Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 20:23



Auteur : Mitch ALBOM
Genre : Roman
Editions : Pocket
Nombres de pages : 220
ISBN : 978-2-266-14802-3


Quatrième de couverture :


Pendant des années, le vieil Eddie, petit bonhomme trapu de 83 ans, a veillé au bon fonctionnement dés attractions de la fête foraine de Kuby Pier. Comble de l'ironie, c'est ici qu'il vient tout juste de mourir, écrasé sous la nacelle d'un manège alors qu'il tentait de sauver la vie d'une fillette... Arrivé dans l'au-delà, le défunt se retrouve embarqué sur un vaste océan multicolore et multiforme où, comme dans un rêve éveillé, il va faire cinq rencontres bouleversantes et déterminantes : avec Marguerite, son amour perdu, mais aussi son ancien capitaine d'infanterie, une vieille femme aux cheveux blancs, un mystérieux homme bleu et une toute jeune Asiatique détenant, dans ses petits doigts atrocement brûlés, le secret d'Eddie et de sa destinée...


Mes impressions :


Eddie décède brusquement dans le lieu même de sa naissance et de son enfance, la fête foraine, en secourant une fillette dans une machine d'attraction.
Il monte au ciel et là il fera la connaissance ou retrouvera des personnes très importantes, présentes dans sa vie passée. Celles-ci vont lui permettre de comprendre sa vie passée et de se réconcilier avec lui-même mais aussi avec sa vie.
Albom, narre l'histoire en alternant le passé d'Eddie, ses anniversaires et sa présence dans l'au-delà.

Un livre magnifique, qui parle de valeurs, de rencontres, de mort et à travers d'elles, de la vie.
Nous ne sommes rien sans les autres. Chacun des êtres humains est lié à l'autre, et ensemble ils forment  les maillons d'une même chaîne, celle de vie. Nous sommes tous dépendants les uns, des autres.
Voilà ce qu'il me semble être l'idée principale qu'a voulu nous livrer l'auteur.

J'ai retrouvé dans ce livre la magie que j'avais trouvé dans « La dernière leçon ».
L'auteur nous parle avec philosophie d'un sujet grave mais nous en ressortons sereins et émus, la sérénité qui se dégagent de ce livre me le font compter comme l'un de mes coups de cœur de ce mois de juillet 2009.
Ce livre est un condensé de richesses, écrit avec des mots subtils à la fois simples et forts.
J'ai refermé le livre avec la larme à l'œil....j'aurais aimé poursuivre encore un peu plus longtemps le chemin que nous fait emprunter adroitement l'auteur....

Je note ici deux phrases parmi bien d'autres qui m'ont touchée :
«  Les inconnus, ne sont jamais que des proches que l'on ne connait pas encore ».
«  Le seul moment que nous gâchons, c'est celui où nous croyons êtres seuls ».

D'autres romans de cet auteur sont présentés ici, sur ce blog "La dernière leçon" et "Pour un jour de plus".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dona Swann 11/10/2010 22:32


Je l'avais bien aimé.


Philippe D 03/10/2010 21:54


Antoni en fait l'éloge, toi aussi. Je vais bien finir par l'acheter !