Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 09:29

Boomerang

 

Auteure : Tatiana de ROSNAY

Genre : Roman
Éditions : Livre de poche
Date : 2010

Nombre de pages : 375

ISBN : 978-2253127703

 

Quatrième de couverture :

 

Sa sœur était sur le point de lui révéler un secret... et c'est l'accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l'angoisse au ventre, alors qu'il attend qu'elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l'a quitté, ses ados lui échappent, son métier l'ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s'apprêtait-elle à lui faire ?
Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d'un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le cœur.


Mes impressions :


Antoine 43 ans le personnage principal du roman est un architecte renommé, il amène Mélanie sa sœur à Noirmoutier pour ses 40 ans. C'est un retour sur les lieux de leur enfance, chargé de souvenirs...

En rentrant de ce week-end, ils ont un accident dramatique pour Mélanie qui conduisait au moment des faits et ne se souviendra plus de l'accident, une amnésie qui ne durera pas. Elle se retrouve à l'hôpital, plâtrée jusqu'à la taille.
Juste avant que la voiture ne perde la route elle s’apprêtait à lui faire une révélation sur leur mère, Clarisse morte à 35 ans d'une rupture d'anévrisme....la perte de mémoire consécutive à l'accident laissera cet événement en suspens. Antoine ne se permet pas de lui en parler.

Les premiers chapitre décrivent les personnages.
Antoine est divorcé d'Astrid qui est attachée de presse et l'a quitté pour un autre homme.
Ils ont eu trois enfants, âgés de 16, 14 et 11 ans.
Pendant leur long week-end à Noirmoutier, Antoine et Mélanie se remémorent des anecdotes, des moments de leur enfance joyeux et moins joyeux. La mort éprouvante de leur mère leur reste en mémoire malgré leurs jeunes âges (13 et 10 ans) au moment de son décès. Leur famille désormais est composée de leur père, grands-parents, Blanche et Robert et Solange la sœur de son père. Une famille bien sous tout rapports, irréprochable vu de l'extérieur et fortunée.
Antoine ne se remet pas de son divorce d'avec Astrid. Il lui laisse des traces, une déprime et des difficultés de vivre. Il traîne son désarroi avec lui en essayant malgré tout d'élever ses enfants adolescents.
Le début du roman est entrecoupé de quelques lettres, celles que l'on devine écrites par Clarisse....vers une personne à laquelle elle est fortement attachée.

J'ai beaucoup aimé la relation entre Antoine et Mélanie ; ils sont unis face à l'adversité et sont emprunts de tendresse l'un envers l'autre. Leur complicité fait plaisir à voir.
Leur père est un ancien avocat, qui n'est pas très démonstratif avec eux, contrairement à leur mère. Leur belle-mère semble sans sentiment envers eux.
Avec humour et délicatesse, Antoine nous livre des instants de sa vie, de leur vie. Comme un boomerang ils reviennent à sa mémoire.

Il revient sur son passé, sur sa vie, et celle de ceux qui l'entourent, sans animosité mais avec fatigue et une réalité explicite, réplique exacte de sa vie. Il est entier. Antoine raconte ses émotions, ses sentiments les plus intimes, les plus profonds avec l'art de nous parler souvent avec objectivé. Pendant que sa sœur était hospitalisée, il rencontre Angèle qui fait un métier singulier, elle est embaumeuse.

Il semble très attaché à sa famille proche, aux habitudes et donc il est apparaît lui même attachant.

Il se pose beaucoup de questions sur ce qui aurait pu se passer si....et là il remet en cause son existence et on le sent perturbé par pas mal de choses, parfois il manque de confiance en lui.
L'éducation donnée par les générations antérieures est différente de celle que donne Antoine à ses enfants, La vie évolue et avec elle les caractères. Le fossé des générations n'est pas un cliché. D'où la difficulté de plus en plus présente d'éduquer ses enfants.
Avant, les non-dits et les retenus étaient monnaie courante dans les familles, souvent les secrets de famille étaient forts présents.

Si au début j'ai trouvé l'histoire et les personnages trop formels, un peu « lisses », très vite j'ai été happée par la lecture des évènements et de la narration, un récit intelligent avec de nombreux rebondissements. Puis l'auteure donne beaucoup de densité à ses personnages qui nous sont révélés peu à peu par leur dialogues. Je ne pouvais plus quitter ce livre. Il y a beaucoup d'intensité et beaucoup de délicatesse dans le style.
Les thèmes chers à l'auteure comme l'amour, l'amitié, la famille avec les relations internes parfois douloureuses, la vieillesse, le divorce, la séparation sont représentés à chaque page.

Les chapitres sont courts et laisse planer une ambiance parfois feutrée.

 

Je cite  cette phrase qui montre le poids qu'à notre passé sur notre vie présente : « Sommes nous condamnés à être façonnés par notre enfance, ses blessures, ses secrets, ses souffrances cachées » Tout est dit !
Un roman à ne pas rater.

Précédemment de cette auteure j'ai lu « Le cœur d'une autre » Je l'avais beaucoup aimé d'où mon envie de lire un autre livre de Tatiana de ROSNAY



Partager cet article
Repost0

commentaires

Antoni 03/09/2012 10:50

Salut Mélusine,
je me souviens en effet que tu avais déjà lu Tatiana de Rosnay et que tu avais apprécié. Celui-ci m'a l'air plutôt pas mal. Je me garde le nom de cette auteure dans un coin de ma tête.

Mélusine 05/09/2012 09:06



Oui garde le en mémoire parce qu'elle vaut le détour



Philippe D 06/06/2012 20:31

Je ne me souviens plus vraiment de l'histoire mais je me souviens avoir aimé. J'avais déjà adoré "Sarah".
Par contre, les suivants bof! J'arrête pour l'instant...
Bonne soirée.

Mélusine 08/06/2012 19:47



Je n'ai pas lu Sarah ... je crois que le thème de la guerre et de l'antisémitisme me freinent beaucoup. Cette rafle m'est insupportable. (comme tout autre genre de violence d'ailleurs)



Alex-Mot-à-Mots 06/06/2012 10:46

Dans ma PAL, je me suis promis de le lire cet été.

Mélusine 06/06/2012 18:46



Excellente idée que de le lire pendant cette période car le principal de cette histoire se passe à cette saison là....tu vas être complétement imprégnée.