Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 08:46



Auteur : Lucia ETXEBARRIA
Editions : 10-18 / Pocket
Genre : Développement personnel/Psychologie
Nombre de pages : 344
ISBN : 978-2-264-04595-9

 

Quatrième de couverture :

 

Et si l'on en finissait avec la tyrannie des sentiments ? Décidée à ne plus souffrir par amour, Lucía Etxebarria vole dans les plumes de Cupidon et tord le cou, avec un enthousiasme communicatif, à la dépendance émotionnelle et au grand mythe occidental de l'Amour Éternel ! D'Anna Karénine à Carrie Bradshaw, d'OEdipe aux héros de sitcoms, aucun stéréotype, aucune idée reçue ne résiste à l'humour dévastateur de cette impertinente magicienne du coeur. Bien plus qu'un essai féministe et engagé, Lucía Etxebarria signe un livre-thérapie décapant où l'on apprend enfin à ne plus souffrir inutilement par amour. «Une vraie réussite servie par une plume bien trempée, moderne et pleine d'humour.» Maxence Layet, Psychologies Magazine

 

Mes impressions :


Le livre débute par un test préliminaire sous forme de différentes questions pour reconnaître si le lecteur est un dépendant potentiel, auquel cas le livre pourrait être utile.
J’ai trouvé l’idée de ce test honnête et judicieuse.

Dans la première partie, Lucia Etxebarria donne la définition et explique non sans humour ce qu’est une personne dépendante, comment cela se traduit dans son quotidien, d’où peut provenir cette dépendance, son origine et ceci toujours très explicitement avec des mots à la fois très clairs, puissants et percutants.
L’auteur nous dresse un tableau de plusieurs personnes dites dépendantes affectivement, mais elle ne se cantonne pas seulement au domaine affectif, elle parle aussi des addictions chimiques, alcoolique et même médiatiques.
Elle fait référence au père, puis aux personnes sûres d’elles, les évitants, les anxieux, et parle de la maltraitance psychologique, pas seulement dans le couple mais dans le relationnel en général . Elle définit les personnes maltraitantes et les victimes de celles-ci.
Elle nous livre les 10 commandements, pour avoir une relation à peu près heureuse.
Elle décrit ainsi les différentes personnalités dépendantes mais reste prudente quant au cloisonnement dans un seul et même type.
La seconde partie traite d’espoir et de travail sur soi même, [en démystifiant les souffrances que cette dépendance nous procure] en nous délivrant des clefs de vie, plus objectives les unes des autres.
L’auteur explique que les personnes dépendantes ont toutes un problème avec l’estime de soi et nous donne des conseils pour renforcer cette dernière lorsqu’elle fait défaut ou lorsqu’elle occupe une place trop peu importante dans la personnalité du lecteur (entre autre).
Dans la troisième partie, elle va nous parler de l’image de l’homme et de la femme à travers les médias. Les sitcoms et autres séries véhiculent une certaine idée de la place et du rôle des hommes et des femmes dans la société et dans la famille, et ceci dans un but, bien souvent lucratif, pour les réalisateurs et les producteurs.

Un livre qui se révèle et qui révèle le lecteur à lui-même, tant est qu’il se sent concerné par le sujet.
Ce « traité de psychologie » est un condensé de définitions, d’approches, de révélations, de conseils.
Il parle du pourquoi et du comment nous pouvons devenir dépendants, les causes et les conséquences à plus ou moins long terme.
Un livre très intéressant et très enrichissant qui nous permet de poser les mots sur nos maux.
Je regrette seulement qu’il n’y ait pas plus de conseils concrets pour venir à bout de nos dépendances et de comment se détacher des personnes toxiques mais il me semble bien que chaque personne doit trouver la force de faire le chemin et le travail toute seule en découvrant qu’est ce qu’elle perd et qu’est ce qu’elle gagne à côtoyer les personnes dites toxiques.

Un livre écrit avec humour, dans lequel l’auteur donne quelques éléments autobiographiques, et qui finit par tutoyer le lecteur, ce qui rajoute au plaisir de la lecture.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

DonaSwann 29/04/2010 10:27


Ce thème m'intéresse, et qu'il ait été traité avec humour me paraît d'autant plus fort !