Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 16:16



Auteur : Adeline YSAC
Genre : Roman Jeunesse
Editions : Du Rouergue
Nombre de pages : 95
ISBN : 2-84156-487-8


Quatrième de couverture :


Les histoires de famille d'Ange, tout le monde les connaît- mais personne n'en parle au village et au collège. Et tous ces mots et ces sentiments qu'il garde en lui sont plus lourds qu'un secret. Dans un bureau, un cabinet comme on dit, il rencontre pour la première fois quelqu'un à qui parler, quelqu'un qui l'écoute. Alors de bouche déballe toutes ses affaires, la honte qu'il a de son père. Et la femme, assise dans son fauteuil, écoute les histoires nulles de sa vie nulle, sans le juger. Un jour, Ange volera de ses propres ailes, comme les oies sauvages qu'il aime voir passer dans le ciel.


Mes impressions :


Un livre triste qui raconte l’histoire d’un adolescent de 13 ans prénommé Ange, qui parle de sa vie au quotidien devant une psychologue.
Il dit avec ses mots de « presque enfant », sa peine et sa souffrance, avec révolte, désarroi, colère, frustration et pitié.
Il est séparé de sa sœur Sophie qui elle, est en foyer, son père est violent, « il… boit » et sa mère est désemparée. La mère et le fils ont honte, tout le village est au courant. Mais ce jour particulier du 3 mars, Naëma arrivera dans une Mercédès noire, elle se rendra avec ses parents vers le moulin voisin.
Ce moulin dans lequel Ange se réfugie souvent, mais cette fille deviendra sa voisine, il s’y attachera et il apercevra un avenir meilleur… ou simplement moins lourd, moins pesant.
L’écriture de ce livre est fluide, légère à la différence de l’histoire d’alcoolisme relatée.
Mais les mots d' Ange sont prenants, pudiques et libres comme les oies sauvages…

 

"L'enfant a la bouche de silence" est présenté ICI.


Partager cet article

Repost 0

commentaires