Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 19:56

À l'ombre de ma vie

 

Auteur : Florence CASSEZ

Genre : Témoignage

Éditions : J'ai lu

Date : 2010

Nombre de pages : 216

ISBN : 9782290028469

 

Quatrième de couverture :

 

Condamnée à soixante ans de réclusion par la justice mexicaine, Florence Cassez fait la une de tous les journaux français. Lorsque cette jeune femme quitte son Nord natal pour le Mexique, elle va rencontrer l'amour... et la peur. En 2005, Florence est accusée de complicité d'enlèvement. Elle ignorait que son ancien fiancé faisait partie de l'un des gangs les plus importants de Mexico. Après un simulacre d'arrestation monté de toutes pièces pour les médias, la descente aux enfers commence : un procès inique, des témoignages inventés, un verdict insensé. Aujourd'hui, de sa prison, Florence attend toujours son rapatriement en France, et l'État français, convaincu de son innocence, ne cesse de demander son retour. Une jeune femme qui rêvait de changer de vie et qui a sombré dans un cauchemar.

 

Mes impressions :

 

Florence, Française originaire du Nord part rejoindre son frère pour du travail au Mexique. Elle y rencontre Israël, jeune homme dont elle tombe amoureuse. Mais le dénouement de cette histoire d'amour sera douloureuse et étouffante, puisque cette rencontre la condamne à plus de 90 années de prison pour complicité d'enlèvement [avant la révision de son dossier]. Pourtant lors de son procès le juge se base sur un dossier comportant de nombreuses zones sombres en défaveur de Florence.Les conditions de son procès ne sont pas exemplaires de la justice, il y a la présence de pièces non prouvées, des témoignages tronqués, une enquête remplie d'incohérence ; Le gouvernement Français convaincu de son innocence, ne cesse de se battre pour le rapatriement de Florence mais en vain, le gouvernement Mexicain de l'entend pas de cette façon et n'octroie à Florence aucun bénéfice du doute.

Ce livre est fort et poignant ; il ne laisse pas le lecteur indifférent.
Il y a d'un côté le témoignage d'une vie déchirée pour des raisons qui échappent à Florence elle même et parfois même aux lecteurs ; cette jeune femme qui voulait être heureuse, et qui par amour tombe dans un engrenage qu'elle ne contrôle pas et d'un autre côté un gouvernement qui ne veut rien entendre et qui dirait-on prend plaisir à ne pas étudier un dossier correctement et à assumer les erreurs incluses dans celui-ci. Est-ce une question d'honneur, d'orgueil, de politique ? Mystère.

Alors Florence est coincée, elle est totalement à la merci du gouvernement mexicain qui malgré les fausses pistes, les témoignages erronés, les vices de forme, persiste dans la reconnaissance de la culpabilité de Florence.
Est-ce qu'il n'en fait pas un affaire personnelle ?; c'est ce que je me suis souvent demandée à la lecture puisqu'il met un acharnement équivoque à ne pas écouter le non fondé des accusations.
Au Mexique, les enlèvements et séquestrations sont lourdement pénalisées et Florence en fait le lourd tribut

Les conséquences sont terribles pour elle, puisqu'elle vit l'enfermement avec l'énergie du désespoir et a tendance à se décourager au bout de 4 ans de détention. Les doléances et la perspicacité du président de la République actuel Monsieur Sarkosy, ne suffisent pas.
Malgré les personnes qui la soutiennent comme ses parents, ses proches, ses amis et le changement pour un meilleur avocat, Florence devra purger sa peine, ramenée à 60 ans lorsque les chefs d'accusations seront vérifiés avec plus de justesse et de justice.
Je salue le courage de cette femme qui se bât et continue de clamer son innocence. Il y aurait une éventuelle possibilité qu'elle purge sa peine en France si elle plaidait coupable des faits qui lui sont reprochés mais elle refuse cette solution car elle n'est pas et ne se sent pas responsable des faits qui lui sont incriminés !
Ce témoignage, montre au lecteur les aberrations parfois de la justice et de sa malhonnêteté. Alors quel est son rôle ? Est-ce celui d'enfoncer un prévenu ou bien d'être juste et équitable ? Ici il semblerait que la justice n'en est pas vraiment une et porte mal son nom. Alors que faire ? Comment redonner espoir à Florence ?
Il est évident que le doute n'est pas permis quant à sa culpabilité et pourtant Florence est en danger moral et physique. Est-ce que l'issue sera positive, je l'espère vraiment car je me mets à la place de cette jeune femme qui se heurte à des murs d'orgueil et de fausseté.
Pour comprendre les tenants et les aboutissants, Florence se doit d'expliquer aux lecteurs de nombreuses données politiques et justiciables ce qui parfois déroute le lecteurs, mais ces explications sont inévitables et permettent ainsi aux lecteurs de mieux se rendre compte de la situation.


Un livre à lire pour comprendre les rouages de l'état Mexicain et pour soutenir Florence dans son combat.
Un site lui est dédié
ICI.

Je vous invite à aller le consulter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laeti (histoires-de-livres) 07/06/2011 08:31


Effectivement, on a pas mal entendu parler de cette affaire via les reportages à la télévision. Mais pour savoir le vrai du faux... C'est autre chose.
Néanmoins cette histoire doit être poignante d'injustices.


Mélusine 08/06/2011 19:26



Oui poignante et la conviction que met Florence dans son témoignage est communicative.



Philippe D 06/06/2011 20:47


Il y a tellement d'erreurs judiciaires et quand on est pris dans les rouages de la justice, on a du mal à s'en sortir. S'ajoute à ça toute la "publicité" faite par les journalistes qui, quand ils
tiennent un sujet ne le lâchent pas.


Mélusine 06/06/2011 20:57



Peut-être que les médias dans un premier temps ont voulu l'aider mais l'acharnement a finalement durcie la situation de Florence.