là elle épouse un lord ; il ne s'agit pas d'un mariage d'amour mais de convenance.
Mickael quant à lui se ne remet pas de la mort de son compagnon Jon ; celui-ci décédé du Sida 3 ans auparavant.

Dans le second livre intitulé « D'un bord à l'autre » comme son nom l'indique décrit la libération sexuelle et il est question de cette réalité qui rattrape la société ; elle récolte ce qu'elle a semé à la fin des années 60. L'auteur cependant remet à leurs justes place quelques éléments et dément même quelques clichés sur notamment la transmission du virus du Sida, la séropositivité et sa propagation ; ce qui confère à Maupin ainsi un rôle de prévention.

Il est longuement question ici de conduites sexuelles homosexuelles. L'auteur d'ailleurs narre les « deux bords » et j'avoue avoir trouvé cette partie un peu trop longuette. Surtout les péripéties qui se passent dans le camps Bohemaian Grove et le camps Wimminnwood, qui regroupent respectivement les couples unisexes. L'auteur ironiquement parlent librement des pratiques et des valeurs de chacun ou l'autre sexe est proscrit.
Seulement je dois dire que l'humour y est à chaque page, le ton est léger. Les lecteurs passent vraiment de bons moments en lisant les histoires de couples.
Dans le troisième livre « Bye bye Barbary Lane »  j'ai retrouvé les thèmes et l'ambiance caractéristiques chers à l'auteur du début de la saga, c'est à dire l'amitié, les retrouvailles, l'amour, les concessions …
Les couples hétéro ou homosexuels sans distinction tout au long du livre, se font, se défont, se reforment, se séparent et nous partageons leur quotidien avec un grand plaisir.
Les thèmes présentés sont le désir d'enfant, la parentalité, la filiation, la perte, le deuil, les carrières professionnelles, les choix de vie, les voyages et toujours le sida. Les chapitres ; voire les saynètes sont plus longs ce qui donne plus de profondeur.
J'ai vraiment trouvé passionnantes ces démonstrations qui font la vie.
Comme dans la vraie existence, les personnages ont des défauts, doutent d'eux mêmes mais aussi des autres ; ils s'interrogent, ne disent pas toujours la vérité ; en bref l'auteur par ce moyen signifie que finalement la vie n'est pas toujours simple ; il nous compte les principales priorités de ses personnages mis en scène. Leurs dialogues sont maitrisés il est alors facile de se représentés les scènes.


Avec une écriture légère quand il le faut, plus soutenue lorsqu'il parle de sujets graves, il nous montre le côté positif et le côté négatif de l'existence avec tout ce qu'elle peut comporter comme changements et évolution.
Il y a les petits riens qui nous font sourire ou nous apaisent mais aussi les drames et les tournures des situations qui nous émeuvent. La comédie et le tragique s'y mêlent sans mélo mais avec juste ce qu'il faut de sensibilité.
Je suis personnellement très attachée à Michael. Personnage complet et altruiste.

La fin de ce sixième livre composée de quelques rebondissements efficaces nous promet de belles heures de lecture et une suite sans doute mouvementée.Les personnages ont mûri.
J'en ressors quelque part bouleversée parce que la vie passe, les années sont parfois pesantes ; mais l'amitié vraie elle, résiste le plus souvent à l'épreuve du temps et des désaccords.
On aimerait faire partie de cette grande famille....même quand les membres s'éloignent géographiquement, ils sont proches par les sentiments. J'adore et j'adhère complètement.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti (histoires-de-livres) 13/10/2011 08:47


Ce second tome termine de me convaincre qu'il faut que je lise cette saga!


Mélusine 14/10/2011 08:40



Oui et je viens de commencer le 7ème livre. La construction est différente mais j'adore ; de plus il s'agit d'un livre sur le personnage de Michael Tolliver et c'est préféré.



Lilibook 10/10/2011 21:26


J'ai très envie de découvrir cette série. C'est d'ailleurs inscrit à ma liste.


Mélusine 12/10/2011 11:08



Oui, je te comprends et j'espère que tu aimeras