Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les lectures de Mélusine.
  • Les lectures de Mélusine.
  • : Bonjour et bienvenue chez moi :-). Vous trouverez ici mes modestes critiques littéraires composées au fil de mes lectures. Le monde de la littérature est si vaste que le partager me semblait très intéressant. Bonne lecture à tous...
  • Contact

Lecture en cours

Cléo et Sam de Helen BROWN

Archives

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 08:03



Auteur : Mary HOOPER
Genre : Roman jeunesse historique
Editions : Panama
Nombre de Pages : 270
ISBN : 9-782755-703061


Résumé du livre :


Oxford, 1650. Dans ce récit, inspiré d'un fait réel, on découvre l'histoire d'Anne Green, jeune servante accusée d'infanticide avec préméditation. Elle fut ainsi pendue haut et court et sa dépouille, au grand dam de sa famille, livrée à la médecine. Une étape qui lui fut cependant salutaire... Robert, jeune étudiant en médecine, bègue et introverti, est de ceux qui assistent au travail de dissection de ses pairs. Bouleversé par la vision de la jeune femme gisant sur une table, il est hypnotisé par ce visage inerte, jusqu'à voir les paupières d'Anne tressaillir... Il décèle ainsi un premier souffle de vie après la mort, découverte qui donnera lieu à l'incroyable récit d'une miraculée.

Mes impressions :

Dans ce livre l'auteur fait alterner les pensées d'Anna qui est sur son "lit" (cercueil) de présumée morte (et coupable) et celle de Robert, étudiant en médecine, celui là même qui doit assister à la dissection de la jeune fille et nous sommes témoins de ce qui se passe autour d'eux, c'est-à-dire les autres médecins et les autres étudiants.
Lentement la jeune fille nous livre ses souvenirs d'avant sa pseudo mort et donc ce qui l'a amenée à être accusée d'infanticide et Robert, se souvient d'une scène de son enfance...
Mais je n'en dirai pas plus sur ces deux personnages au risque d'ôter le plaisir de lire ce livre.
Ce roman est un roman historique jeunesse il retrace et donc permet de se rendre compte et de réfléchir sur la condition féminine du petit peuple et de sa soumission à cette époque, dans une Angleterre puritaine. En parallèle, nous y découvrons des bribes de l'évolution de la médecine.
Ce que j'ai aimé c'est que le récit est construit de telle façon que finalement à travers l'histoire de « l'avant pendaison » nous assistons à la résurrection puis à l'ascension de cette jeune servante elle m'a émue par sa naïveté, sa jeunesse, son désir de sortir de sa condition de servante et par sa vie. Cette histoire est inspirée d'un fait réel, à la frontière du surnaturel.
Il y a trois romans en un : jeunesse, historique et surnaturel !
Avec habileté et finesse l'auteur nous transporte et permet de voir la vie de Anna à travers ce va et vient dans les deux mondes... « Un aller-retour au paradis » qui n'est d'autre que la résurrection de sa vie de servante. A la fin Anna, devient un être à part entière.
Robert en est l'intermédiaire et j'ai beaucoup aimé ce jeune homme, un peu différent en raison de son léger handicap, homme pudique et attachant, profondément humain et respectueux des « petites gens » et de la condition humaine.
Le style est franc, clair, agréable.

Ce livre est un coup de cœur du début de cette année pour plusieurs raisons !
Je ne suis généralement pas portée vers des livres historiques mais ici il ne s'agit pas d'histoire pure et dure. C'est avant tout l'histoire malheureuse d'une servante condamnée en raison d'un décret unique dans la loi Anglaise mais qui va ainsi faire déferler les passions.
Ce roman est riche, on passe d'un récit, dans lequel la description des sentiments et émotions est faite avec pudeur, à un roman historique avec une dose de « surnaturel ».
Finalement je suis en bonne voie pour être réconciliée ou conciliée avec les romans historiques, sources d'instruction.
Je suis émue par l'histoire de cette jeune fille qui échappe à la mort dans des circonstances particulières.
Les principaux personnages sont attachants. Les descriptions de leur vécu respectif sont très bien décrites, sans être lourdes et nous avons un aperçu complet de ce que peuvent vivre les servantes, et les gens du "petit monde".
Un très bon roman qui peut être lu à partir de 13 ans.
Je signale juste que l'auteur a comme passion le Roman historique.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires